Ace Combat Squadron Leader (PS2)

 








Développement scénaristique
Jouabilité & Gameplay
L'image
Le son
Note générale


Sortie du jeu : février 2005
Développeur : Namco
Editeur : Namco
Genre : combats aériens

Support : 1 DVD
Version testée : Française
Voix dans le jeu : US
Textes à l'écran : FR

Difficulté :
Multi-joueurs : non
Abréviation : Ace Combat 5
Titre alternatif : Ace Combat : Unsung War (US)
Prix au lancement : 60€






Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

Ace Combat

Squadron Leader


Sous-titré Unsung War aux Etats-unis,
Cette fois on a des vidéos d'une qualité admirable
voici le 5e opus d'une série prolifique et de haut niveau. Ace Combat 5 enfonce un clou déjà bien planté par le 4. C'est pas compliqué, tous les reproches du 4 sont ici corrigés (difficulté, mise en scène, jouabilité et durée de vie) et améliore le tout dans une perfection palpable et qui fait vraiment plaisir. Dans le détail, vous l'aurez compris, le jeu est un peu plus corsé sans pour autant être insurmontable (juste ce qu'il faut pour ne pas finir le jeu trop vite). La mise en scène d'un scénario riche en rebondissements, se fait à présent par le biais de vidéos en images de synthèses et de cut-scènes 3D (exit donc le story par images fixes). Elles sont superbes dans les 2 cas et étoffent parfaitement l'histoire. Ca fait plaisir de voir que Namco a écouté les critiques érigées par la presse envers le précédent épisode et qu'ils ont corrigés le tir, même si j'appréciais l'ancienne méthode. Il faut avouer que les vidéos seront toujours plus flatteuses. Graphiquement, le jeu est encore plus beau qu'avant et on a peine à croire ça possible ! Le rendu photo-réaliste est encore plus poussé avec cette fois de superbes nuages, des reflets sur l'eau, plus d'éléments affichés au sol (immeubles, montagnes, tourelles, chars), des variations climatiques (beau temps, pluie, brouillard) et temporelles (matin, nuit, crépuscule), l'ensemble étant géré en temps réel. On en prend plein les yeux et l'immersion est totale. On peut encore une fois féliciter Namco d'arriver à tirer le meilleur de la PS2 en terme graphique tout en gardant le jeu intéressant (combien de fois on a vu de beaux jeux sans intérêt). L'animation quant à elle, est impeccable. Il n'y a rien à dire sur ce plan là. Le moteur graphique est tout simplement parfait avec une gestion des collisions précise, une réelle impression de vitesse (le 4 paraissait un peu mou) et une fluidité à toute épreuve. Les replays donnent à nouveau des sueurs froides avec cette fois des angles mieux positionnés et une longueur accrue. De vraies vidéos ! Lors de ces redif' on apprécie l'ampleur de l'action, la qualité de la modélisation et le soucis du détail. D'ailleurs, la modélisation des appareils est le résultat de recherches chez Dassault Aviation, rien que ça. Et le rendu est là : des appareils modélisés au millimètre près, selon les appareils originaux.


Du coup même
Les graphismes sont vraiment magnifiques
la maniabilité est devenue plus proche des modèles empruntés, même si elle reste très Arcade (on ne s'en plaint pas). Un gros travail a donc été fait pour un résultat tout simplement parfait. Les avions répondent très bien et se veulent "comportementiellement" réaliste (je rappelle que dans le 4, les réponses de l'appareil étaient trop vives). Et de toute façon si vous ne savez pas piloter un avion, pas de problème, passez par le didacticiel pour avoir une formation accélérée, puisque le tuto est cette fois encore des plus complets. Pour les newbies c'est vraiment un bonne chose puisque ce dernier explique toutes les subtilités du jeu : pilotage, manoeuvres spéciales et tirs. En plus d'être bien expliqué, des animations en font la démo. Difficile de ne pas comprendre. Pour ce qui est du son, il est loin d'être en reste avec des voix sublimes qui causent tout le long des dog-fights. Ca peut paraître pénible mais ça donne du punch à l'action. Seul regret : elles ont encore en anglais et il est difficile de suivre son jeu en lisant des sous-titres. Les bruitages sont tout simplement parfaits, de très haute qualité avec toujours ce concret décalage selon la position dans l'espace. Quant aux musiques symphoniques, elles sont à la fois rythmées et mélodieuses. Du grand art ! Autre grosse nouveauté de ce Ace Combat 5 : le fait de ne plus être seul dans les airs. Et oui, cette fois vous êtes le capitaine d'une escadrille. Sur le terrain (dans les nuages je devrais dire) vous avez donc 3 coéquipiers qui vous parlent (et réclament parfois une réponse) et attendent vos ordres. Le concept est original même si l'interaction reste limitée : oui, non, attaquer, défendre, formation. Même si on a parfois un peu de mal à tout faire (les voix étant US, il faut lire la traduction, suivre sa mission, répondre et parfois donner des ordres) dans l'ensemble on s'en sort bien. Parfois, on voit même le scénario évoluer en pleine une mission. En parlant missions, sans être très originales, elles slaloment entre dog-fights, éliminations de cibles au sol et couvertures. Bien plus variées que par le passé, on vivra quelques scènes épiques et leurs durées ont prit de l'allonge. Du coup l'action en elle-même a prit du galon et on n'a plus 5 minutes à nous (comme c'était le cas avant et c'est tant mieux).



Je le clame haut et fort : Note
ce Ace Combat : Squadron Leader (le 5e épisode) est une merveille ! Malgré une concurrence jalouse qui tente de faire de son mieux (Deadly Skies, Heatseeker et autres Rebel Raiders), Namco reste le maître incontesté du genre avec un jeu en tous points parfait. Du son aux graphismes en passant par la superbe modélisation des appareils, rien n'a été laissé au hasard, et notre Squadron Leader nous fait vivre (dans notre vie de joueur normal), de grands moments de bonheur vidéo-ludique. Qui dit mieux ?



Test réalisé par iiYama

décembre 2005