Final Fight One (GBA)

 








Développement scénaristique
Jouabilité & Gameplay
L'image
Le son
Note générale


Sortie du jeu : 2001
Développeur : Capcom
Adaptation : Capcom
Editeur : Capcom
Genre : beat-them-all

Support : cartouche de 32Mb
Version testée : Américaine
Voix dans le jeu : US
Textes à l'écran : US
Difficulté :
Multi-joueurs : 2 joueurs en link
Abréviation : FF - FFO
Prix au lancement : 45€


Aussi disponible sur :




Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

Final Fight One








On ne dirait
C'est incroyable de voir un Final Fight quasiment à l'identique de la version Arcade
pas comme ça mais la GBA est une petite machine très puissante, son petit processeur 32bits y étant sûrement pour quelque chose. 12 ans après la sortie du jeu sur Arcade (1989), Final Fight fait encore parler de lui et se voit une dernière fois adapté, ce coup-ci sur un support insoupçonné. Reprenant l'exact jeu original sorti sur CPS1, de très légères mises à jour ont étés faites ce qui n'écorche en rien un bon fun et un gameplay efficace. Final Fight n'est pas le beat-them-all le plus scénarisé que je connaisse. Pourtant, l'intro est loin d'être mauvaise, les boss feront leurs petites entrées via une scène (nouveauté GBA) et le tout, à base d'images fixes, tient une certaine cohérence. Si la trame peut paraître légère, elle est satisfaisante pour le genre : Jessica, la fille de Haggar et la petite amie de Cody, est enlevée par Mad Gear, une organisation mafieuse afin que Haggar, le maire de Metro City, lâche du leste. Prenant les devants, Cody contacte son ami Guy et avec Haggar, ils vont régler le problème à grands coups de poings dans les gencives... La fin est en plus toute mignonne. On dispose donc des 3 personnages du jeu (Guy, Cody et Haggar) qui ont chacun leurs facultés propres et pour jouer à 2, il suffit de relier 2 GBA ensemble (2 GBA, 2 jeux et 1 câble Link). Le gameplay reste simple et efficace (2 boutons d'action) et le bouton R sert de raccourcis à la combinaison A + B (pour réaliser un coup spécial).


Pas grand
Seules les musiques ont soufferts du portage car la réalisation est vraiment très propre
chose à préciser, Final Fight c'est un peu le summum du beat-them-all 2D, le pilier, la source d'inspiration de la plupart des jeux du genre jusqu'à l'avènement de la 3D. Et comme je le disais, cette "version One" reprend l'exact jeu d'Arcade dans ses moindres détails. Les décors sont assez bien retranscrits, tout comme le design de chaque personnage. La GBA offre ainsi une version graphiquement à mi-chemin entre la version Super Nintendo (couleurs) et celle sur Mega-CD (respect du graphisme original). Idem pour l'animation qui reprend le travail d'origine en offrant des mouvements particulièrement fluides et aucun bug récalcitrant ne viendra gêner l'action. La petite portable de Nintendo fait fort même si lorsqu'on regarde de plus près, il n'y a rien d'exceptionnel de nos jours. Cette version portable se devait pourtant de posséder un défaut majeur et je l'ai vite trouvé : le jeu use de quelques voix de qualité et de bruitages corrects mais trop peu diversifiés. Mais le plus gros soucis, c'est que les musiques sont à chier. Reprises de l'opus original avec cette particularité des consoles portables à offrir des sons miteux, le rendu sonore est complètement pourri et vite pénible. J'ai noté une seule piste sympa, les autres étant à jeter, la qualité semblant sortir d'une vieille Game Boy N&B.



Jamais Note
je n'aurais pensé jouer à une adaptation aussi fidèle sur console portable ! Le jeu est beau, fun, très jouable et je n'aurais pour seul regret que des musiques vomitoires. Proposant un menu d'options pour le moins bienvenu, un système de sauvegarde automatique et une prise en main immédiate, Final Fight reste le mythique jeu de la fin des années 80. Une très belle adaptation du plus connu des beat-them-all Arcade même si au final, le jeu se diversifie peu et commence à vieillir.



Test réalisé par iiYama

septembre 2006 (mise à jour : février 2007)