KOF 98 (PSX)

 








Développement scénaristique
Jouabilité & Gameplay
L'image
Le son
Note générale


Sortie du jeu : mars 1999
Développeur : SNK
Adaptation : SNK
Editeur : SNK
Genre : combats

Support : 1 CD
Version testée : Japonaise
Voix dans le jeu : JAP
Textes à l'écran : US/JAP

Difficulté :
Multi-joueurs : 2 joueurs simultanément
Abréviation : KOF 98
Prix au lancement : 350Frs


Aussi disponible sur :




Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

The King
of Fighters '98

The Slugfest

J'ai testé KOF 97 un mois
Cette nouvelle adaptation est meilleure que l'ancienne mais encore indigne d'une 32-bits
avant celui-ci, un jeu de baston sympa mais avec de grosses lacunes. Alors par rapport au 97, il y a pas mal de changements : de beaux dégradés dans de beaux décors (mieux donc), des loadings un poil plus courts (mais peut encore mieux faire, ça c'est sûr), une animation un peu plus fluide et des bruitages plus équilibrés. Cependant il y aussi des trucs qui agacent : les menus sont exactement les mêmes (ils se sont pas foulés), les musiques sont toujours aussi désuètes, certains coups peinent à sortir (problèmes de jouabilité) et on se croirait toujours sur Super Nintendo et non sur Neo-Geo. Ca a le don de m'énerver ça ! Je veux bien que lorsque le 97 est sorti, SNK ne connaissait pas encore parfaitement la PlayStation, mais là c'est pousser le bouchon. Je m'explique : les zones de combats sont colorées, variées mais les animations en fond sont décomposées en 3 mouvements. C'est moche ! Continuons avec l'animation des persos qui est cette fois assez fluide mais qui aurait pu être franchement mieux. Côté gameplay, un KOF reste un KOF : un jeu maniable dont le panel de coups est étoffé notamment due aux 38 persos que compte le soft mais on est encore loin d'un Street Fighter Alpha 3 et de sa jouabilité instinctive avec ses coups qui sortent tout seul ! Pour le son grand chose à dire. Les musiques sont rythmées même si on y fait pas trop attention (c'est la maladie des jeux d'aujourd'hui ça, les musiques ne sont plus ce qu'elles étaient), les bruitages sont efficaces et les voix, chapeau bas, elles sont réellement superbes.



Alors qu'est ce qui cloche ? Note
Et bien que ce jeu pourrait fonctionner sur Super Nintendo, voilà ce qui cloche !!! C'est beau oui, bien animé je dis pas, le son, le ceci, le cela... mais une grosse cartouche SNES de 32Mb pourrait suffire à contenir ce titre. On est loin de la version Neo-Geo, qui n'est pourtant qu'une 16-bits (certes un peu dopée). Je rappelle que la PlayStation a 32-bits sous le capot, un lecteur de CD (donc plus de 600Mo de place pour les données) et les développeurs ne sont pas foutus de faire une adaptation qui se rapproche le plus possible de l'original. Pour dire, y'a même pas d'intro ! C'est dommage que ce type de constat soit si affligeant, car le jeu est bon...



Test réalisé par iiYama

décembre 2005