Red Faction II (PS2)

 








Développement scénaristique
Jouabilité & Gameplay
L'image
Le son
Note générale


Sortie du jeu : novembre 2002
Développeur : Volition
Editeur : THQ
Genre : FPS

Support : 1 DVD
Version testée : Française
Voix dans le jeu : FR
Textes à l'écran : FR

Moteur graphique : GeoMod 1.0
Difficulté :
Multi-joueurs : 4 joueurs en splitté
Prix au lancement : 60€
Score des ventes : 1.3 Millions (PS2)


Aussi disponible sur :




Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

Red Faction II








Le premier Red Faction était un bon jeu,
On ne retrouve pas la force et l'attrait graphique du premier opus
tant sur le plan graphique que scénaristique mais cet état de fait n'a malheureusement pas suivi pour cette suite. Red Faction II est un bon jeu sous certains aspects mais on est loin du premier épisode sous d'autres. Ce qui choque de prime abord ce sont les bruitages : ils sont carrément mous, loin de la puissance acoustique qu'on était en droit d'espérer. Dans la continuation du son, les musiques passent complètement inaperçues mais dans tout ça, nous avons un doublage FR qui rattrape un peu le tout. Encore que, une fois de plus, ledit doublage est moyennement crédible. De plus, le scénario est vraiment bof-bof, la trame n'étant qu'un prétexte à enchaîner les levels. Ce qui sauve (un peu) le jeu c'est le gameplay. Les concepteurs ont voulus diversifier l'aventure en incluant des phases originales en hélico où on contrôle une grosse sulfateuse et où on peut aussi tout péter (excellent). L'idée est bonne et bien réalisée. Malheureusement, le graphisme ne suit pas par rapport au premier opus. Que ce soit sur PC ou sur PlayStation 2, si le game-design est pas trop mauvais, la qualité des textures est par contre à revoir. Le jeu reste agréable mais une étrange impression de pas fini sévit du début jusqu'à la fin. Dans la balance pour/contre, la jouabilité aussi est pas mauvaise. Au pad, les commandes réagissent bien et on peut jouer avec une souris USB, le comble du bonheur pour tout amateur d'FPS. Pour immiscer une conclusion à ma plaidoirie, je dirai qu'avec ce jeu je suis coupé en 2 : d'un côté on a de bonnes idées, un gameplay agréable et une réalisation honnête et de l'autre, on a de lourds défauts, comme un manque flagrant de fun et de finitions. Au final, cette balance pénalise plus le jeu qu'autre chose. Pour finir, je dirai que THQ a prit le nom de Red Faction parce que le premier opus avait bien marché et qu'il fallait un "titre accrocheur" à son FPS. Parce qu'entre nous, cette pseudo-suite n'en ai pas vraiment une. On entend plus vraiment parler de la Red Faction mais plutôt d'une prise de pouvoir, le héros du précédent épisode est absent et ça n'a de toute façon plus grand chose à voir avec le titre d'autrefois (les mines, la milice, etc). Même le fameux GeoMod, moteur 3D permettant la destruction du décor, n'est que peu usité. Si on assiste à une réelle destruction massive de l'environnement, se frayer un chemin au lance-roquettes devient par contre très rare et c'était là toute la magie du premier épisode. Donc je le répète une dernière fois, Red Faction II n'est pas un mauvais jeu (on s'amuse quand même, la preuve j'ai persisté jusqu'à la fin d'autant qu'il n'est pas trop difficile) mais il aurait mérité d'être plus abouti car les concepteurs se sont arrêtés au minimum syndical. C'est un peu dommage...



Ce test a été actualisé A CETTE ADRESSE.


Test réalisé par iiYama

octobre 2005