Hokuto no Ken (PSX)

 








Développement scénaristique
Jouabilité & Gameplay
L'image
Le son
Note générale


Sortie du jeu : aout 1996 (au Japon uniquement)
Développeur : Bandaï
Editeur : Banpresto
Genre : beat-them-all

Support : 1 CD
Version testée : Japonaise
Voix dans le jeu : JAP
Textes à l'écran : JAP

Difficulté :
Multi-joueurs : non
Titre alternatif : Ken le Survivant



Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

Hokuto no Ken

Ken le Survivant


"Tu ne le sais pas encore, mais tu es déjà mort".
La réalisation fait peine à voir avec ses persos tout cubiques :/
Ken le survivant fait toujours dans la finesse : cervelles qui explosent, démembrements en tout genre, effets sanguinaires, etc. L'oeuvre originale Tetsuo Hara & Bronson est sans doute le manga le plus violent et le plus dégueulasse de l'histoire (et heureusement tellement bon aussi ^^). A la sortie du dessin-animé, le comité de censure a cru faire une attaque, surtout en France. Voilà pourquoi lorsqu'il passait au "Club Dorothée" (faut pas avoir honte pour écrire ça dans un test :) c'était ultra censuré dés que ça devenait craignos (c'est à dire souvent !). Au final, un épisode de 20 minutes, pouvait ne durer que 7 ou 8 minutes tellement il était coupé ! Et quand est-il de notre jeu ? Vous connaissez Bandaï, le massacreur de licence à succès ? Et bien il ne déroge pas à la règle du bousillage de bon manga (comme Dragon Ball Z) et avec notre "Kenou", ce sera même monstrueux. Alors commençons l'éloge. Après une intro toute en 3D précalculée, on se demande tout de suite où est passé le petit manga qui devrait servir de mise en bouche. Ensuite le jeu (qui est uniquement sorti au Japon) ne possède même pas l'once d'un mot en anglais (comme c'est souvent le cas dans un jeu JAP). Du coup on ne comprend rien à l'histoire... bien qu'il n'y ait à rien à comprendre, les images étant pour ça, assez explicites. Hokuto no Ken est entre-coupé de cut-scène 3D assez monstrueuses puisque la modélisation des personnages est désastreuse. Je sais on est sur PSOne mais ce n'est pas une raison pour se taper des bonshommes complètement cubiques, avec des textures minables.


Je ne mens pas,
Il n'y a aucune dynamique donc on s'ennuie très vite
les pauvres gars sont tout carrés, exactement comme dans Tomb Raider II. C'est impressionnant tant c'est laid ! Ensuite vient le temps du jeu en lui-même et là c'est l'horreur. On pilote un 38 Tonnes qui ne possède que 3 actions : sauter, coup de poing et coup de pied. Oulalalalala est-ce-que je vais me souvenir de tous les touches ? Bon j'exagère, il y a aussi des combinaisons mais le tout est largement jouable par un gosse de 3 ans. Et hop, après 2 minutes de baston trop facile et sans intérêt, on repart pour 5 minutes de scénario/cut-scènes. C'est sûr les fans seront contents puisque le jeu reprend l'histoire du manga trait pour trait mais si on était arrivé à avoir une once de "feu-sacré" pendant le combat, on y aurait vu un certain intérêt. Cependant les cut-scènes sont tellement longues et nombreuses qu'il ne reste plus rien de dynamique. Seul point fort du jeu : la bande-son par contre est excellente. Non là je ne rigole pas, c'est vrai ! Le doublage tout JAP façon V.O. d'OAV est d'une grande qualité et les musiques sont reprises du dessin-animé. Même les bruitages sont pas mal (aussi issus de l'animé). Mais comme tout le monde sait, une bande-son ne fait pas un jeu...



Pour conclure, Note
je dirais que c'est un vrai fiasco ! C'est laid (persos très moches, cubiques et décors vides), l'animation n'est pas terrible (sans parler de l'effet de "tremblotte"), ça gicle de partout (bonjour la bidoche) et même si ça reste entièrement dans l'esprit du manga, c'est mal fait et ça manque d'action. C'est une sorte de dessin-animé en mauvaise 3D où on ne peut interagir que lors des combats. Reste le son, le scénario et les fans. Fans qui trouveront encore et toujours quelque chose de sympa en ce jeu. Merci Bandaï, merci d'avoir encore gâché une superbe licence car si on s'amuse bien pendant 1/4h, passé ce délai la médiocrité de la réalisation fera qu'on éteindra sa PlayStation pour éviter qu'elle souffre. Aaaaaaaa tatattatatatatatattata.... yattttt-taaaa !!! (...) splurchssssss *tête qui explose*



Test réalisé par iiYama

mars 2006