KOF '99 (NGEO-CD)

 








Développement scénaristique
Jouabilité & Gameplay
L'image
Le son
Note générale


Sortie du jeu : 1999
Développeur : SNK
Editeur : SNK
Genre : combats

Support : 1 CD
Version testée : Japonaise
Voix dans le jeu : JAP
Textes à l'écran : JAP

Difficulté :
Multi-joueurs : 2 joueurs simultanément
Abréviation : KOF99
Titre alternatif : The King of Fighters '99 CD


Aussi disponible sur :




Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

The King
of Fighters '99

Millennium Battle


Avec KOF 99, SNK
KOF 99 démontre bien la volonté d'SNK a faire de son jeu le nouveau roi de la baston (d'où le titre)
atteint le summum de son cross-over avec une réalisation démesurée et un fun hyper puissant. On va pas tergiverser pendant 2 longues, KOF 99 est une bombe ! Avec une pléthore de nouveaux persos, un système de POW amélioré (avec les combinaisons A+B+C ou B+C+D vous activez un mode spécial) et un tout nouveau système de Striker, KOF 99 défonce tous ses prédécesseurs. Le Striker est un système simple. En plein combat, faites B+C et un autre perso viendra vous prêter main forte. Bien placé, ça peut faire très mal. Avec cet épisode, SNK a reprit la voie du story classique (qui se développe tout au long du jeu) et d'une histoire assez tordue mais sympa (une armée de Kyo clonés s'apprête à envahir le monde). Mais ce n'est pas tout. Au rang des nouveautés, tous les sprites ont étés redessinés, l'animation est vraiment fluide (un must du genre) et la jouabilité, qui corrige les petits accrocs des précédents opus sans atteindre la perfection, fait preuve d'une certaine mise à jour. Enfin, les niveaux, originaux dois-je le dire, se modifient à chaque round. Du coup, s'il y a 6 ou 7 niveaux en tout, avec leurs 3 variations possibles, on a plus l'impression de jouer sur le même terrain. Techniquement, le jeu est très beau, les persos sont charismatiques et fort bien dessinés. Pas besoin que je reviennes sur l'animation (le point fort du jeu) et le son, a aussi fait preuve d'un réel travail. Les voix, Neo-Geo oblige, sont de qualité et les bruitages sont plus "sauvages" que jamais. Ca pète grave !! Comme on est sur une version CD, SNK nous a composé quelques pistes supplémentaires, parfois des remixes des tracks AES, parfois de nouveaux morceaux. Entre Rock et Electro, mélodies harmonieuses et rythme, avec 42 pistes audio de grande qualité les compositions sont excellentes. Avec une telle réalisation, une belle intro bien pulsée, une fin sympa qui laisse présager d'une suite à toute cette histoire, il est sûr qu'on est loin de la petite adaptation PlayStation à laquelle j'ai joué il y a un an de ça.


Si encore
Cette version CD est sympa mais les loadings sont vraiment pénibles
une fois le support CD n'a pas servi à faire une intro de feu ou un story plus développé (avec un peu plus d'images par exemple), il faut dire qu'SNK n'a pas chômé pour autant. KOF 99 est le dernier épisode à sortir sur le support CD et même le dernier jeu a y voir le jour (la Neo-Geo CD fut abandonnée cette année-là pour cause de mauvaises ventes). Et pour une fois, la quantité énorme de ROM disponible, fut mise à contribution. On retrouvera donc KOF 99 version cartouche dans son intégralité avec en plus un mode Gallery composé de superbes images et autres Artworks des développeurs, un mode demo play et un mode demo gallery qui livre l'explosive intro du jeu et des combats démo. Niveau options on retrouve le couplet habituel des jeux sortis fin 90 (configuration du pad, choix du temps, nombre de rounds, difficulté...) et SNK a aussi eu l'intelligence de nous laisser le choix de couper les scènes intermédiaires (c'est pas un luxe) car les temps de chargement sur ce dernier jeu atteignent des proportions impensables. Imaginez un peu qu'il faille attendre presque une minute pour qu'un combat se lance en Team Play mais en plus, le jeu recharge ses données entre chaque combattants. Et c'est reparti pour presque 30 secondes à chaque fois. Et vous perdez le combat et que le suivant prenne sa place, c'est reparti pour 30 secondes à scruter le plafond. Bien sûr on parle de temps effectués sur Neo-Geo CD (sur CDZ ça s'arrange un peu) mais à mon humble avis, si SNK a laissé tomber le support CD, c'est à cause de ça. Car si on regarde bien, la Neo-Geo CD s'est pas trop mal vendue (y'a qu'à voir le nombre étonnant de jeux en vente sur le Net) mais à la vue du résultat qu'on nous offre ici, ils se sont dit à juste titre que ça devenait insoutenable (imaginez alors ce que donnerait un jeu comme Garou ou KOF 2003 qui dépassent largement les 650Mb...). Heureusement qu'on peut zapper les scènes entre 2 combats sinon on finirait par s'endormir !



Malgré quelques Note
défauts, c'est grâce à son très gros fun et une technicité impressionnante, que KOF 99 fait entrer la série comme pilier de la baston sur la vieillissante Neo-Geo. Après 5 KOF consécutifs, SNK développe désormais un savoir-faire hors du commun puisque KOF 99 rivalise enfin avec les élus de mon cœur que sont Fatal Fury Special et Art of Fighting 3. Une version CD riche et moins chère que celle sur AES (avec des pages de chargements originales par rapport aux autres jeux), seul bémol, il faudra supporter des loadings interminables et incessants, ou jouer en Single Play pour éviter le massacre.



Test réalisé par iiYama

septembre 2006