Mighty Final Fight (NES)

 








Développement scénaristique
Jouabilité & Gameplay
L'image
Le son
Note générale


Sortie du jeu : 1993
Développeur : Ashtal (Capcom)
Editeur : Nintendo
Genre : beat-them-all

Support : cartouche de 8Mb
Version testée : Française
Voix dans le jeu :
Textes à l'écran : US
Difficulté :
Multi-joueurs : non
Abréviation : MFF



Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

Mighty Final Fight








A force de
Pas de mode 2 joueurs (dommage) mais on retrouve tout de l'original : intro, personnages, coups... rien ne manque :)
jouer à des jeux pourris, on en vient à redouter chaque nouveau test. Jusqu'au jour où on tombe sur une petite perle. Et bien sachez que la perle, je l'ai trouvé sur NES et oui, la première console 8bits de Nintendo qui date de 1983. Etonnant non ? 1993, à l'heure où la Super Nintendo bat son plein et la génération 32bits prépare la relève, des jeux NES sortaient encore. Faut dire que le parc de consoles était encore conséquent : les joueurs de la petite console cubique étaient sans doute moins exigeants que ceux sur 16bits, et les jeux étaient moins chers. Mighty Final Fight fut développé par Ashtal et il reprend le fabuleux beat-them-all de Capcom, j'ai nommé Final Fight (le gros hit Arcade sorti en 1989). Le jeu a été adapté aux performances de la console mais n'exclue en rien les innovations de l'époque. C'est ainsi que le design passe en "tiny" (les persos sont tout petits et rigolos) afin de dédramatiser le sérieux du scénario. Il y a des touches d'humour (y'a qu'à voir la tronche des gars quand vous leur tapez dessus) et toute l'ambiance baigne dans une atmosphère de baston prise à la légère. Même les textes ont étés transposés de façon plus sympathique et vous aurez parfois le choix de répondre aux questions des méchants. Une chose est sûre, avec cette adaptation du hit de la baston, Ashtal n'a pas bâclé sa copie. Le scénario est évidemment reprit du Final Fight d'origine, en l'adaptant en version "pour enfants". Ainsi la NES se pare d'un jeu complet ayant même gardé l'intro d'origine mais en version décalée bien sûr. Sur le sujet de la prise en mains, on se sert des 2 boutons pour réaliser ce qui fait de lui un vrai jeu de baston : enchaînement de coups, projection, coup de pied sauté et même coup spécial.


La jouabilité est
La réalisation est impressionnante pour de la NES
vraiment bonne et même si on ne peut pas jouer à 2 (ce qui est le vrai défaut du titre), le fun est bien présent grâce à une belle variété. En prime, les développeurs proposent un système d'XP (eXPérience) assez sympa : plus vous cognez et plus votre force augmente. La jouabilité et le gameplay restent donc intact et dans "l'esprit" du jeu d'Arcade. Le jeu reste donc fidèle à lui-même en plus de proposer une petite évolution et c'est une vraie prouesse de la part des concepteurs. Graphiquement, ça reste de la NES mais pour une 8bits, c'est vraiment pas mal ! Les persos en "tiny" sont tout mignons, les couleurs ne bavent pas (rare sur le support) et les décors ne sont pas trop vides. Il est vrai qu'on retrouve une forte ambiance Double Dragon mais le tout reste très agréable. Il est même amusant de voir quelques animations en fond (gyrophares, machines) afin d'égayer un peu plus le tout. Niveau animation, faut être raisonnable. Ce n'est pas parce que la NES est censée être morte depuis au moins 3 ans, qu'elle n'est pas encore capable de belles choses. Le clipping est assez présent (la NES étant la reine du style) mais la décomposition des mouvements est loin d'être mauvaise. Il n'y a jamais plus de 3 persos à l'écran mais le tout reste correct pour une console largement dépassée. Enfin niveau acoustique, on a de sympathiques bruitages qui soutiennent assez bien l'action. Ajoutez-y des musiques fort agréables et mélodieuses et vous conclurez comme moi, que la bande-son est une vraie réussite.



Adapter Note
le grandissime Final Fight sur un support aussi vétuste que la NES parait impensable et pourtant. Malgré ses 10 ans et une Super Nintendo en pleine maturité, il y avait encore des jeux NES qui sortaient. Grand concurrent du vieillissant Double Dragon, Mighty Final Fight est un très bon jeu. Sa difficulté est équilibrée, c'est fun, varié (pour le genre) et la réalisation est de bonne facture. Ainsi les détenteurs de la vétérante NES passeront un très bon moment de baston... malheureusement tout seul.



Test réalisé par iiYama

septembre 2006 (mise à jour : octobre 2013)