Mega Man X Collection (PS2)

 








Note générale


Sortie du jeu : janvier 2006 (aux Etats-Unis uniquement)
Développeur : Capcom
Adaptation : Capcom Production Studio 1
Editeur : Capcom
Genre : compilation (action / plate-formes)

Support : 1 DVD
Version testée : Américaine
Voix dans le jeu : -
Textes à l'écran : US

Multi-joueurs : 2 joueurs simultanément (Mega Man Battle & Chase seulement)
Titre alternatif : Rockman X Collection
Prix au lancement : 60€


Aussi disponible sur :







Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

Mega Man X

Collection




Capcom est sans doute la société créatrice de jeux vidéos que je préfère : Final Fight, Dino Crisis, Devil May Cry, Resident Evil, Onimusha, Street Fighter... que des jeux de très haut niveau au succès planétaire incontestable ! Mais il ne faut pas oublier que Capcom est aussi le créateur de Mega Man : un cyborg bleu ayant un canon dans son bras gauche (genre Cobra), héros de moult versions NES, Super Nintendo, PlayStation, Saturn, PC, PS2 et autres consoles portables. Après m'être éclaté à découvrir l'anthologie des Mega Man classiques, ce qui nous amène à célébrer cette messe aujourd'hui, c'est la sortie des aventures du petit robot bleu sous sa version X. Cette compilation inclut donc les 6 premiers volets de Mega Man X. Si vous me disiez qu'il manque les Mega Man X7 et X8 je vous répondrai qu'étant donné qu'ils ont encore cours sur la même machine et donc, qu'ils sont encore commercialisés, on peut comprendre ce choix d'autant que tout ne serait pas rentrer sur un seul DVD. Petite anecdote concernant Mega Man X3 : cet épisode est sorti en 1995 sur Super Nintendo mais les consoles dites "next-gen" prenant de plus en plus de part de marché, Capcom décida de sortir un an plus tard, le jeu sur les 32-bits du moment. En ce qui concerne notre compilation, c'est bien sûr la version PlayStation qui est incluse, plus récente et plus aboutie que la version 16-bits. C'est justement ce qui m'amène à vous parler d'un peu d'histoire : vous souvenez-vous de Starwing, le célèbre shoot 3D de Nintendo ? Et bien cette cartouche contenait le fameux chip accélérateur 3D : le Super FX. Ce co-processeur accélérait la vitesse du CPU central et calculait tout le lourd travail de la 3D. Et bien Capcom aussi a inventé son propre chip : le C4 (aussi connu sous le nom de Cx4). Co-processeur 2D, il s'additionnait au hardware de la console afin d'offrir divers effets encore plus prenants et réalistes, que la Super NES seule, était incapable de faire. Ce co-processeur était inclus dans les Mega Man X2 et X3, chacune couplée à une ROM de 2Mo (16Mb). A présent fermons notre livre d'histoire et joignons nos mains pour faire comme moi... remercier Capcom pour l'immense cadeau qu'est cette compil'. Comme il n'est pas possible de résumer un tel chef-d'oeuvre de l'ère 16 et 32-bits, je vais donc découper mon test en autant de parties qu'il y a de jeux.


_____________________________________________________________________________
Mega Man X

 

Evolution majeure des Mega Man dit classiques, le premier épisode des < X > est magistral ! Je dis évolution parce que si le concept de base est resté le même, beaucoup de mise à jour ont étés faites : évolution de l'armure au cours du jeu, on peut utiliser la mega-charge sur les armes secondaires, notre héros peut "slider", glisser le long des parois et même les remonter. Quel plaisir de redécouvrir le gameplay. A côté de ça, la réalisation technique fait honneur à la console 16-bits de Nintendo. Graphiquement c'est coloré et vraiment beau. Sans être le plus beau jeu de la console, X tient quand même le pavé haut (pas autant que Mega Man 7 tout de même), et c'est en plus, très bien animé. La jouabilité est toujours aussi exceptionnelle de fonctionnalités (grâce aux armes) et de nombreux passages secrets complémentent des niveaux déjà bien fournis. D'ailleurs en parlant de niveau, la difficulté du jeu est parfaitement dosée. Pas trop dur, mais trop facile non plus, seul le dernier boss sera coriace à vaincre. Cerise sur le gâteau : le son. Si les bruitages, de qualité bien sûr, restent dans le ton de la série, les musiques elles, sont vraiment des morceaux de choix ! Mitonnées de Rock avec de superbes mélodies, les musiques donnent un punch sans précédent au jeu. Pour résumé, ce Mega Man X est un superbe titre d'action, sans prise de tête (difficulté bien dosée), techniquement bien réalisé et à la bande-son de feu. Avec un tel niveau de qualité, Capcom a offert aux joueurs de la Super Nintendo, l'un des meilleurs opus de la série.

