Street Fighter Alpha Anthology (PS2)

 








Note générale


Sortie du jeu : mai 2006
Développeur : Capcom
Adaptation : Capcom
Editeur : Capcom
Genre : compilation (combats)

Support : 1 DVD
Compatible PS3 60Go : oui
Version testée : Japonaise
Voix dans le jeu : JAP
Textes à l'écran : US/JAP

Multi-joueurs : 2 joueurs
Abréviation : SFA Anthology
Titre alternatif : Street Fighter Zero : Fighters Generation (JAP)
Prix au lancement : 30€






Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

Street Fighter
Alpha Anthology





Capcom ne sachant plus comment décliner sa série phare Street Fighter II, après 4 ans de déclinaisons diverses, le développeur nippon se décide de sortir une évolution majeure de sa licence avec les épisodes Alpha/Zero. Il faut préciser que l'appellation Zero est réservée au Japon, pour le reste du monde, c'est Alpha. Mais une question se pose : à cette époque, pourquoi Capcom a sorti une déclinaison Zero au lieu de sortir tout simplement Street Fighter III ? Allez savoir... La période Alpha (ou Zero donc) se situe entre les périodes Street Fighter premier du nom et Street Fighter II. Aujourd'hui, bien heureux les possesseurs de PS2 aimant les jeux de baston à l'ancienne, puisque Capcom nous offre pas moins de 5 jeux complets en un seul disque. Faut dire que les compilations vont bon train en ce moment mais Capcom n'en est pas à sa première compilation/baston puisqu'une est déjà sortie en 1997 sur PSX (Street Fighter Collection 2). Rien de vraiment original donc. Nommé Street Fighter Zero : Fighters Generation au Japon, tous les titres présents dans cette compilation sont évidemment sortis sur Arcade et ont aussi été adaptés sur PlayStation.



_____________________________________________________________________________
Street Fighter Alpha


1995

Premier épisode de l'évolution d'une série culte, le premier Alpha appose un certain charme et de grosses lacunes. Graphiquement le jeu est agréable. Rien à voir avec Street Fighter II, ici on joue les tons pastels pour donner une ambiance manga. C'est assez coloré mais ça manque un peu de détails et de "tape à l'oeil". Les décors sont dans l'ensemble simplistes mais pas dénués de charme. L'animation des persos est par contre un peu décevante. Il faut se remettre dans le contexte, on n'est plus sur CPS-1 mais sur CPS-2 (un hardware 16-bits bien plus puissant). Pourtant je trouve le jeu moins bien animé que Super Street Fighter II. Côté "fighters" c'est les vaches maigres : 10 persos seulement ! Quand on pense que Super Street Fighter II en détenait déjà 16, alors qu'il est vieux de déjà 2 ans, on se demande pourquoi un tel choix. Et puis c'est pas 10 crèmes, non non, il y a un paquet de "nouveaux" qui s'apparente plus à des navets qu'à autre chose : Birdie (sans doute le pire de tous), Adon ou encore Rose, sont des persos sans charisme et, il faut le dire, sans grand intérêt. Heureusement il y a aussi du bon : Nash (remplaçant de Guile) et Cody (issu de Final Fight). Après bien sûr il y a les grands classiques comme Ken, Ryu et Chun-li, mais aussi de grands absents comme Blanka, Honda, Dhalsim ou encore les 4 anciens boss (M. Bison, Vega, Balrog et Sagat). Pour en finir avec le gameplay, un système de "Slash" a été mis en place (même si c'est pas neuf) avec une jauge qui se remplit au fur et à mesure du combat, et qui permet de sortir un super enchaînement de la mort.

J'ai jamais été emballé par ces trucs-là, moi je préfère remporté les matchs "à la loyale" mais les amateurs apprécieront. Je n'ai pas besoin de préciser que la jouabilité est hors norme puisqu'elle est basée sur celle de Street Fighter II : elle est précise, intuitive et incisive. Un régal donc. Pour ce qui est du son, on est loin d'être super emballé. Les musiques, bien que de qualité et ayant un certain rythme, passent complètement inaperçues tant les mélodies sont "plates" et n'accrochent pas l'oreille. Et si les voix digits sont impeccables, les bruitages eux, sont tout juste corrects. Certes dans le ton du jeu, ayant quand même un minimum à offrir, ça manque un peu de "patate". Pour le son, le seul vrai point positif qu'on retiendra, c'est que les musiques passent d'un round à l'autre sans se couper. Ce qui est agréable mais qui au final, n'est pas bien important. En résumé, notre premier Street Fighter Alpha est un bon jeu car graphiquement beau (même si ça aurait pu être mieux), très jouable, avec de nouveaux environnements agréables, des nouveaux coups spéciaux comme de nouveaux coups "normaux" (même les vieux de la vieille comme Ryu, ont vu leurs panel de coups s'élargir). Mais à côté de ça, le peu de personnages jouables, un son en demi-teinte ou encore une animation trop peu décomposée, font qu'on est un peu déçu. Heureusement, les défauts n'empêcheront pas de prendre beaucoup de plaisir à jouer à ce premier épisode de la sous-série Alpha/zero. Malgré un côté technique un peu en retrait, pour moi c'est un coup de coeur.



