Galaxy Fight (NGEO)

 








Note générale


Sortie du jeu : février 1995
Développeur : Sunsoft
Editeur : Sunsoft
Genre : combats

Support : cartouche de 169Mb
Version testée : Américaine
Voix dans le jeu : US/JAP
Textes à l'écran : US

Difficulté :
Multi-joueurs : 2 joueurs simultanément
Prix au lancement : 1450Frs


Aussi disponible sur :




Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

Galaxy Fight

Universal Warriors


Sorti la
Il est vraiment dommage que la difficulté gâche tout
même année que Fatal Fury 3 et Samurai Shodown III, Galaxy Fight ne joue pas dans la même cour. Il ne propose que 8 persos dont la moitié sont injouables ou plus simplement ridicules. Offrant une réalisation pas trop mauvaise, avec des graphismes un peu vides mais sympas, un zoom sur action façon Art of Fighting et une bande-son correcte, le jeu rebutera pourtant n'importe quel acharné du stick tant la difficulté, même en easy, est élevée. Passer le 5e combattant relève de la cocufaction ou d'une maîtrise imparable de son personnage. Galaxy Fight propose à sa manière un peu de neuf mais gâche tout avec cet aspect totalement rebutant. Pourtant, voir les 8 plus grands fighters de l'espace se mettre sur le museau, en vue d'affronter (et de logiquement battre) Felden, l'être le plus puissant de la galaxie, avait de quoi mettre l'eau à la bouche. C'est donc un jeu à réserver aux gavés d'Art of Fighting 2 ou de Fatal Fury qui en ont fait le tour 20 fois en mode Hard. Car le jeu ne laisse rien passer et chaque coup doit être porté en vue de réaliser un combo que l'adversaire ne pourra pas esquiver, sans quoi il ne se gênera pas pour le faire. Il est donc clair pour que pour autres les humains, il faut malheureusement passer notre chemin. Et puis la console offre bien mieux ailleurs. Sunsoft, qui se rattrapera plus tard avec le très sympathique Waku Waku 7 et qui est connu pour quelques jeux et quelques portages (Lemmings, Flashback, Final Fantasy Legend, Batman) déçoit. Le potentiel est là, mais il est gâché.


Test réalisé par iiYama

juillet 2006