Année de parution : 1994
Aussi disponible sur : Super Nintendo - PC - PlayStation Portable (sous le nom de Mega Man Maverick Hunter X)


 

_____________________________________________________________________________
Mega Man X2


Autant le dire de suite, j'attendais beaucoup de cette suite, étant donné le plaisir (ludique) qu'offrait l'opus original. Et bien je suis très déçu ! Comme ça les choses sont claires dés le début. Si je suis déçu, ce n'est pas gratuitement car dans un sens, le jeu est bon. Commençons donc par ses bons côtés. Tout d'abord le jeu s'ouvre sur une vraie intro (absente du premier) avec des sortes de cut-scènes pas mal argumentées et qui tient le suspense jusqu'au bout. Techniquement le jeu est parfaitement réalisé avec des effets sensationnels pour une 16-bits (merci le C4) : effets de lumières, zooms, morphing, rotation (ok, y'a du mode7 aussi) et 3D fil de fer. Graphiquement, ça va du très beau et coloré à du bof et vide. Cette ambiance graphique en "dents de scie" n'augurait pas du meilleur. Côté animation, le tout est impeccable. Certains boss, à l'image du tout premier, sont réellement gigantesques ! Certains ajouts sont évidement de la partie avec par exemple un nouveau robot, qui peut voler. Malheureusement, l'éloge va s'arrêter ici... Comme je le disais plus haut, les graphismes ont des passages à vide, quelques ralentissements se font parfois sentir et l'ambiance globale du soft laisse une empreinte, une impression pas géniale qui nous fait dire que le jeu n'est pas passionnant. Faut dire qu'il est sorti même pas un an après le dantesque Mega Man X. C'est trop court et les finitions se sont vues bâcler. Ajoutez à ça une difficulté titanesque avec des passages sadiques (enfoirés de programmeurs de faire des zones comme ça) et vous aurez vite fait de retourner jouer à son prédécesseur. Mais ce n'est pas fini, non non non. Les boss ont un manque de crédibilité abominable, jugé plutôt : un robot-autruche, un papillon, un crabe ou encore une escargot cyborg, excusez moi, mais bonjour le charisme ! Même les armes secondaires font dans le bof-bof et je finirai par un sujet qui me tient à cœur : la bande-son. QUELLE MERDE ! Voilà qui est clair au moins. Les bruitages sont exactement les mêmes, et les musiques, bien que dans le ton de la série, sont vraiment nulles. Mélodies foireuses sur une rythmique donnant dans l'inutile surenchère. Bref, côté son, c'est la goutte d'eau qui fait déborder le lac ! Alors oui, je suis déçu. Déjà parce qu'on sent bien que les développeurs n'ont pas fait un gros effort d'évolution tant les graphismes ressemblent à ceux du premier, ainsi que les ennemis. Le soft est beaucoup trop difficile et musicalement, c'est à chier. C'est vraiment dommage parce qu'il est tout de même sympa comme jeu mais il ne vaut en aucun cas, son prédécesseur. L'année d'après (1995) sortira Mega Man 7 (inclus dans le compilation Mega Man Anniversary Collection) qui corrigera toutes les erreurs de cet épisode, avec un jeu très beau et surtout, intéressant...