_____________________________________________________________________________
Street Fighter Alpha 2


1996

Après une intro plus prenante que celle du 1, on sent bien que Capcom a compris ses erreurs. Cette fois c'est 18 persos qui sont jouables, avec de nouveaux "fighters" plutôt intéressants comme Dan (disciple de Ryu mais encore en formation), Gen (maître Chinois) ou encore Akuma (Gouki au Japon), le boss caché de Street Fighter Alpha. Mais il y a aussi de grands retours, les oubliés du premier Alpha, comme Dhalsim, Sangief ou Bison (Vega au Japon) qui font leur come-back. Il manque toujours pas mal de persos mais l'étoffe est désormais plus flatteuse. Techniquement, le jeu est un peu plus beau et coloré même s'il reste dans le ton du premier opus. L'animation elle, n'a pas évoluée. Pas la peine que je parle du son, tout est identique et la jouabilité aussi (mais là, c'est bon de le savoir). A l'image de Street Fighter II Prime/Turbo face à Street Fighter II, c'est au final c'est une belle "mise à jour" que nous présente Capcom avec une plus grande variété de persos et de décors, et surtout un jeu techniquement plus abouti.



_____________________________________________________________________________
Street Fighter Zero 2 Alpha


1996

Je n'ai pas compris le titre de ce jeu, cet incohérent mélange d'Alpha et de Zero qui n'a pas de sens. Bref, la seule chose qui change dans ce soft, c'est la présence d'Evil Ryu jouable. C'est tout. Tout le reste est à l'identique prés du Street Fighters Zero 2 normal. Disponible exclusivement au Japon, franchement, y'avait pas besoin de faire un jeu uniquement pour ça...



_____________________________________________________________________________
Pocket Fighter


1996

Aussi connu sous le nom de Super Gems Fighter en occident (en fait Pocket Fighter est le nom japonais), Capcom a créé un Street Fighter Alpha version Super Deformed (SD). C'est trop mimi, les persos sont tiny (tout petits) et se frittent dans des décors colorés où l'humour ne manque pas. Très joli, on regrette par contre une animation peu détaillée. Les coups sont plutôt rigolos mais les techniques qu'on connaît bien, ne sont plus de mise. D'ailleurs le jeu est un peu moins jouable, même s'il reste agréable. Il n'empêche que son côté "infantile" n'efface pas son côté technique et difficile. Plus adressé aux gosses qu'aux adultes, cette version reste une expérience sympa.



_____________________________________________________________________________
Street Fighter Alpha 3


1998

Apogée d'une série, Street Fighter Alpha 3 propose pas moins de 25 persos dont de la bonne récupération : Vega, Blanka, Cammy et Honda sont de retour (il y a aussi 3 nouveaux dont on se fout). Le son et la jouabilité ne changent pas mais le système de "slash" se complémente de 3 styles différents. Graphiquement, le jeu monte encore d'un cran avec des décors originaux, de belles couleurs et une finesse accrue. Par contre l'animation reste la même : fluide mais peut mieux faire. Globalement, le jeu est devenu plus nerveux et surtout on sent bien que le soft atteint ici sa maturité ludique, avec un concept poussé jusqu'au bout et une réalisation quasi parfaite pour le support CPS-2. C'est sans doute le meilleur épisode de la série Alpha !



_____________________________________________________________________________
Conclusion



Tenant sur DVD Note
(alors ces mêmes jeux tenaient sur CDs à leur sortie PlayStation), pourquoi Capcom nous livre une bête compilation sans bonus, ni même une intro ? De plus, il y a quelques manques comme Super Puzzle Fighter II Turbo (nommé Super Puzzle Fighter II X au Japon)... Hormis ces détails, je trouve que cette compilation est excellente. Même si les 3 opus de Street Fighter Alpha se ressemblent un peu (à la façon des épisodes II, II Prime/Turbo et Super), les 3 softs vont crescendo dans leurs qualités respectives et leur plaisir de jeu. Il est vrai que j'aime beaucoup le Alpha premier du nom (parce que c'était l'un de mes premiers jeux sur PSOne) mais il faut avouer que par rapport au 2 et surtout au 3, il est en dessous du compte. Pour résumer, quiconque aime l'ambiance Street Fighter et les jeux de combats en 2D, ne pourront qu'aimer cette compilation (dont chaque jeu est parfaitement réadapté à la PS2) d'une ère désormais révolue...



Test réalisé par iiYama

mai 2006