the King of Fighters 2004 [bootleg] (Neo-Geo)

 





Note générale


Sortie sur MVS : 2004
Sortie sur AES : 2004
Sortie sur CD : -
Développeur : Dragon Co. Ltd.
Genre : combats

Support : cartouche de 681Mb
Version testée : Japonaise
Voix dans le jeu : US / JAP
Textes à l'écran : US / JAP

Difficulté :
Multi-joueurs : 2 joueurs simultanément
Titre alternatif : KOF 2002 Bootleg
Abréviation : KOF 2004


Vous aimez GRAVITORBOX et vous voulez le soutenir ? Alors vous pouvez nous adresser vos dons via PayPal en cliquant simplement sur le bouton ci-dessous.

Merci d'avance ^__^















Les sites partenaires :















Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)


The
King of Fighters

Special Edition 2004
Special Edition 2004 Extra Plus


Officiellement,
KOF 2004 n'est pas un jeu officiel, c'est un Bootleg (un hack avancé) de KOF 2002
la version 2004 de King of Fighters n'existe pas, d'ailleurs cette année-là, il n'y a pas eu d'épisode chiffré. Etant donné que le dernier épisode annuel à voir le jour fut le 2003, SNK-Playmore est ensuite passé par divers sous-titres (comme pour les spin-offs, genre Neowave) et pour les gros épisodes canoniques, à présent ils utilisent les chiffres romains (XI, XII, XIII, XIV, XV...). The King of Fighters Special Edition 2004 est un hack avancé du KOF 2002, un "Bootleg" comme ont dit dans le milieu (on pourrait donc l'appeler The King of Fighters 2002 Bootleg), développé par Dragon, un petit studio (amateur ?) coréen. Pour réaliser ce genre de jeux, les programmeurs ont repris tout ce qui est difficile de créer par soi même à savoir l'IA ennemie, les personnages, les animations, les coups spéciaux... ensuite ils n'ont eu qu'à apporter diverses modifications. En reprenant la base de données d'un King of Fighters existant (certes pas le meilleur mais l'un des plus fournis), on pourrait croire que Dragon n'a pas eu beaucoup à faire... en fait, c'est bien plus subtil que ça. Tout d'abord, le jeu reprend les 39 personnages jouables du KOF 2002 d'origine, avec bien évidemment, son gameplay, ses coups spéciaux, ses animations, ses Artworks et ses scènettes inter-combats. Mais loin du simple plagiat, Dragon a supprimé ce qui fait l'une des particularités d'un KOF : l'intro, le scénario et la fin. C'est décevant oui, mais tout aussi compréhensible car ces scènes prennent un max de place sur la cartouche. Ceci dit, cette dernière fait plus ou moins le même poids car les développeurs n'ont pas réussis à dissocier les parcelles de codes inutiles. Connaissant la programmation des jeux sur 16-bits, qui fonctionnaient à base de "tuiles" ("tiles" en anglais) je comprends leur choix de ne rien toucher, juste de désactiver ce qui ne servait plus et au final, la cartouche pèse toujours 681Mb.



 

Les écrans titres des versions Special Edition 2004 et Special Edition 2004 Extra Plus


En contre partie,
Si certains décors sont moches, il faut se souvenir qu'ils sont originaux et ont été créés par des amateurs
les développeurs ont implantés de nouveaux décors : tous sont originaux (tout du moins pour un King of Fighters) et si j'en ai noté 2 vraiment laids (la Chine et le train), les autres font par contre preuve d'éclectisme et d'originalité (peut-être même un peu trop avec celui de la préhistoire). A l'origine, je pensais que les décors étaient "repiqués" de plusieurs autres jeux (comme World Heroes) mais il s'avère que non. Très inégaux, les graphistes n'avaient visiblement pas tous le même talent, et un en particulier était légèrement lubrique, car le niveau de la plage ne se prive pas nous offrir un décor charmant avec entre autre des demoiselles à moitié nues, dont une carrément à poil et qui fait dans l'exhibitionnisme, chose que ni SNK ni les autres développeurs Neo-Geo ne se seraient permis. Malgré tout, on félicitera les développeurs pour le travail accompli car certains décors sont vraiment jolis comme le temple aztèque, le désert égyptien (qui n'est pas repris de KOF 2000, regardez-y à 2 fois :) ou encore la montagne enneigée avec ses loups. Pour être même tout à fait franc, pour des amateurs, c'est même parfois mieux qu'Eolith qui eux sont (censé être) des pros et nous ont torchés des décors abominables dans les épisodes 2001 et 2002 ! Autres changements : quelques couleurs ont été modifiées (comme Terry qui est en marron, sans doute pour se rapprocher de son look Garou, ou Maï qui au lieu d'être rouge est en rose), mais le design en lui-même n'a pas été retouché (c'était sans doute trop compliqué, notamment au niveau des hitbox).



