Aggressors of Dark Kombat (NGEO)

 



Cliquez pour agrandir






Développement scénaristique
Jouabilité & Gameplay
L'image
Le son
Note générale


Sortie du jeu : juillet 1994 (MVS) / aout 1994 (AES) / janvier 1995 (CD)
Développeur : ADK (Alpha Denshi)
Editeur : SNK
Genre : combats (versus fighting)

Support : cartouche de 178Mb (MVS / AES) - 1 CD-Rom (CD)
Version testée : Américaine
Voix dans le jeu : US
Textes à l'écran : US

Difficulté :
Multi-joueurs : 2 joueurs simultanément
Titre alternatif : Tsuukai GANGAN Koushinkyoku (JAP)
Prix au lancement : 1450 Frs(MVS / AES) - 400 Frs (CD)













Les sites partenaires :












_________________________________


Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

Aggressors of
Dark Kombat






Je vais être franc
Ne proposer que 8 personnages jouables, quand la concurrence en propose systématiquement 15 à 16... c'est déjà un mauvais point
avec vous, je ne sais pas trop par où commencer avec ce Aggressors of Dark Kombat (Kombat avec un "K" mais rien à voir avec Mortal Kombat, entendons-nous bien). Le développeur derrière ce titre n'est autre qu'Alpha Denshi (devenu ADK en 1993), un modeste studio nippon à qui on doit les très sympathiques Blue's Journey, Magician Lord, la série des Ninja (Combat / Commando / Masters') ou encore la série des World Heroes. Un développeur qui n'a peut-être jamais atteint la cîme mais qu'on affectionne, au minimum pour son Raguy et son Ninja Master's. Sorti au milieu de l'année '94 (comme un certain King of Fighters... beaucoup de versus-figting ont eu tendance à sortir l'été, je ne sais pas trop pourquoi), accusant sur la balance une cartouche imposante de 178Mb (la même taille que World Heroes 2 Jet, sorti 4 mois plus tôt) et vu le pédigree du développeur, on partait relativement confiant. Malheureusement, même les meilleurs font aussi de mauvais jeux. Capcom, SNK, SEGA... tous ont également leur lot de casseroles et je crois qu'ici, c'est au tour d'Alpha Denshi... Commençons donc par le commencement, en parlant de l'intro : une petite séquence sympa et volontairement speed, qui nous dévoile une ambiance qui aura vite fait de retomber. En effet, mettre de la poudre aux yeux avec des séquences plus ou moins animées, de gros sprites, des flashes... c'est facile, mais proposer un jeu de combats qui a de la gueule, c'est une autre paire de manches !




L'écran titre occidental et japonais


Proposant seulement 8
Le concept, qui mélange versus fighting et beat-them-all avait de quoi séduire mais...
persos, pour un versus fighting ayant vu le jour en 1994, c'est vraiment trop peu. A titre de comparaison, King of Fighters '94 en propose 24 et World Heroes 2 Jet (comme évoqué, sorti par eux même quelques mois plus tôt) en compte 16. Et encore, je ne parle pas des mastodontes qui reignent en maitre : 16 persos pour l'indétrônable Super Street Fighter II, 15 persos pour Samuraï Shodown II et encore 15 persos pour Fatal Fury Special. Il est donc clair que la tendance, la mode, est au roster bien dodu et proposer seulement 8 personnages jouables, alors que la concurrence est super féroce, c'est déjà partir du mauvais pied. Mais soit, il vaut mieux 8 bons persos et que 20 mauvais et tout à fait entre nous, je préfère avoir un roster léger et un jeu excellent, plutôt que l'inverse. Dans le lot on retrouvera une personnalité de la marque : Fuuma issu de World Heroes. Sympa mais la fine équipe accuse un charisme à chier, ce qui est regrettable. Oscillant entre le beat-them-all et le versus fighting, Aggressors of Dark Kombat (qui porte l'étrange nom de Tsuukai GANGAN Koushinkyoku, dont la traduction littéraire ne veut pas dire grand chose) nous propose en effet une idée neuve : un jeu de combat "1 contre 1" mais sur un terrain ouvert. J'entends par là que les 2 personnages ne sont pas posés sur des "rails" comme dans les jeux de combats classiques mais peuvent aller où bon leur semble dans le niveau, un peu à la façon d'un jeu de catch. Passez en profondeur, revenir, ramasser des armes à terre, sont entre autre les bons côtés "beat-them-all" du jeu. En plus les développeurs ont eu la bonne idée de faire en sorte que les personnages soient toujours face à face (comme dans un tout jeu de combat), ce qui évite les crises de nerfs suite à une attaque dans le dos. Belle panoplie de coups, possibilité de frapper l'ennemi au sol, des armes... on pourrait croire que le gameplay est riche. En fait non !


