Magician Lord (NGEO)

 








Développement scénaristique
Jouabilité & Gameplay
L'image
Le son
Note générale


Sortie du jeu : avril 1990
Développeur : Alpha Denshi
Editeur : SNK
Genre : action

Support : cartouche de 46Mb
Version testée : Américaine
Voix dans le jeu : US
Textes à l'écran : US

Difficulté :
Multi-joueurs : 2 joueurs en alternance
Prix au lancement : 1450 Frs


Aussi disponible sur :




Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

Magician Lord









Autre jeu d'anthologie,
Sympa mais cette difficulté épouvantable le réserve à une niche d'hardcores gamers
Magician Lord est avant tout un nom connu de la scène SNK pour avoir contribuer à la "magie" Neo-Geo. Jeu d'action en vue de profil plongé dans un univers médiévalo-fantastique, le titre s'avère vite prenant. Certes le personnage est raide comme un piquet (en plus il se mouve bizarrement), n'est pas animé de façon très fluide mais la jouabilité est réactive, simple (2 boutons) et fait que la prise en main est immédiate. Graphiquement en dessous des standards de la console (c'est aussi l'un des premiers jeux Neo-Geo), il garde tout de même un certain charme. Niveau gameplay, Magician Lord est plus technique qu'il n'y parait. Tout d'abord parce que les bourrins ne feront pas long feu à cause des divers pièges et parce que le jeu possède certaines subtilités assez originales. Ainsi pour maquiller les différentes armes que compte le jeu, notre héros se transformera en diverses créatures comme un dragon (pouvant bien sûr cracher des flammes) ou encore un ninja (!). En plus, les armes (comme celle de base) sont upgradables. L'histoire est pas trop mauvaise et propose une vraie trame, rare sur le support. Le son aussi nous fera vivre de bons moments avec des bruitages certes classiques mais adaptés à l'univers proposé et des musiques pour la plupart mélodieuses et vraiment sympas. Malheureusement le jeu est complètement gâché par une trop grande difficulté (même en -easy-) et une approximation débile des zones de contact (on se fait toucher alors que l'ennemi est encore loin). Si la plupart des jeux Neo-Geo sont très difficiles, celui-ci est à la limite de l'insurmontable. Ca en devient vite rageant et malheureusement pour lui, lassant. C'est vraiment dommage car le gameplay était efficace et même si le jeu n'est pas vraiment beau, il compensait cet état de fait par une action soutenue et originale. Le jeu pourrait mérité bien plus que sa note malgré ses 16 ans d'âge mais je n'arrive pas a être objectif devant tant d'acharnement à vous faire perdre. Un vrai gâchis...


Test réalisé par iiYama

juillet 2006