Street Fighter II (SNES)

 








Développement scénaristique
Jouabilité & Gameplay
L'image
Le son
Note générale


Sortie du jeu : décembre 1992
Développeur : Capcom
Adaptation : Capcom
Editeur : Capcom
Genre : combats

Support : cartouche de 16Mb
Version testée : Euro
Voix dans le jeu : US/JAP
Textes à l'écran : US
Difficulté :

Multi-joueurs : 2 joueurs simultanément
Abréviation : SF2 - SFII
Prix au lancement : 450 Frs
Score des ventes : 6.3 Millions (SNES)


Street Fighter II et ses spin-offs sont disponibles sur :







Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

Street Fighter II

The World Warrior


Street Fighter a
La jouabilité est absolument fabuleuse ! Le contrôle est parfait voire même meilleur que sur Arcade
une histoire : le premier épisode est sorti en 1987 sur Arcade, Amiga et autres machines 16bits de l'époque mais fut un gros bide. On ne pouvait prendre que Ryu pour battre les 7 autres combattants et le boss de fin était Sagat (d'où la balafre sur son torse, infligée par Ryu lors du combat final). Capcom, la petite société montante, a entre temps sorti l'excellent Final Fight (en 1989), et a fait pas mal de recherches au niveau du gameplay et du charisme de ses protagonistes. 1991 sort Street Fighter II (SFII) dans les salles enfumées et le succès est immédiat. SFII enterrera tous les jeux concurrents pendant plus de 3 ans ! Son succès était dû à une jouabilité souple et des persos au charisme palpable, ayant une panoplie de coups étoffée dont des pouvoirs spéciaux. Succès énorme ! C'est ainsi que dans l'optique de faire évoluer son jeu, Capcom sortit Street Fighter II' (Arcade) et parallèlement la version classique fut adaptée sur la nouvelle et puissante console de Nintendo (nous sommes alors en 1992). On peut même le dire, ce jeu a largement contribué à booster les ventes de la machine, au grand damne de SEGA. Mais loin d'être des saints, le premier record de Capcom avec Street Fighter II était le prix exorbitant de 700Frs en import ! Lors de sa sortie officielle, il coûtait tout de même plus de 500Frs, un prix surestimé en partie à cause de la taille de sa ROM. 16Mb, un second record pour une console abordable (on ne parle pas de la Neo-Geo et de ses cartouches de plusieurs dizaines de Mega au prix effroyable de 1.450Frs !), la première en son genre. Je me souviens que le titre de Capcom était si attendu, que pas mal de joueurs Européens, las de mettre des pièces dans les bornes d'Arcade, avait investi dans des adaptateurs JAP/PAL afin de faire tourner leur jeu Japonais hors de prix, sur leur console Française. En gros, la sortie de Street Fighter II sur console fut de bonne augure pour pas mal de monde. Mais est-ce que cette débauche de technicité était bien mise à profit ?


La réponse est évidement oui,
La réalisation est impressionnante et la bande-son a été entièrement refaite. Un pur régal !
Capcom n'ayant pas eu droit à l'erreur sur cette conversion. Ce jeu est démesuré et la Super Nintendo tient tête aux bornes d'Arcade avec un rendu graphique très proche de l'original. C'est donc un jeu superbe, haut en couleurs et avec des persos d'une bonne taille (à peine moins que l'Arcade) qui nous est livré. L'animation est impressionnante tant les mouvements sont bien décomposés et ce, pour tous les persos. La jouabilité, point fort du jeu, est exceptionnellement instinctive, variée et précise. Les coups sortent facilement et les pugilats deviennent dantesques. Les 8 persos principaux sont jouables (pas les boss, réservé à la version -prime- sur Arcade en ces temps) mais ce n'est pas gênant puisque les meilleurs sont là. Le son n'est pas en reste, bien au contraire, avec des musiques rythmées, mélodieuses et qui se payent le luxe d'être de meilleure qualité que sur l'original (la qualité du chip son de la Super Nintendo étant bien meilleur que celui du CPS1, support Hardware Arcade du jeu). Idem pour les bruitages. Crachoteux sur Arcade, ils explosent de violence, dans un déluge de puissance : c'est sans commune mesure sur la console de Nintendo ! La puissance est dévastatrice. Même aujourd'hui, il n'y a que les King of Fighters pour rivaliser avec une telle bande-son. Capcom a même poussé le bouchon très loin en proposant des fins individuelles et une sorte de scénario pour chaque perso (mais ça reste tout de même limité, je rappelle que c'est un jeu de baston). Bien sûr des petites différences avec l'Arcade se font sentir comme les animations en fond, la décomposition de certains mouvements, quelques détails qui ne sont plus là (comme le fait qu'au level de Dahlsim il n'y a que 2 éléphants au lieu de 3 ou l'absence du bonus-stage des tonneaux) mais les éléments déstructibles dans le décor sont toujours de la partie. De toute façon, ce qu'on a perdu en détails, on l'a gagné en qualité de son et en confort (normal on joue chez soi), le pad Super Nintendo étant à mon sens plus pratique que le stick des bornes (avis personnel).



C'est un faitNote
, il y eu l'avant et l'après Street Fighter II dans le monde du jeu vidéo en général. Une tuerie sous toutes les coutures pour un soft qu'on peut qualifier de "magique". Encore aujourd'hui, je le considère comme l'un des meilleurs jeux de combats de tous les temps, d'autant plus sur cette adaptation Super Nintendo. En effet, si le jeu a perdu un tout petit peu depuis l'Arcade, en contre-partie c'est aussi la version la plus jouable (la perfection même !), les graphismes sont sublimes et la bande-son a entièrement été refaite. Le DSP son de la console étant bien meilleur que celui de la borne, on obtient des musiques absolument fabuleuses et des bruitages qui envoient du lourd ! Donc même si j'ai beaucoup de respect pour la version d'origine, cette adaptation sur la 16bits de Nintendo est selon moi, la meilleure d'entre toutes ! Rien d'autre à ajouter...



Test réalisé par iiYama

mai 2005