Raiden (ARC)

 








Développement scénaristique
Jouabilité & Gameplay
L'image
Le son
Note générale


Sortie du jeu : septembre 1990
Développeurs : Seibu Kaihatsu - Tecmo
Genre : shoot-them-up

Version testée : Américaine
Voix dans le jeu : -
Textes à l'écran : US

Difficulté :
Support : PCB de 20Mb
Orientation de l'écran : vertical
Commandes : stick 8 voies + 2 boutons
Multi-joueurs : 2 joueurs simultanément


Aussi disponible sur :




Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

Raiden









Voilà un shoot culte !
Et dire qu'à la même époque, l'Arcade nous offrait déjà 1941 Counter Attack et R-TYPE II : techniquement, ce premier Raiden est clairement d'un autre niveau !
Culte parce que son classicisme n'empêche pas une action débordante et culte parce qu'il est infinissable humainement parlant (même un Japonais avec 15 litres de café dans le sang, n'y arriverait pas). Ou alors il faut user du système D : jouer à 2. En fait lorsqu'on joue seul, à chaque continue on revient à une sorte de checkpoint. Donc si vous perdez en plein combat contre un boss, faudra tout refaire. Par contre à 2 joueurs, le jeu suit son cours, continue après continue. Mais ça n'empêchera pas Raiden d'être un gouffre à pognon. C'est pas moins de 50€ qu'il faudra débourser pour arriver à la fin du jeu et encore, s'il est en "easy". C'est d'ailleurs là son seul vrai défaut : c'est beaucoup trop difficile ! A tel point que même au niveau 1 on perdra plus de vies qu'il n'y a de pièces dans notre poche pour alimenter cette satané machine. A la longue, c'est frustrant. Mais le jeu en lui même est vraiment sympa. Graphiquement pas terrible, même pour le genre, ce shoot-them-up en vue de dessus impressionne par une animation top nickel. Pas une saccade ou ralentissement malgré une multitude de sprites en mouvement. Le design est des plus commun, voire carrément banal, il y a peu de couleurs, des boss pas bien gros, pas d'effets spéciaux... bref c'est visuellement maigre. Seuls les 2 derniers niveaux (dans l'espace) auront un tantinet d'originalité graphique et d'action. La jouabilité est excellente, les vaisseaux répondant parfaitement. Il y a une mega-bombe qui fera le ménage et on comptera 4 armes différentes upgradables bien sûr. A base de "zipzip" et de "tuptup", les bruitages sont inefficaces sauf peut-être pour la grosse explosion qui rend assez bien. Il n'empêche que le tout grésille à mort. La musique par contre est un vrai plaisir. Rythmée et composée de mélodies made in 16-bits, les morceaux sont tonitruants. Un régal.



J'ai voulu Note
gouter à ce jeu d'anthologie (au même titre qu'R-TYPE ou Gradius) avant de me mettre au Raiden III sur PS2 (fait par Taito qui a racheté les droits) et je dois avouer que je n'ai pas été déçu. Techniquement, il y a du pour et du contre (pour être franc, ce premier opus est techniquement très en retard sur la concurrence) mais mon seul regret sera encore une fois cette difficulté à la fois pénible, rebutante et mangeuse de piè-pièces. Reste que Raiden est un parfait shoot typique de cette époque '80/'90 avec une action hyper soutenue et une programmation impeccable.




Pour la culture : cliquez pour ouvrir


Test réalisé par iiYama

juillet 2006