Kabuki Klash (NGEO)

 








Développement scénaristique
Jouabilité & Gameplay
L'image
Le son
Note générale


Sortie du jeu : juillet 1995
Développeur : Hudson Soft
Editeur : Hudson Soft
Genre : combats

Support : cartouche de 202Mb
Version testée : Japonaise
Voix dans le jeu : JAP
Textes à l'écran : JAP

Difficulté :
Multi-joueurs : 2 joueurs simultanément
Titre alternatif : Tengai Makyô Shinden (JAP)
Prix au lancement : 1450 Frs


Aussi disponible sur :




Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

Kabuki Klash

Far East of Eden



Grand fan
Le jeu est sympa mais il lui manque cette petite étincelle pour être fun
des Samuraï Shodown depuis le premier épisode, c'est avec un certain a priori que j'ai joué à cette sorte de clone du grand maître. Heureusement, malgré quelques similitudes (Kinu ressemble beaucoup trop à Galford) je peux affirmer avec soulagement qu'il n'en rien. Certes le jeu se joue à l'arme blanche mais il y a aussi des persos aux mains nus (non moins dangereux). 8 persos au choix (10 avec un code), ça parait peu mais ce sera suffisant (vous comprendrez pourquoi à la fin du test). Personnages hauts en couleurs, pour la plupart enfant, le ton de l'humour est tout de suite donné. Graphiquement idem, les décors paraissent issus d'un jeu de plates-formes. D'ailleurs les levels, comme certains coups spéciaux, paraissent un peu surréalistes. Plus encore avec les 4 boss de fin. Le premier est un chimpanzé géant et le second est un robot usant de techniques déloyales (mitraillette, lance-flammes & co). Certes on tape dans l'infantile mais c'est parfois du grand n'importe quoi. L'animation suit la règle du plus c'est grand, plus mal c'est animé. En contre partie, il n'y a aucun bug. Et vous me direz : encore heureux. Certes les décors sont mignons mais il n'y a rien de transcendant. La jouabilité est à base de coups spéciaux et de combinaison de touches même si j'irai regretter cette dernière idée. Prenez un stick Neo-Geo et pressez A+C dans le feu de l'action... et oui, c'est pas évident. Hormis ça, la maniabilité est excellente puisque les persos répondent bien. Je ne vous parlerez pas du scénario, mince à mourir de rire et qui se compose de 3 phrases après les combats. Pas de scène entre chaque combats donc. En parlant de level, puisqu'on parlait de plagiat tout à l'heure, il y a souvent des objets qui tombent sur les aires de combats. Poison, bouffe, points, ça me rappelle un certain jeu... D'ailleurs pour continuer dans la copie de bonnes idées, on pourra aussi perdre son arme en cours de combat. Vous voyez toujours pas ?



Kabuki Klash Note
est un jeu mignon, techniquement pas trop à l'ouest mais un peu plus de poudre aux yeux n'aurait pas été de refus. C'est un de ces jeux sans prise de tête qui ne prétend pas rivaliser avec les poids lourds de la console (sinon il a qu'à essayer pour voir :). Un bon titre, sympa bien que perfectible, son ambiance et sa fraîcheur assurent de bons moments. Une alternative rigolote et colorée aux Samuraï Shodown et autres Last Blade même si pour ma part, on reste loin du compte.



Test réalisé par iiYama

juillet 2006