Capcom Fighting Jam (PS2)

 








Développement scénaristique
Jouabilité & Gameplay
L'image
Le son
Note générale


Sortie du jeu : février 2005
Développeur : Capcom
Adaptation : Capcom
Editeur : Capcom
Genre : combats

Support : 1 DVD
Version testée : Française
Voix dans le jeu : US
Textes à l'écran : FR

Difficulté :
Multi-joueurs : 2 joueurs
Titre alternatif : Capcom Fighting Evolution (US)
Prix au lancement : 60€


Aussi disponible sur :








Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

Capcom

Fighting Jam


Fighting Jam c'est un
Le mélange des univers n'est pas une super idée en soi
peu le melting-pot de Capcom. On prend un peu ici, un peu là et hop... un nouveau jeu ! L'univers combat de Capcom ne se cantonne pas à Street Fighter (même si à mon sens les autres n'ont que peu d'intérêt) c'est pourquoi, histoire de se faire des sous facilement, le studio a décidé de sortir un cross-over maison, un jeu mélangeant les univers. On a donc droit à 4 persos de Street Fighter II, 4 de Street Fighter III, 4 de Street Fighter Alpha, 4 de Red Earth (jamais entendu parler avant !) et 4 de Darkstalkers. Ca nous donne une soupe de 21 persos là où il y aurait du en avoir au moins 35, vu la richesse des jeux. 2 persos supplémentaires sont déblocables ce qui porte le nombre à 23. Mais ça reste peu face à un King of Fighters 2001 qui propose une réalisation d'un meilleur niveau et 40 persos là où Capcom n'a pas sélectionné que des "bons persos" pour chaque jeu (comme Zangief ou Karin). Mais rentrons dans le détails : après un intro très flashy qui donne mal à la tête, sur une musique assez bof, le menu-titre se dévoile et là c'est "la-pauvre-attitude". Juste un mode Arcade, un versus et un training. Capcom nous avait pourtant habitué à des Time Attack ou des Survivor (même si on y joue pas souvent à ces modes, ils ont le méritent d'être là). Graphiquement, les décors sont fins, variés et très colorés. C'est un vrai plaisir mais il est dommage qu'ils ne soient pas assez nombreux. Quand je parlais du nombre de persos restreint, ce n'était encore rien puisque Capcom pousse le vice en ayant implanté (en fond) certains personnages fort agréables et malheureusement non-jouables. Je cite : Fei long, Ken, Dan, Sagat, Honda et j'en passe. C'est des sadiques !


En plus certains
La réalisation est bonne, avec notamment de superbes décors
persos jouables manquent de crédibilité comme l'escargot, la momie ou le T-Rex ! Qu'est ce qu'ils foutent là ceux-la ? C'est des sprites informes qui sont injouables et mal animés. Plutôt que de fourguer "ces merdes" autant placer de vrais bons persos. Comme je le disais, l'aspect graphique, du moins pour les décors, est superbe. Les persos, eux, héritent d'un chara-design enthousiasmant pour les "Street Fighters" mais peu convainquant pour tous les autres. En plus, certains personnages sont un peu pixelisé, ce qui fout un peu la honte pour un jeu sur PS2. Pire encore, ces mêmes personnages ne s'accordent pas avec les décors. Comme si on se frittait sur fond bleu avec un mauvais raccord d'image. L'animation des fighters est, elle aussi, en dents de scie. Capcom dans sa politique de fainéant fait toujours les choses à moitié. Ainsi certains ont droit à des animations vraiment superbes et détaillés (tous ceux de Street Fighter), d'autres où ça baisse un peu (Darkstalker) pour devenir carrément minable sur Red Earth. Le meilleur côtoie donc le pire. La jouabilité ne sera, par contre, pas mise en cause puisque la "street fighter style" se révèle encore une fois excellente. Avec des coups spéciaux à base de quart de cercle, la jouabilité est exemplaire et simple à prendre en mains. Côté son, les bruitages ne sont pas trop mauvais (même si encore une fois, on est loin des super bruitages de Street Fighter II sur Super Nintendo) mais les musiques sont à chier. Sorte de Rock miteux à la sauce Jazzy, c'est immangeable ! Vous me direz, on commence à être habitué depuis quelques années.



Voilà le bilan : Note
Capcom Fighting Jam n'est pas un mauvais jeu mais il n'est pas non plus la bombe espérée. C'est agréable à manier, c'est beau (faut avouer quand même), certains combos en mettent plein la vue (et la barre d'énergie), on a droit a des planches d'Arts Books en guise de fin (sympa) mais le manque de persos, de finitions et ce mélange improbable d'univers fait que ce ne sera pas lui le préféré de ma collection. On est loin d'un Street Fighters III à la réalisation énorme et je lui préfèrerai même un Hyper Street Fighter II, certes plus classique mais surtout plus cohérent.



Test réalisé par iiYama

novembre 2005