 

Le niveau de la plage n'est pas seulement joli pour son décor idyllique...
Quelle bande de petits cochons ces développeurs de Dragon ^__^


Bien qu'essentiellement
Certains décors sont vraiment très réussis, au point de surpasser l'abominable travail d'un Eolith peu inspiré
compatible avec la Neo-Geo MVS (Arcade) le jeu est également prévu pour fonctionner sur Neo-Geo AES (console de salon) via un adaptateur. Du coup, si la version Arcade se contente du minimum syndical, c'est encore une fois la version console qui profite du plus grand nombre de modes. Question modes de jeux et options, nous avons la totale : on retrouve le Team Play / Versus, le Single Play / Versus, ce Practice très complet et un menu d'options plutôt copieux où on retrouve les configurations habituelles (difficulté, flash, langue) ainsi que le fameux Battle Config qui manquait au 2003 (Power Gauge, rounds gagnants, temps). Par contre, basé sur l'opus 2002, on ne s'étonnera pas de pas retrouver de Stage Select en versus. Sur AES, comme nous avons un classique menu d'options, on peut choisir sa difficulté et celle-ci est très bien équilibrée (comme dans le jeu d'origine), sauf une fois encore pour le boss final, Rugal. Seul point difficile du tournoi, sachez que la Special Edition 2004 profite quand même des fonctionnalités de l'Unibios (pour avoir la santé infinie par exemple), ce qui est une bonne nouvelle (l'Unibios était en version 4.0, je ne sais pas ce qu'il en est des éditions plus anciennes). Par contre, la Special Edition 2004 "classique" ne propose pas Rugal jouable et comme c'est un bootleg, l'Unibios ne peut rien pour vous et les Cheat Codes n'existent pas. Ceci dit, j'ai quand même une bonne nouvelle puisqu'il existe un King of Fighters 2004 Special Edition 2004 Extra Plus, soit le bootleg du bootleg, qui remplace les 2 "?" de sélection aléatoire, par Rugal d'un côté et Kusanagi de l'autre. Revers de la médaille, cette version n'est plus compatible avec l'Unibios 4.0 (et pas sûr qu'il y en aura d'autres, celui-ci étant le dernier en date et il remonte déjà à mai 2018).



 

Les roster des versions Special Edition 2004 et Special Edition 2004
Extra Plus (notez les 2 persos supplémentaires au centre)


Enfin la
La version AES existe... mais elle est presque impossible à trouver. Il vous reste la version MVS (via un adaptateur) ou bien entendu l'émulation
jouabilité et le gameplay n'ont pas changé d'un iota, les bruitages et les digitalisations sont repris à l'exact du 2002 (c'est donc juste parfait) et grosse surprise, certaines musiques ont été reprises des épisodes 2000 et 2003. Avec un bon rythme et de belles mélodies, c'est l'idéal pour se plonger dans cet épisode "hors série". Malheureusement introuvable à l'achat, ce King of Fighters Special Edition 2004 existe dans une version MVS (Arcade) déjà très rare, mais aussi AES (console) aussi rare que les diamants purs en Antarctique ! D'ailleurs vous l'aurez sans doute compris, pour concevoir (physiquement) ce KOF 2004, ils ont repris des cartouches de KOF 2002 sur lesquelles ils ont mis des EEPROM reprogrammées. Sur eBay la seule cartouche que j'ai trouvé coutait 150$ mais n'était pas en très bon état et tout à fait entre nous, pour ce prix-là vous pouvez trouver entre 1 et 2 versions officielles, d'occasion certes mais en bon état. Sinon il vous reste bien entendu l'émulation et de ce côté-là vous serez tranquille puisque le vieux NeoRageX l'émule parfaitement, alors ne parlons même pas de MAME, Winkawaks ou Final Burn Alpha...



 

 

Vous aurez bien plus de chance de trouver ce Bootleg en version MVS que AES car si le premier est déjà rare, le second est quasiment introuvable. Notez que ce KOF 2004 n'est autre qu'une cartouche sur laquelle on a placé des EEPROMs reprogrammées (oui une cartouche Neo-Geo ça ressemble à ça, on est loin des cartouches Mega Drive et Super Nintendo pas vrai ?) ^.^



On peut le dire, Note
pour une version "amateur" (allez, on va être sympa on va dire "semi-pro"), cette édition 2004 de King of Fighters est d'un très bon niveau. Si l'obtenir en version émulé ne posera aucun problème, c'est bel et bien pour avoir une édition physique, sur cartouche, que ce sera le parcours du combattant. Maintenant, est-il vraiment nécessaire d'investir dans un tel jeu ? Car ce King of Fighters Special Edition 2004 (ou Special Edition 2004 Extra Plus qui rajoute 2 personnages jouables) est un bootleg (un hack avancé) de King of Fighters 2002. Le choix de cette édition s'explique par le nombre assez conséquent de personnages jouables et son gameplay finalement assez simple d'accès, exempt de Strikers et autre Tag Battle. A mes yeux, ce KOF 2004 force le respect car on ne parle pas d'un simple bootleg qui rajoute des persos manquants, puisqu'ici les développeurs du petit studio coréen Dragon, se sont efforcés de modifier les musiques et de créer des décors 100% originaux. Même si ça reste un produit (au fond) illégal et que malheureusement les développeurs ont fait de grosses coupes (intro, narration et épilogues) et que du coup, on ne peut (honnêtement) pas parler de chef d'œuvre, à minima je sais apprécier le travail qui fut fourni (et puis moi avec mes Super Mario World : The Other Quest, qui serai-je pour les juger hein ?! ^__^). Car entre vous et moi, mettre les mains dans le codage d'un tel jeu est loin d'être simple et le résultat est vraiment très correct. Chapeau bas l'artiste.




Les -

  • Les meufs à poil du niveau de la plage, c'était obligé bande de petits cochons ? ^_^
  • Intro, narration et épilogues ont littéralement disparus
  • 2 décors sont vraiment trop simples, trop moches


  • Les +

  • 39 persos jouables pour l'édition classique, 41 persos jouables pour la version Extra Plus
  • La plupart des niveaux sont très convenables, voire carrément beaux pour certains
  • Coute moins de la moitié du prix d'un vrai KOF 2002 (surtout sur AES)
  • L'édition classique est compatible avec l'Unibios 4.0
  • Tout ce que KOF 2002 a de bon est toujours là !
  • Version AES complète
  • Bonne bande-son



  •    

       

       


    Test réalisé par iiYama

    août 2006 (mise à jour : juin 2021)