Final Soldier (PCE)

 








Développement scénaristique
Jouabilité & Gameplay
L'image
Le son
Note (version classique)
Note (version spéciale)


Sortie du jeu : juillet 1991
Développeur : Hudson Soft
Editeur : Hudson Soft
Genre : shoot-them-up

Support : HuCard de 4Mb
Version testée : Japonaise
Voix dans le jeu : US
Textes à l'écran : JAP

Difficulté :
Multi-joueurs : non
Titre alternatif : Super Star Soldier 2


Aussi disponible sur :




Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

Final Soldier









Faisant suite à
Le premier niveau est le plus réussi graphiquement
Super Star Soldier (sur la même machine), Final Soldier est l'un des rares shoot à être vraiment addictif. Ce titre porte à confusion car ce n'est pas le dernier épisode de la série Star Soldier, mais le second (ou le 3e car Super Star Soldier a été précédé de Star Soldier, mais il n'a pas vu le jour sur PC-Engine). Suite à une petite intro (et comme son prédécesseur) on nous laisse le choix entre un mode normal et un mode 2/5 minutes (pas besoin d'expliquer je crois ?), la grande mode des shoots PC-Engine. Un dernier menu set-up propose aussi de configurer ses armes et de choisir sa difficulté. Mais avant toute chose, sachez que Final Soldier n'est pas aussi difficile que l'a été Super Star Soldier. Pourtant il en reprend le même schéma, à savoir qu'aller jusqu'au niveau 4 ne posera pas trop de problèmes mais juste après, la difficulté augmentera de façon significative. De façon globale, le jeu reste quand même assez dur. Niveau gameplay on retrouve les mêmes bases que son ancêtre, avec tout de même quelques améliorations : 4 armes sont au menu (à part celle de base et elles sont toutes originales) et en plus de proposer un design plus classique qu'autrefois, elles sont aussi plus agréables. Toujours upgradables sur plusieurs niveaux, se faire toucher fait régresser l'armement plutôt que de perdre tout de suite une vie. Ça aide. Bien entendu on retrouve les missiles (dans le menu set-up on pourra configurer leurs attitudes : à têtes chercheuses, tir avant ou tir arrière) et les salvatrices nacelles. On les obtient une par une (avec un maximum de 2), leurs tirs s'ajoutant au votre. Mais le plus important, c'est qu'en pressant la touche I la nacelle explose et sert ainsi de mega-bombe. Ça ne parait rien comme ça mais lors de quelques affrontements un peu chaud contre des boss qui ne sont clairement pas là pour tricoter, ou sur la fin du jeu, ça rend bien service.


Sur un plan
Les musiques sont superbes
purement technique, on retrouve aussi le même défaut que Super Star Soldier, à savoir que certains niveaux sont magnifiques (comme le tout premier) et d'autres sont encore trop vides ou trop colorés dans les mêmes tons (comme les niveaux 2 et 3, bis-repetita). Pour revenir au premier level, il est magnifique, avec un niveau de détails étonnant et une coloration très fine. Etonnant, même si la petite PC-Engine n'est pas avare en prouesse. Par contre il est regrettable que ce ne soit pas une constante, les autres niveaux étant bien moins réussis. Dommage, le titre aurait pu gagner quelques points de plus. A ce sujet, lorsqu'on compare Super Star Soldier à Final Soldier, on peut même dire que le dernier-né est moins beau que l'ancêtre. Evidemment c'est de façon globale car ponctuellement, Final Soldier vous en mettra plein la vue. Pour l'animation, ça reste assez classique puisque le scrolling (vertical) ne sera pas super rapide et que les effets se cantonneront à quelques rotations. Non, ce qui est impressionnant c'est de voir des dizaines de sprites simultanément à l'écran et que le moteur graphique gère ça en toute quiétude. Evidement comme la petite PC-Engine n'est pas une SuperGrafx, on subira quelques effacements et de gros ralentissements, notamment contre des boss imposants qui ne lésinent pas. Mais ça ne gênera pas le jeu. Après tout, même les plus grands noms du shmup subissent ce genre de désagrément, on est habitué depuis le temps. Côté son, les bruitages sont repris de Super Star Soldier (traduisez par "basiques") et on aura quelques voix digits pas trop mauvaises. Les musiques par contre sont géniales : rythmées et mélodieuses comme je les aime, elles boostent bien une action déjà survoltée.



Classique Note
parmi les classiques, Final Soldier n'est pas un shoot très original mais je le préfère à son aîné. Certains vont encore hurler au scandale mais c'est comme ça, c'est moi décide. Final Soldier est un beau jeu quand il s'en donne la peine (notamment lors du superbe premier niveau), il possède une meilleure bande-son et il est un peu moins difficile. Avec Coryoon, Final Soldier est l'un des premiers jeux auquel j'ai joué sur la petite console de NEC/Hudson et déjà à l'époque, il m'avait ébloui. Très typé pour son support et visant clairement le public Japonais, 15 ans plus tard j'adore toujours ce jeu car il procure de bonnes sensations, il m'impressionne toujours autant et je le trouve très fun. Difficile d'en dire plus.




Final Soldier - Special Version : cliquez pour ouvrir


Test réalisé par iiYama

juillet 2006 (mise à jour : mars 2009)