Toshinden 4 (PSX)

 







Note générale


Sortie du jeu : juin 2000
Développeur : Tamsoft
Editeur : Virgin interactive
Genre : combats

Support : 1 CD
Version testée : Française
Voix dans le jeu : US/JAP
Textes à l'écran : US

Difficulté :
Multi-joueurs : 2 joueurs
Prix au lancement : 350Frs
Titre alternatif : Toshinden Subaru





Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

(Battle Arena)

Toshinden 4






A croire
Dernier épisode d'une dégringolade technique sans fin, Toshinden 4 reste le parent pauvre d'une console qui a connue bien mieux
que le mauvais Toshinden 3 s'est quand même vendu puisque Tamsoft nous pond une nouvelle catastrophe. Dans la série des jeux qui vont de pire en pire, voici Toshinden ! Je l'ai déjà pas mal radoter mais Toshinden est une série qui régresse. Le premier épisode était un beau jeu, fun qui plus est et tous les opus suivants n'ont fait que dégringoler à la fois dans le plaisir de jeu comme la qualité de la réalisation. Et Toshinden 4 ne déroge pas à la régle, bien au contraire. Une nouvelle fois les graphismes sont très pauvres, les décors sont vides au possible (quand il y en a, souvent c'est un fond noir !) et les modélisations sont... vilaines. A noter tout de même que le jeu est très légèrement plus beau que le 3e épisode (ce qui n'était vraiment pas difficile) mais on reste encore trop loin du premier opus et plus encore des capacités d'une console en fin de génération. L'animation est lente (bien qu'assez souple) mais le tout manque de punch, même si la maniabilité répond assez bien. Côté son, on reste dans le moyen : musiques en sourdines qui ne sont pas mémorables, bruitages sans plus et voix passables. Alors pour faire court, Toshinden 4 est la suite d'une suite qui n'aurait jamais du voir le jour mais essayons d'être objectif : si le jeu n'est vraiment pas terrible, il est tout de même meilleur que son prédécesseur. Un petit "je-ne-sais-quoi" fait qu'on accroche un peu plus. Peut-être des graphismes moins miteux, un mode scénario (lourd, long mais présent) ou une action un peu plus vivace... je sais pas. Toujours est-il que comparer à la rude concurrence, ce Toshinden 4, sorti bien tard (2 ans après l'épisode 3), ne fera aucune ombre à un Dead or Alive ou un SoulCalibur.



L'épisode Note
qui devait sauver la série ne fait que l'enfoncer un peu plus, l'enfoncer une bonne fois pour toute. Je suis sans doute plus objectif que le testeur soi-disant professionnel, qui a collé 14/20 à "ça", sur le plus grand site francophone. Il a réalisé son test sous l'emprise de l'alcool ou quoi ? Certes il est moins catastrophique que l'épisode 3, notamment en ce qui concerne la prise en mains ou la réalisation mais il n'empêche que l'ensemble est tellement loin des capacités de la PlayStation (qui est en fin de vie) et de la série, qu'on ressort forcément déçu. Alors moi je dis adieu l'artiste, tu ne régresseras plus et pendant ce temps je vais me refaire un petit Toshinden 1, juste pour le fun parce qu'au moins là, je ne serai pas déçu.



Test réalisé par iiYama

mars 2006