Metal Slug X (PSX)

 








Développement scénaristique
Jouabilité & Gameplay
L'image
Le son
Note générale


Sortie du jeu : avril 2001
Développeur : SNK
Adaptation : Agetec
Editeur : SNK
Genre : action

Support : 1 CD
Version testée : Américaine
Voix dans le jeu : US
Textes à l'écran : US

Difficulté :
Multi-joueurs : 2 joueurs simultanément
Abréviation : MSlug X
Prix au lancement : 350Frs


Aussi disponible sur :








Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

Metal Slug X

Super Vehicle 001/X


En 2001,
Metal Slug X est un excellent remake du déjà très bon Metal Slug 2
SNK devait avoir beaucoup boulot parce qu'avec KOF 99, c'est le 2e jeu Neo-Geo que je vois adapté par Agetec sur PSOne. Pour les néophytes, Metal Sug X est un remake de Metal Slug 2, une sorte de "Special" comme c'était déjà le cas pour Fatal Fury 2/Special. Une fois de plus, je ne suis pas là pour parler du gameplay du jeu, pour ça allez voir le test de la version originale sur Neo-Geo. Ici je vais aborder le sujet de son adaptation PSX uniquement. Et une fois de plus, c'est une adaptation pitoyable que je découvre. Pas d'intro, pas de levels supplémentaires, pas de cut-scènes... bref c'est Metal Slug X au pixel prés. Encore que pas vraiment, parce que la conversion révèle encore une fois, une bonne dose de lacunes. Tout d'abord il est toujours aussi lent, malgré les 2 ans qui séparent les 2 opus et un changement d'équipe. Ensuite il y a toujours des ralentissements et même si la décomposition des mouvements est assez fluide, les explosions, fumées et autres effets mode7 sont pixellisés à mort ! Le pire sprite est le "mouse chaser" qui est fait avec seulement 6 pixels. Bonjour, le pâté ! C'est vraiment grossier alors un conseil, évitez de mettre la pause car tous les sprites sont un peu comme ça. A contrario les décors sont restés intacts, ouf ! Il est tout de même regrettable qu'une console 32-bits n'arrive pas à "émuler" correctement une machine 16-bits datant de 1990 ! Certes tout ça gâche le plaisir, mais Metal Slug X reste quand même un jeu trippant. Cette fois on aura le choix de son personnage (parmi les 4 habituels) pour décimer les légions de notre NeoSadam ainsi que celles des désormais cultes envahisseurs Méduse. 6 levels de folie ultra originaux (palme au level de l'Egypte), à la difficulté qui est montée en flèche par rapport au premier épisode. Mais à l'image des versions PS2, on aura droit à des continues infinis (bonne idée ou pas, ça mérite débat, toujours est-il que comme ça, on finit le jeu sans se prendre la tête et on ne garde que des bons souvenirs).


Graphiquement le design impose.
La convertion fait un peu peine, la PlayStation étant largement capable d'accueillir un jeu 16-bits
La série joue sur des décors splendides, le design des diverses machines est excellent et l'humour est toujours présent. D'ailleurs mes sprites préférés sont le Robinson qui lance des boules de feu et votre perso lorsqu'il mange trop de bananes (il devient gros). Metal Slug X oblige, la panoplie de véhicules s'est étoffée : avion, petit Mecha, Chameau et l'incontournable Tank feront partie de ces moments de puissance extrême où l'ennemi en prend pour son grade. D'ailleurs cette version PSOne a su mieux contenté le fan que je suis par une mise à jour essentielle : les loadings. Ceux-ci n'interviennent plus dans les levels, seulement pendant les coupures (entre 2 niveaux ou au passage d'une zone à l'autre). Rien que pour ça, le jeu parait mieux fini. Mais comme tout se paye en ce monde, ce n'est plus les musiques Neo-Geo CD qui sont incluses mais celles des versions cartouches (c'est un peu normal, Metal Slug X n'est jamais sorti sur Neo-Geo CD). Déjà excellentes c'est sûr, quelques remix l'auraient étés encore plus. A côté de ça, les bruitages restent les mêmes et les voix sont aussi toujours réalisto-cartoon (cherchez pas, c'est un mot inventé ^^). Comme je le disais un peu avant, les décors sont magnifiques et n'usent plus de cet effet de grain comme dans le précédent opus PSOne. Par contre on regrettera que le sang soit remplacé par de la bave (c'est blanc). Pourtant c'est pas pour les 4 gouttes qui coule dans le précédent épisode que le jeu a du être jugé violent. Encore qu'ici c'est la version US et non JAP, ça doit venir de là, les Ricains étant de vraies chochottes. Pour finir, le mode Gallery est toujours dispo et la fin nous offre de beaux Artworks en guise de récompenses.



Metal Slug X Note
est un excellent jeu mais la conversion PSX laisse franchement à désirer (Agetec n'est pas plus doué qu'SNK pour programmer le console de Sony). Sprites pixellisés, ralentissements, action lente... Quand je pense que j'ai joué à la version 60hz, en 50hz ça doit être folklorique ! Pour le mot de la fin, cette adaptation est tout de même meilleure que la précédente (juste un poil) et Metal Slug X reste le mega-jeu qu'il a toujours été : puissant, rigolo et très fun ! Reste que cette adaptation, qui aurait pu tirer le meilleur de la console et de son support, est finalement loin d'égaler l'original sur Neo-Geo.



Test réalisé par iiYama

juillet 2006