Oddworld (PSX)

 








Développement scénaristique
Jouabilité & Gameplay
L'image
Le son
Note générale


Sortie du jeu : aout 1997
Développeur : Oddworld Inhabitants
Editeur : GT Interactive Software
Genre : plate-formes / adresse

Support : 1 CD
Version testée : Française
Voix dans le jeu : FR
Textes à l'écran : FR

Difficulté :
Multi-joueurs : non
Titre alternatif : Oddworld : Abe's Oddysee
Prix au lancement : 350Frs
Score des ventes : 1.3 Millions


La version classique est aussi disponible sur :



Un remake HD (Oddworld : New 'n' Tasty) est disponible sur :




Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

Oddworld

L'Odyssée d'Abe


Oddworld est
Loin d'être banale, l'histoire est intéressante et les vidéos sont d'une qualité étonnante
une suite de plusieurs jeux basés sur des héros atypiques et pourtant attachants. Pour les 2 premiers volets parus sur la première PlayStation, c'est Abe. Notre héros doit sauver les siens (les Mudokons) des Glucons, avant que ces derniers ne soient transformés en sandwiches. Le scénario est vraiment excellent parce que tout d'abord la trame accroche, en offrant un univers glauque (notamment dans la première partie de l'aventure : l'usine) et par la suite un monde plus étrange encore. Pour étayer cette thèse du complot, il y a bon nombre de vidéos en images de synthèses d'une beauté à couper le souffle ! D'ailleurs tout la réalisation est comme ça (en images de synthèses) et lorsque la vidéo se finit, c'est pour laisser place au jeu. Cette transition s'effectue sans chargement, dans un fondu entre la vidéo et le level, et ce, avec la même qualité graphique. A l'époque, c'était du jamais vu !! Mais la réalisation ne s'arrête pas là. L'animation est superbement décomposée, la jouabilité est excellente (le panel de mouvements est large) et le tout tient avec une grande cohérence. La bande-son offre de très bons bruitages et si on ne peut pas vraiment parler de musiques (plutôt des fonds sonores servant l'ambiance), le tout est de très bonne facture. C'est donc une réalisation au summum de son support. Et le gameplay n'est pas reste car il faudra sauver vos "frères" Mudokons d'une mort certaine.


Pour se faire,
La réalisation est absolument époustouflante. Du grand art !
les développeurs ont imaginés un système de langage (d'ordres je devrai dire), simple et efficace. Vous demanderez à vos collègues bêtes comme des Lemmings de vous suivre afin de les secourir dans un jargon qui n'excède pas 6 mots. L'idée est efficace, on ne s'emmêle pas les pinceaux et le concept se révèle vite fun. Bien sûr il faudra pendre soin de vos alliés qui ne feront pas la différence entre un piège mortel et une plate-forme toute simple (bêtes comme des Lemmings je vous disais). Mais ce n'est pas tout. Abe est doté de pouvoirs pour le moins originaux. C'est ainsi qu'il pourra prendre le contrôle physique de pas mal de PNJs comme les gardiens (armés de fusil et pouvant donner des ordres aux chiens, les Slogs) et bien d'autres (je ne vous gâche pas le plaisir de la découverte). Abe pourra aussi chevaucher certaines bestioles au cours du jeu. Vous l'aurez compris, le gameplay se veut riche et vraiment original. C'est donc un jeu parfait ? Et bien je serai tenté de dire "oui" si seulement il n'y avait pas cette difficulté effroyable. Bon sang que le jeu est dur, trop dur ! Même si c'est hyper jouable, certains passages se jouent au millimètre (un peu comme dans Flashback) et à chaque fois qu'on meurt, on recommence le tableau. Ca devient vite lassant (notamment pour les moins patients) et c'est dommage car le jeu est exceptionnel.



Si vous Note
êtes un pro du pad ou quelqu'un de patient, le titre en vaut la chandelle car on aurait jamais cru une simple PlayStation faire un jeu aussi beau et aussi original. Plongeant le joueur dans un univers étrange, l'imagination ne sera gâchée que par le fait de refaire encore et encore certains passages demandant beaucoup d'adresse et/ou un maniement millimétré. Dommage, on tenait là le jeu parfait, même si L'Odyssée d'Abe reste un titre phénoménal !



Test réalisé par iiYama

septembre 2005