Année de parution : 1994
Aussi disponible sur : Super Nintendo


 

_____________________________________________________________________________
Mega Man X3

     

Après la super déception du Mega Man X2, j'avoue avoir entamé cette suite avec un certain préavis. Je tiens tout d'abord à signaler que cette version PSX, n'est autre que celle sur Super Nintendo mais avec tout de même des vidéos et des musiques en plus (j'y reviens plus tard). On le remarque assez rapidement car le rendu graphique est bien en dessous de ce que la 32-bits de Sony peut nous offrir et de toute façon, on retrouve la "griffe" Super Nintendo dans l'animation et les couleurs. Ce qui nous laisserait croire que Capcom a fait une adaptation facile. Tout d'abord parce que refaire entièrement le jeu serez certes plus adéquat (ou flatteur) pour la PSOne, mais étant donné la qualité élevé de la réalisation originale, elle ne fait pas honte pour autant au support. Car oui, Mega Man X3 est superbe jeu. Graphiquement bien dans la trempe des 2 autres opus, il offre des niveaux plutôt beaux et très colorés. L'animation aussi, est impeccable (pour une 16-bits j'entends). Côté nouveautés, on a tout un panel de nouvelles armes pas trop mal cette fois, une panoplie de boss assez crédibles et la joie de contrôler au début du jeu, Zero (le fameux perso à l'armure rouge). D'ailleurs sur la fin du jeu, on aura même son arme : le sabre laser (le Z-saber). En parlant de jouabilité, tout est impeccable. Le jeu est moins difficile que dans le X2 (ce n'est pas un luxe) en évitant les levels tarabiscotés, tordus dans tous les sens à la limite du sadisme (sauf peut-être sur la fin, y'a un passage de merde à passer mais c'est le seul). Donc pour notre Mega Man X3 "cartouche" y'a rien à dire, c'est un très bon jeu. Passons maintenant à la version "updatée" (PlayStation) qui offre une différence nette et pourtant subtile, par rapport à la version Nintendo. Comme le ferait un Ecco CD (Mega-CD) par rapport à un Ecco cartouche (Mega Drive), notre version disque intègre de superbes vidéos style manga en guise d'intro, de cut-scènes et de présentation de boss (!). D'une qualité remarquable, elles apportent une touche de finition indéniable au soft. Et ce n'est pas tout, il y a aussi les musiques. Après le fiasco débilitoire des sonorités du X2, notre X3 version PlayStation rattrape le tout d'une bien belle manière. Directement lues sur le CD, elles sont d'une qualité irréprochable : rythmées juste ce qu'il faut, si elles n'atteignent pas la folie mélodieuse du Mega Man X premier du nom, elles sont tout de même très agréables à écouter. Je ne crois pas avoir grand chose à rajouter, Mega Man X3 est un bon jeu, je crois l'avoir assez dit.

Année de parution : 1996
Aussi disponible sur : Super Nintendo - PC - Saturn - PlayStation


 

_____________________________________________________________________________
Mega Man X4

 

