R-TYPE III (SNES)

 








Développement scénaristique
Jouabilité & Gameplay
L'image
Le son
Note générale


Sortie du jeu : décembre 1993 au Japon - aout 1994 aux USA et Europe
Développeur : Irem
Editeur : Irem
Genre : shoot-them-up

Support : cartouche de 16Mb
Version testée : Japonaise
Voix dans le jeu :
Textes à l'écran : US/JAP

Difficulté :
Multi-joueurs : non
Prix au lancement : 450Frs


Aussi disponible sur :








Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

R-TYPE III

The Third Lightning


R-TYPE III
R-TYPE III est bien meilleur que Super R-TYPE
est la suite de Super R-TYPE. 3 ans séparent les 2 jeux et un siècle au vu de la réalisation. D'entrée nous avons droit à une intro, un bout d'explication même si le scénario est toujours et encore le même depuis tant d'années. Mais bon, c'est comme ça. Graphiquement, sans être un Axelay, le soft d'Irem est agréable avec pas mal de couleurs et de détails. Côté animation, on note encore quelques ralentissements (rien de méchant) et une utilisation intensive du mode7. Cet épisode 3 en est même impressionnant avec par exemple un level où tout le décor bouge en rotation, un autre où le scrolling défile à bonne vitesse avec des dizaines de sprites à l'écran, le tout sans buguer. Les boss sont plutôt imposants et il n'y a plus de clipping. Donc pour ce qui est de l'image, les développeurs ont quand même fait de gros efforts. La jouabilité est plus légère que par le passé, avec un maniement moins lourd de notre vaisseau. En parlant de vaisseau, ils sont à présent aux nombres de 3. C'est bon de voir qu'un peu d'innovation montre le bout de son nez. Chaque appareil a ses particularités propres, mais la vraie différence vient de l'armement. Certes les armes accessibles restent au même nombre (3) mais si on prend l'un des 2 appareils originaux, les tirs sont différents (en prenant le R9, l'appareil commun à tous les R-TYPE, les armes restent habituelles). Donc on peut dire que pour une fois, il y a 9 armes au lieu de 3. Pour la diversité c'est tout bon, d'autant que le module devant le vaisseau, réagit différemment selon le vaisseau choisi. Pour ce qui est du son, rien de transcendant mais du bon moyen. Les bruitages ont gagnés en puissance (ce n'est pas un mal) et les musiques restent plus ou moins, les mêmes navets (mais en plus agréable tout de même).



C'est Note
ainsi que j'arrive à la fin de mon test pour dire que cet R-TYPE III est vraiment un bon shoot. C'est pas un Thunder Force IV ou un Super Aleste mais ne boudons pas notre plaisir puisqu'on a un bon blast, à la sauce Bydo. Seule la difficulté reste selon moi trop élevée, pour que les joueurs moyens puissent y trouver du plaisir. Bien meilleur que son prédécesseur, R-TYPE III fera passé un bon moment aux amateurs de shmup' et de challenge corsé.



Test réalisé par iiYama

juillet 2005