KOF '97 (PSX)

 








Développement scénaristique
Jouabilité & Gameplay
L'image
Le son
Note générale


Sortie du jeu : mai 1998
Développeur : SNK
Adaptation : Agetec
Editeur : Agetec
Genre : combats

Support : 1 CD
Version testée : Japonaise
Voix dans le jeu : JAP
Textes à l'écran : US/JAP

Difficulté :
Multi-joueurs : 2 joueurs simultanément
Abréviation : KOF 97
Prix au lancement : 350Frs


Aussi disponible sur :




Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

The King
of Fighters '97





L'un des fer-de-lance
Adaptation honnete mais les problèmes de maniabilité sont impardonnables
d'SNK en matière de baston se voit porter sur la console 32-bits de Sony, près de un an après sa sortie initiale sur Neo-Geo. Alors cette conversion ? La première chose qui surprend dans cette adaptation, c'est le manque d'intro ! Rien, nada... Pas de mise en bouche, c'est les menus cash ! Hum... bizarre. A première vue, la conversion semble donc bâclée. A la seconde (vue) c'est un peu mieux mais ça ne dépasse aucune limite. Je m'explique. Les graphismes sont agréables, très "typé Neo-Geo" comme je le dis souvent mais un manque de couleurs, surtout au niveau des dégradés, se fait sentir. Le charisme des personnages est resté intact ainsi que la diversité des levels (les petites animations en fond sont bien sympas). 29 persos jouables (c'est énorme) et 7 modes de jeu dont Team play, Single Play, Training et l'immanquable Versus répondent à l'appel. Les musiques, complètement en sourdines, sont soit pourries à chier soit juste passables. Idem pour les bruitages tantôt bons (comme pour les coups) et tantôt assez minables (comme le FX lorsque le perso tombe à terre, tout droit sorti d'une Master System). Les voix digitales sont aussi sujettes à critiques : certaines sont très belles et d'autres sont ratées. Ces hauts et ces bas sont assez agaçants... L'animation n'est pas mauvaise mais elle manque de détails dans les mouvements et les combats manquent carrément de vitamine ! Même si on s'y fait assez vite, il faut se dire qu'on est sur une 32-bits, bien plus puissante que la Neo-Geo et pourtant, le soft en ressort moins bon. Un autre truc auquel on ne se fait pas : les loading. Ca n'arrête pas ! La PSX passe son temps à charger et en plus, c'est long. Du coup le jeu perd le peu de rythme qu'il avait si chèrement acquis. Au niveau gameplay, le soft est riche en coups (avec au moins 4 coups spéciaux par perso), certaines claques dans la gueule sont même impressionnantes de violence (le splash de KO ne me contredira pas) mais encore une fois, il y a une ombre : la jouabilité. Un peu lourde, il faut le reconnaître, elle ne permet pas de sortir les coups comme on le veut. Alors forcément, il y a des passages où en prend pour son grade !



Cette adaptation de Note
King of Fighters '97 donne un jeu certes pas trop mauvais, mais surtout sur Neo-Geo parce que sur PSOne, ça pêche un peu par un manque de punch flagrant et une jouabilité qui manque d'agressivité. Autre chose, je sais pas si les développeurs ont remarqués ou pas, mais on est sur PlayStation. Non je dis ça parce que tout de même, on croirait un bon jeu de baston Super Nintendo et non 32-bits... Mais ne crachons pas dans la soupe, si on est loin du jeu originel, KOF 97 amuse malgré ses défauts, et c'est bien là le principal.



Test réalisé par iiYama

novembre 2005