Première véritable version 32-bits des aventures du petit robot bleu, cet épisode 4 s'annonce d'une superbe manière avec une intro type Manga du plus bel effet. Et une fois passé l'écran-titre, la première bonne surprise est le choix de jouer avec X (Mega Man) ou Zero (son compagnon de combat en armure rouge). Avec Mega Man, le gameplay ne change pas des autres versions par contre jouer avec Zero propose une maniabilité complètement différente. En effet Zero n'a pas d'arme à projection (comprenez par là qu'il n'a pas de canon laser), il possède seulement un sabre qui donne plus une ambiance à la Shinobi. Cet artifice prolonge la durée de vie par 2 puisque non seulement les gameplays sont opposés mais l'histoire diffère aussi un peu, ce qui donne envi de faire le jeu en entier, avec les 2 persos. Mon seul (petit) regret c'est qu'on ne puisse pas passer de l'un à l'autre en cours de partie. Mais ce n'est pas bien grave après tout. Comme je le disais, le scénario diffère entre les 2 persos mais il est aussi plus sombre et plus étoffé que par le passé. Techniquement le Mega Man X4 emballe. C'est graphiquement beau et coloré, comme dans toutes les versions en fait, avec un petit plus "façon 32-bits" où certains sprites sont énormes. Par ailleurs l'animation de X ou Zero est parfaite mais il est dommage de s'apercevoir que toute l'animation n'a pas reçue la même attention. Ainsi Mega Man X4 n'échappe pas à la dure loi du "plus le sprite est gros et moins son animation est fluide". Pour en finir avec l'image, les décors on se "coup de crayon" très typique de Capcom donnant parfois des airs de Street Fighters Zero, une griffe visuelle que personnellement j'apprécie. Le passage d'une génération de machine à une autre a aussi fait évoluer le character-design. Ainsi les divers ennemis, les boss ou nos héros de métal paraissent plus matures avec un niveau de détails (comme pour les décors) assez élevé. Au niveau du contrôle de X ou Zero, ça reste la même chose depuis le premier opus, c'est à dire excellent. Côté son, je suis content de voir que Capcom a laissé le minable compositeur du X2 de côté. Les musiques sont mélodieuses et rythmées, parfaitement en accord avec l'ambiance du jeu. Sans être les tueries du X1, elles se révèlent fort sympathiques, agréables à écouter et comme les bruitages aussi sont de bonne facture, on ne coupera pas le son. Au final, ce Mega Man X4 bluffe ! On aurait pu espérer un jeu encore plus beau (la PlayStation pouvant faire largement mieux) mais c'est déjà très bien comme ça, avec un jeu complet et sans réel défaut. En plus la difficulté est revenue à des normes plus acceptables et même s'il reste quelques passages ardus, rien n'est impossible à franchir. En tout cas, c'est sans doute l'un des meilleurs épisode auquel j'ai joué.

Année de parution : 1999
Aussi disponible sur : PC - PlayStation


 

_____________________________________________________________________________
Mega Man X5

 

Je tiens à le dire de suite : Mega Man X5 est un bon jeu... en tout cas techniquement. Car il est vrai qu'à présent Capcom maitrise bien son support et offre un jeu de grande qualité. Les graphismes (toujours en 2D) sont très beaux (plus encore que ceux du X4), l'animation est fluide et sans bug. Côté gameplay, on peut une nouvelle fois choisir entre X ou Zero et ce entre chaque level : voilà une lacune du X4 corrigée. Après 8 Mega Man et 4 Mega Man X, le héros peut enfin se baisser... il était temps ! Il peut aussi s'accrocher aux barres (sympa mais pas vraiment novateur) et enfin le scénario suit la fin du X4 (fin du complot mais un virus s'abat sur la Terre et menace le monde). La trame offre aussi un petit concept sympa : au fur et à mesure que vous vous faites toucher par le virus, votre taux de contamination augmente (à la façon d'un Resident Evil Outbreak). L'idée est sympa. L'intro, type manga (on commence à être habitués) est cette fois en plein écran (dans X3 et X4, les vidéos étaient fenêtrées) seulement arrive à ce point nommé, la panoplie "d'anomalies" du jeu... Si la vidéo d'intro est vraiment sympa, sachez que se sera la seule (à part celle de fin, bien sûr). Car tout le scénario se passera à travers des images fixes (certes de qualité mais fixes) avec beaucoup trop de dialogues. Déjà, c'est rageant car X4 proposait pas mal de petits dessin-animés et ici, y'a plus rien. Pourquoi ? Ensuite et comme je le disais à l'instant, les dialogues (et donc les textes à lire) sont omniprésents. Le jeu s'arrête jusqu'à 8 fois par niveau pour vous taper la discute sur des sujets sans intérêt et ces interruptions longues et pénibles finissent par lasser. Au final on zappe la scène car bien souvent, elle fait retomber le feu de l'action. Dans la continuité des trucs chiants, il y a encore et encore une phase à mobylette. Section ultra-pénible du jeu incluse depuis Mega Man X3 où vous devez refaire 50 fois le level pour arriver à enfin le passer. C'est vraiment pénible d'apprendre le parcours par cœur et refaire sans cesse le même morceau. Ca relève du masochisme et de la prise de tête !

