Die Hard Trilogy (PSX)

 








Note générale


Sortie du jeu : novembre 1996
Développeur : Probe software
Editeur : Fox interactive
Genre : TPS / shooter / courses

Support : 1 CD
Version testée : Française
Voix dans le jeu : US
Textes à l'écran : FR

Difficulté :
Multi-joueurs : non
Prix au lancement : 350Frs
Score des ventes : 2 Millions (tous supports)


Aussi disponible sur :




Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

Die Hard Trilogy








1996, une année faste pour la PlayStation qui a vu naître bon nombre de ses meilleurs jeux. Et Die Hard Trilogy est l'un de ceux que j'ai particulièrement apprécié et aujourd'hui je le retrouve avec beaucoup de plaisir. Divisé en 3 jeux bien distincts (un par film en fait), le soft offre une grande diversité d'action et une belle durée de vie. Rappelons tout de même les faits : la série des Die Hard est portée par l'acteur Bruce Willis (que j'adore ^^). Le premier épisode est sorti (aux Etats-Unis) en 1988, basé sur la nouvelle Nothing Lasts Forever de Roderick Thorp, et il a littéralement révélé l'acteur, à une période où le cinéma américain (et mondial) était friand de gros-bras et de long-métrages orientés action. Die Hard 2 (renommé 58 Minutes pour Vivre, chez nous) est sorti en 1990 (adapté cette fois de la nouvelle 58 Minutes). Enfin Die Hard with a Vengeance/Die Hard 3 (renommé Une Journée en Enfer chez nous) est sorti en 1995 et ce, sans être lié à un quelconque bouquin (c'est donc un pur produit d'Hollywood). Cette adaptation/compilation, qui reprend donc les aventures de John McLane, a vu le jour un an et demi après le dernier film. Chaque film est adapté sous une forme de gameplay :

  • Die Hard 1 : jeu d'action à la 3e personne (TPS).
  • Die Hard 2 : jeu de tir (shooter).
  • Die Hard 3 : jeu de course.

  • On peut donc considérer Die Hard Trilogy comme une compilation. C'est un peu 3 jeux en 1 (pour une fois qu'on arnaque pas le joueur) et je vais donc le tester comme une compilation.


    _____________________________________________________________________________
    Die Hard

    Dans un concept de jeu d'action "classique" tout en 3D, cet épisode aurait mérité quelques scènes explicatives pour développer le scénario. Mais non rien, on enchaîne les levels bêtement ! Je sais bien que "Piège de Cristal" est un film culte mais tout de même, ils auraient pu étoffer. Le jeu est long (20 niveaux) et la difficulté est assez accrue mais son pire défaut vient de la musique. 3 pistes différentes pour 20 levels, ça devient vite lassant. En plus c'est de la techno bas-de-gamme qui ne colle vraiment pas au jeu (des musiques Rock seraient mieux passées). Ca mis à part le jeu est très bon ! Les graphismes sont simples mais restent agréables, l'animation (qui ralentie de temps en temps mais ça ne gêne pas) est fluide, détaillée, les bruitages sont percutants (pour les armes), les voix digits sont superbes, la jouabilité ne pose aucun problème, l'action est soutenue et captivante... En clair que du bon ! Je sais les chieurs diront que le jeu ne se renouvelle pas assez car c'est toujours la même rengaine : libérer les otages, tuer les ennemis, trouver la bombe et on recommence à l'infini mais ça n'empêche pas le jeu d'être très sympa. Petit plus : certains éléments du décors sont destructibles et le panel d'armes est vraiment large (on peut ramasser celles laissées par les ennemis). A mes yeux c'est un bon titre où il faut tout de même passer entre 3 et 4h pour le finir (pour une fin qui n'est pas du tout gratifiante mais bon...).


    _____________________________________________________________________________
    Die Hard 2 : die harder

    Un jeu de tir sans flingue, ça peut paraître assez nul... Et bien détrompez-vous, au pad le jeu est remarquablement jouable (une bonne surprise). Ca commence bien. Les graphismes paraissent moins fins que pour le Die Hard 1 mais c'est notamment dû à une vue à la première personne. Du coup on est prés des éléments et on s'aperçoit que les modélisations sont assez grossières. On retrouve un peu la même réalisation que précédemment, avec une animation plutôt bonne (même fluidité, même défauts), les mêmes éléments destructibles (c'est bon ça) et les mêmes excellents bruitages (percutants et efficaces). Die Hard 2 est un épisode qui a, en plus, de très belles musiques. Electro ou Rock, elles accompagnent magnifiquement une action soutenue. Par contre, comme dans le premier Die Hard, on est censé connaître le film et s'en contenter pour avaler les levels car il n'y a pas de cut-scènes. Vraiment dommage... Le gameplan du jeu est tout de même plus varié, avec des décors issus plus ou moins du film. La difficulté est ici aussi, assez élevée, l'action est frénétique et les situations sont pas mal diversifiées. Une très bonne surprise.


    _____________________________________________________________________________
    Die Hard 3 : die hard with a vengeance

    De par un concept peu original et une action largement trop difficile, c'est sans réfléchir le moins intéressant des 3 jeux. Pourtant, c'est un sympathique jeu de course. Course poursuite en pleine ville (et en plein trafic) ou course contre la montre, malheureusement ce troisième chapitre ne se diversifie pas du tout et devient lassant, notamment à cause de sa trop grande difficulté ! Les graphismes sont assez vilains avec des textures grossières, l'animation est certes rapide mais on a tellement vite fait de prendre un mur ou une voiture de face qu'on ne profite jamais de la sensation de vitesse. Les bruitages sont bons, les voix aussi et les musiques sont de vrais moments de bonheur pour audiophiles. Le jeu est fun mais répétitif et trop ardu (je sais je me répète mais...) pour accrocher le joueur longtemps. Comme ces frères, pas de développement du scénario (on est censé connaître le film) et la jouabilité laisse parfois à désirer (après tout, on n'est pas dans un Ridge Racer). Dommage parce que les lieux visités sont vastes (c'est pas GTA mais c'est sympa cette sensation de liberté) mais le concept où il faut absolument rattraper son adversaire qui est un as du volant ou rentrer à toute barzingue dans une poubelle où se cache une bombe, est un peu lourd. Il est dommage qu'un mode Free Play ne soit dispo afin de se balader librement dans la ville...


    _____________________________________________________________________________
    Conclusion


    Au final, c'est 3 jeux bien distincts qui s'offrent au joueur. Il est dommage que le soft souffre de cette ambiance "pas fini" notamment au niveau scénaristique. D'habitude dans une adaptation on reprend le synopsis du film de façon explicative et là, il n'y a rien. Ceci dit, hormis quelques boulettes (comme les musiques du Die Hard 1, la difficulté et le côté répétitif du 3) c'est un bon jeu, une bonne compilation, qui reprend autant que possible les ambiances et l'action des films éponymes avec le grand Bruce Willis. Agréable et diversifié (peu de jeux peuvent se vanter d'en faire autant), la durée de vie est en plus très correcte, avec une réalisation finalement pas si mauvaise et avec une bonne durée de vie, notre Die Hard Trilogy offre de bons moments.


    Test réalisé par iiYama

    novembre 2005