Plus bourrin que subtil,
... la réalisation fait triste mine, surtout si on la compare avec des titres majeurs comme Fatal Fury Special, pourtant sorti un an plus tôt...
la maniabilité se résume à marteler le pad afin d'essayer de remporter le match. Car même en "easy", le jeu est très difficile, trop même, surtout vu le niveau technique qui aura tôt fait de saper votre patience. En plus, les personnages sont lourds à manier et les coups sont pour la plupart, sans intérêt. Techniquement, on est loin des World Heroes 2 et 2 Jet, qui n'étaient certes pas parfaits mais qui arrivaient tout de même à donner le change. Ici les graphismes sont grossiers, plutôt pixellisés et sans réel atour, ainsi l'image ne relève absolument pas un "plat déjà tiède". Et pour finir de refroidir les plus ardents fanatiques de baston, sachez que l'animation est mal décomposée, les persos sont raides au possible et la bande-son est déplorable (voix pas trop mauvaises mais bruitages mous, voire inefficaces et musiques pénibles). Finalement il ne reste pas grand chose à se mettre sous la dent et on se demande même pourquoi un tel jeu a demandé une cartouche aussi grosse (à moins que ce soit juste de la poudre aux yeux, un "effet pub"). Quant à la version Neo-Geo CD, qui profite bien entendu d'un prix abordable par rapport à la version cartouche (environ 1000Frs de moins ! soit 150€, ce n'est pas rien), elle propose comme souvent, exactement le même jeu à la différence que l'écran de sélection du personnage a été réduit à son plus simple appareil, sûrement en vu de réduire au maximum les temps de chargements. Des "loadings", il faut l'avouer, relativement longs, ce qui est toujours aussi pénible sur cette console. Si Alpha Denshi ne propose rien de mieux que sur cartouche (pas plus d'options, pas de nouvelle intro, pas de nouveau perso... faut dire que cette version est sortie à peine 5 mois après la cartouche AES) au minimum ils ont refait les musiques, qui profitent alors du support CD et ainsi nous proposer des compositions un peu meilleures.




L'écran de sélection du personnage sur AES / MVS (à gauche) et CD (à droite)



Sans être Note
le pire jeu de baston de la console (une palme remportée haut la main par le pitoyable Legend of Success Joe), Aggressors of Dark Kombat (dont l'acronyme est ADK... elle est marrante cette anecdote) est loin des standards qu'imposait la concurrence. La même année sont sortis King of Fighters '94 et Art of Fighting 2, alors pourquoi s'ennuyer (car oui, on s'ennuie) avec un jeu qui n'est pas à la hauteur de son originalité ? Car oui, il est original ! Mélanger versus fighting et beat-them-all, l'idée est séduisante, voire même singulière. Cependant c'est mal mis en place, c'est mal animé, les graphismes n'ont rien d'aguichant, la bande-son est mollasse... bref, on se demande à quoi à bien pu servir une si grosse cartouche (178Mb tout de même !) quand d'autres font bien mieux, avec beaucoup moins : Fatal Fury Special c'est 150Mb sur la balance, un jeu plus beau, mieux animé et 15 personnages jouables... contre seulement 8 ici (et oui, à peine !). Au final, j'ai bien l'impression qu'Alpha Denshi n'a pas vraiment bossé son sujet et que l'essentiel du développement et des ressources étaient plutôt attribués à World Heroes 2 Jet, sorti 4 mois plus tôt, et qu'Aggressors of Dark Kombat a été fini au lance-pierres, juste histoire de proposer un jeu de plus...



Les -

  • L'écran de sélection sur Neo-Geo CD, réduit au strict minimum
  • Les temps de chargement sur Neo-Geo CD
  • A peine 8 persos jouables
  • C'est pas bien animé
  • C'est pas bien beau
  • C'est pas bien fun
  • Les +

  • Puisqu'il faut lui trouver des bons côtés : le prix sur Neo-Geo CD
  • La nouvelle bande-son sur Neo-Geo CD
  • Le concept est original


  • Test réalisé par iiYama

    juillet 2006 (mise à jour : mars 2020)