En plus, ce n'est pas du tout original puisque déjà vu dans au moins 2 autres épisodes de la série. Et en parlant de non-originalité on a aussi droit à des phases de déjà-vu tels que le passage avec les camions (directement pompé sur le train de X4), l'escalier qui tourne (pareil, vu dans X4), l'inverseur de gravité ou encore la récupération d'anciens sprites. Capcom serait-il fainéant ou en manque d'idées ? De plus il est vraiment dommage de voir qu'après 8 Mega Man normaux et 4 versions X, Capcom use toujours des vieilles ficèles pour ses pièges comme les trucs qui vous tombent sur la tête (et vous tue instantanément), tomber dans le vide (qui vous tue instantanément) ou pire encore, le piques (y'en a partout et encore une fois, ça vous tue instantanément). Bon sang Mega Man est un robot, pourquoi meurt-il sur des piques ? Dans Sonic je peux comprends mais là... ? Il est regrettable que les mêmes pièges fassent encore les rallonges des phases de plate-formes alors qu'elles durent depuis le premier Mega Man sur NES ! Pas mal d'aspects du gameplay ont évolués... mais pas ça. Au final, et comme je le disais en ouverture de ce test, Mega Man X5 est un bon jeu mais seulement techniquement (il est vrai que graphismes et bande-son, sont de grande qualité) car le fun du jeu, son gameplay vieillissant, la régression des phases de scénario à des images fixes, la récupération d'anciennes concepts... font que les améliorations ne pèsent plus assez pour ne pas être lasser dés les premières heures de jeu. A la manière du Mega Man X2 qui suit l'anthologique X1 mais en œuvrant dans le mauvais sens, ce X5 suit le X4. J'en attendais beaucoup et je me retrouve très déçu.

Année de parution : 2001
Aussi disponible sur : PC - PlayStation


 

_____________________________________________________________________________
Mega Man X6

 

Zero est mort à la fin du X5 et un chercheur (un peu savant fou), retrouve dans les débris de l'ancienne bataille, le Cell de Zero. Ce dernier étant très puissant, le savant se servit du Cell pour créer le Nightmare, sorte de robot fantomatique qui créé une nouvelle panique dans le monde. C'est sur cette excellente intrigue que s'ouvre le jeu par le biais d'une intro magnifique (plein écran) mélangeant dessin-animé et images de synthèses. Zero étant mort, c'est donc à X qu'incombe de sauver le monde (depuis Mega Man X1 vous œuvrez plus ou moins à 2), c'est pourquoi Zero vous a légué son Z-saber. On obtient donc la puissance de feu de Mega Man allié à la jouabilité fun de Zero... Huummm c'est bon ça ! Parlons tout de suite des défauts du jeu et heureusement, ils sont cette fois peu nombreux (ça fait plaisir). Tout d'abord on ne peut plus jouer avec Zero à part entière, bien que ce ne soit pas une vraie critique, étant donné qu'on possède son sabre. Le jeu ne possède toujours pas (ou alors toujours plus, selon le point de vue) de cut-scénes type vidéo mais garde le système simplet de l'image fixe couverte de dialogues afin d'étayer le scénario. C'est décevant je sais mais le fameux "blabla", point des plus pénible du X5, ne vient plus gâcher l'action en cours de jeu, et ça, c'est une bonne nouvelle. Pour en finir avec ces petits trucs qui agacent, le jeu n'est pas facile, mais il est loin d'être impossible (sauf pour un level qui nous les cassera menu, level au demeurant assez simple sauf qu'il est bordé de piques et autres pièges qui vous écrasent... en gros c'est chiant, c'est pénible à jouer en plus d'être stressant mais fort heureusement pour le jeu, c'est le seul level comme ça, ouf !). Ensuite vient tout le bon. Les musiques sont superbes et se payent même le luxe de reprendre quelques thèmes du Mega Man X1, ce qui n'a pas tardé à me faire plaisir. Le scénario est assez complexe mais pour un fois, il est expliqué de façon limpide. Le jeu garde son action au rythme effréné et sa jouabilité est toujours très précise. L'animation est fluide tant pour les héros que pour les divers ennemis (mais pas pour les boss qui sont assez mal décomposés). En plus, certains ennemis sont carrément énormes. Ca fait plaisir de voir que Capcom ne se cantonne pas à des boss de taille identiques comme ce fut à peu de chose prés, le cas jusqu'ici. Enfin, et ce sans réfléchir, c'est sans doute le plus beau Mega Man auquel j'ai joué. Bien que restant dans le carcan de la 2D, cet épisode se paye une robe des plus détaillée et des plus colorée. Un plaisir pour les yeux et les oreilles donc. Mega Man X6, dernier épisode PSOne qui arrive bien tard (la PS2 étant sortie depuis 2 ans déjà) clôt d'une superbe manière une série (et une compilation) en faisant honneur à la console. Il est vrai qu'il n'est pas parfait (il y a encore ces piques de merde, des cut-scènes fixes, des petits passages trop difficiles) mais dans l'ensemble, c'est avec le X1, le meilleur épisode de la série.

