Breakers (NGEO MVS)

 








Développement scénaristique
Jouabilité & Gameplay
L'image
Le son
Note générale


Sortie du jeu : décembre 1996
Développeur : Visco games
Editeur : Visco games
Genre : combats

Support : cartouche de 210Mb
Version testée : Américaine
Voix dans le jeu : US
Textes à l'écran : US
Difficulté :
Multi-joueurs : 2 joueurs simultanément


Aussi disponible sur :




Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

Breakers









Connu pour
Le jeu est sympa mais ça manque de persos
des titres comme Puzzle de Pon ou encore Andro Dunos, Visco nous sort Breakers, un jeu de combat (beat-them-up) qui peut se vanter d'une réalisation technique assez poussée. L'animation est extrêmement fluide, le niveau de détails est des meilleurs et les zones de combats sont variées et originales. L'intro du jeu est assez classique pour le genre et le support mais on ne comptera qu'un très maigre -story- juste avant le big boss. Le son est loin d'être mauvais car si les musiques passent un peu inaperçues, les bruitages et les différentes voix digit, sont par contre d'une bonne qualité. Niveau gameplay, on oubliera vite toute originalité pour se consacrer qu'à du sûr, de l'éprouvé. 2 boutons de punch (fort et faible) et 2 de Kick, une panoplie de coups spéciaux à la Street Fighter II et des combos dévastateurs (et impressionnants) à la Fatal Fury 2, c'est sûr que c'est efficace, mais ça manque un peu de sang neuf. La jouabilité est excellente avec des personnages qui répondent parfaitement aux sollicitations du joueur. Par contre le jeu ne compte que 8 persos dans ses rangs et il faut le dire, seuls 3 d'entre eux sont digne d'intérêt (Tia, Sho et Dao-Long). Les 5 autres se perdent soit dans un ridicule assez agaçant soit dans l'inintérêt le plus total. En plus le représentant Français est une grosse pédale (désolé je ne voulais blesser personne) qui glousse à tout va ! Pour qui ils nous prennent ces cons de chez Visco ? A la façon d'un DarkStalker (Capcom), à trop vouloir faire original, les développeurs se perdent un peu et le soft échappe à toute crédibilité. C'est un peu dommage. Et si le jeu n'est pas trop difficile, le boss de fin accuse lui, un grand n'importe quoi ! Quasiment imbattable et développant une puissance sans égale avec les autres persos, il vous latte en moins de 10 secondes alors que vous ne l'avez pas encore touché ! Du n'importe quoi je vous dis ! Malgré ça,



Breakers Note
est un jeu agréable à jouer, aux techniques graphiquement originales et à la réalisation faisant honneur à la Neo-Geo. Sans être du niveau d'un Fatal Fury 3 pourtant sorti un an plus tôt, il reste un bon jeu de baston.



Test réalisé par iiYama

juillet 2006