Samuraï Shodown III (PSX)

 








Développement scénaristique
Jouabilité & Gameplay
L'image
Le son
Note générale


Sortie du jeu : novembre 1996
Développeur : SNK
Adaptation : SNK
Editeur : Sony Computer
Genre : combats

Support : 1 CD
Version testée : Japonaise
Voix dans le jeu : JAP
Textes à l'écran : US/JAP

Difficulté :
Multi-joueurs : 2 joueurs simultanément
Abréviation : SamSho 3
Titres alternatifs : Samuraï Spirits : Zankurô Musôken / Samuraï Spirits III
Prix au lancement : 350Frs


Aussi disponible sur :




Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

Samuraï Shodown III

Blades of Blood



Samuraï Shodown est
L'adaptation n'est pas de première qualité. La PSX peut mieux faire
une série que j'adore depuis le premier opus que j'avais sur Mega Drive. Ensuite je l'ai eu sur Super Nintendo pour enfin le redécouvrir pleinement sur son support d'origine, la Neo-Geo. Alors quand est-il de cette adaptation du 3e volet sur PSX ? Et bien je dirais que je suis un peu déçu. L'adaptation d'un jeu ô combien puissant sur la 16-bits d'SNK (même si c'est l'épisode le plus faible de la série 2D, avouons-le), est à la limite du fiasco sur la 32-bits de Sony. Alors puisqu'il faut en parler, beeeen, parlons-en. Graphiquement c'est pas bien glorifiant surtout pour un jeu PlayStation. C'est peu coloré, très pixellisé et les décors n'ont aucun charme. Pire encore : l'animation ! Plus ou moins fluide pour les persos, l'action est assez lente et le scrolling comme le zoom classique à la série, saccade comme un malade ! Ca finit par donner mal à la tête. Alors que reste-t-il ? Et bien il y a 16 persos jouables, le son n'est pas mauvais avec de bons bruitages, de belles voix digits et des musiques nippones qui paressent semblables à celles du premier opus. Ensuite pour sauver le tout d'une catastrophe nucléaire, il y a la jouabilité. Sans être parfaite, elle est assez instinctive et répond bien aux commandes. A côté de ça, on a toujours cette référence évidente à Ninja Scroll (Manga de renom) qui fait plaisir, quelques images fixes d'entre niveau plutôt jolies, un certain sens scénaristique (classique pour la série) et une ambiance sans comparaison.



Samuraï Shodown Note
étant le must de la baston 2D à l'arme blanche, on peut se demander se qu'il s'est passé... Où est le jeu de qualité qu'était Samuraï Shodown III sur Neo-Geo ? Je tiens à rappeler que la PSOne est infiniment plus puissante que la Neo-Geo qui n'est qu'une 16-bits et le support CD aurait permit aux développeurs d'ajouter quelques dessins-animés, au moins en guise d'intro. Y'a même pas d'intro dans ce jeu ! De qui se moque-t'on ? Alors oui, Samuraï Shodown III est décevant notamment à cause d'une réalisation assez minable qui gâche complètement un jeu, à la base formidable. Sorti la même année, je préfère retourner jouer à un Street Fighter Alpha 2, d'une qualité bien supérieure...



Test réalisé par iiYama

novembre 2005