Année de parution : 2002
Aussi disponible sur : PC - PlayStation


 

_____________________________________________________________________________
Mega Man Battle & Chase


Bonus à débloquer, Battle & Chase est un jeu de course en 3D reprenant l'univers de Mega Man. Sorti uniquement sur PlayStation, il reprend un peu le concept de Mario Kart, comme l'a fait Crash Team Racing dans l'univers de Crash Bandicoot. Pas grand chose à dire, c'est jouable à 2, plutôt réussi techniquement mais pour être franc, je n'aime pas les "Mario Kart-like" et je trouve que ce jeu est hors contexte... Mega Man dans des courses de kart, y'a que moi que ça gêne ? Bref, l'intérêt est vraiment limité.

Année de parution : 1997
Aussi disponible sur : PlayStation


 

_____________________________________________________________________________
Conclusion
(16/20)


Si je récapitule bien, il y a 2 déceptions (X2 et X5), il y a 2 super jeux (X3 et X4) et pour finir, 2 bombes en puissance (X1 et X6). C'est donc une excellente compilation qui offre son lot de surprises, de bonheur ludique et d'heures de jeu. Il est sûr qu'un constat s'impose : les 6 Mega Man X pourraient, à peu de chose près, tenir sur Super Nintendo. Bien que certains passages sont très beaux (dans X6 par exemple) mais à condition d'être plus indulgent sur le son et d'enlever les vidéos (quand il y en a), la 16-bits de Nintendo aurait très bien pu faire l'affaire, cette dernière nous ayant maintes fois prouvée quelle en avait dans le processeur. Graphiquement, si ça reste de très beaux jeux, j'ai déjà vu mieux sur PSX (surtout en 2D) mais ne soyons pas trop sévère. Après avoir jouer aux Mega Man 1 à 8 et maintenant aux Mega Man X1 à X6, je dois tout de même avouer que tous ce ressemblent un peu. C'est un peu dommage car après 14 jeux étalés sur 19 ans, il aurait été sympa de voir certaines routines évoluées comme le faits de ne plus mourir sur ces saletés de piques, une incompréhension notable puisque Mega Man est fait de métal. Franchement c'est un peu nul et à la vue de l'époque, ça parait rétrograde. Hormis ça, cette compilation est à la hauteur du Mega Man Anniversary Collection. Il contient certes moins de jeux (7 contre 10) mais ces derniers sont d'une qualité bien plus élevée. Voici donc une compilation qui m'a scotchée pendant des heures et des heures à mon pad, et m'a offerte (malgré quelques passages très difficiles et chiants) beaucoup de plaisir. C'est donc une compilation que je conseille à quiconque aime le genre car de mon côté, je suis devenu un fan !


Test réalisé par iiYama

mai 2006