GRAVITORBOX sélection 2005 et 2006

 








Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)


La sélection 2005/2006 de GRAVITORBOX


Bienvenu(e) à notre premier palmarès, regroupant les années 2005 et 2006. En effet, ces 2 années charnières pour notre site, ont vu les premières mises en lignes, les premiers tests, dont le tout premier article est Red Faction II sur PlayStation 2 (je sais, on a vu bien mieux). Ce premier palmarès explose tous les compteurs avec 339 jeux testés en 2 ans, soit 350 articles (jeux multi-plate-formes oblige). Sur cette période, on peut donc lire mes premiers pas dans le vaste monde du "testage", des tournures de phrases malhabiles, bourrés de fautes (j'en fais encore, même si je me suis grandement amélioré), des fautes que je me suis efforcé de corriger et des articles extrêmement courts qui au contraire, deviendront trop longs dans les années 2007 à 2010 (c'était même parfois chiants à lire et/ou décourageant étant donné la masse de texte). Avec le temps, je pense avoir trouvé un équilibre et surtout, j'ai acquis l'expérience dont a besoin ce métier. Etant donné "le retard" accumulé par rapport à l'actu, très vite nous avons décidés de nous attaquer aux jeux les plus cultes afin de compenser les manques, surtout en matière de culture ludique. De là, nous avons gardés cette habitude de ne quasiment jamais traiter les sorties récentes et ce, pour 2 raisons. D'abord parce que nous payons les jeux (contrairement aux professionnels du métier qui reçoivent des versions presse gratuitement) et l'argent qui pourrait être investi dans un jeu neuf, permet d'en acheter plusieurs d'occasion. En tant que collectionneurs, comprenez que c'est également plus rentable. L'autre raison c'est aussi parce qu'on a souvent plus de recul que les autres. En effet, on ne se laisse pas absorber par l'engouement général lors de la sortie du jeu, et de ce fait, on est souvent bien plus objectifs. Pour l'histoire de notre site, nous vous laissons consulter cet article, mais pour la petite anecdote (et là je parle en mon nom propre), j'ai toujours rêvé d'être testeur de jeu vidéo et quand j'étais gosse, je rédigeais déjà des articles... à la main. Sur cahier ou sur des photocopies pré-imprimées (avec cadrage et alignement, je voulais déjà faire bien). Ok c'était ridicule mais quand on est môme, on ne pense pas à ce genre de choses, on s'investit. Et après tout, ce n'est pas plus idiot que de vouloir devenir astronaute ou pilote de chasse... moi j'avais plus de chance d'y arriver.

Rappelons tout de même les règles du jeu : notre palmarès vise à faire une sorte de résumé de notre année ludique. En somme, ce ne sont pas les jeux sortis en 2005 et 2006 qui se trouvent ici mais les jeux que nous avons testés durant cette période. La nuance est importante, surtout parce qu'on rédige des articles sur des jeux oubliés ou des plate-formes de moins en moins accessibles comme l'Arcade. Dans notre palmarès, vous trouverez répertoriés tous les jeux testés durant ces 2 années là (sous le spoiler) et ensuite vous trouverez les jeux qui ont étés récompensés... en bien ou en mal. Comprenez bien que ce palmarès est hautement subjectif. Plus encore que le test lui-même, il s'agit de notre avis, de nos coups de cœur, des jeux qu'on a aimé, qu'on a détesté ou simplement qui nous ont foutu la rage (ça c'est le cas des coups de gueule). Les notes n'entrent pas vraiment en ligne de compte puisque des jeux un peu moyen comme Die Hard Trilogy côtoient de gros hits comme Ecco the Dolphin ou Soldier of Fortune II. Ne cherchez donc pas une quelconque objectivité, ici il n'y en a pas, c'est selon le ressenti de l'équipe. C'est aussi pour ça que nous ne nous fions pas à l'avis général, un avis rarement objectif qui irait par exemple dire que Sonic 2 sur Master System est meilleur que son prédécesseur alors que c'est totalement faux (c'est fou ce que les gens ont la mémoire courte). Précisons aussi la différence qu'il y a entre un jeu "décevant" et "un coup de gueule". La déception porte bien son nom. C'est un jeu qu'on a attendu, parfois longtemps et qui se révèle finalement loin d'être à la hauteur des espérances. Croyez-moi, la liste pourrait être longue. Le coup de gueule est un concept différent. Les jeux déçoivent, forcément, mais on est en droit de se demander si on ne se foutrait pas un peu de notre gueule au passage. C'est le genre de productions purement marketing, fait à la va vite et qui cherchent à ramener un maximum de fric sans se soucier de la qualité. Bien souvent, ce type de jeux se moque de l'acheteur, surtout lorsqu'on le paye au prix fort. Pour cette double année, il y a eu tellement de jeux à récompenser que forcément, certains ont été laissés de côté. Le choix a été cornélien (ça a été sans réfléchir le palmarès le plus difficile à établir), comprenez donc qu'il n'y a aucun doublon alors que certains jeux auraient mérités d'être primés plusieurs fois. Sur ce, toute l'équipe de GRAVITORBOX vous souhaite d'apprécier autant que nous, ces jeux que nous mettons sur piédestal. Bonne lecture à tous.

iiYama


La liste complète de tous les jeux testés cette année
cliquez pour ouvrir




Les jeux ne sont pas représentés par ordre de préférence, mais seulement pour des raisons d'esthétique et de clarté.