Mega Man X7 (PS2)

 








Développement scénaristique
Jouabilité & Gameplay
L'image
Le son
Note générale


Sortie du jeu : mars 2004
Développeur : Capcom
Editeur : Capcom
Genre : action / plate-formes

Support : 1 DVD
Version testée : Française
Voix dans le jeu : US
Textes à l'écran : FR

Difficulté :
Multi-joueurs : non
Titre alternatif : Rockman X7
Prix au lancement : 60€


Aussi disponible sur :








Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

Mega Man X7








Voilà 10 ans que Mega Man X existe
Nouveaux personnages, graphismes et vue en 3D : la série évolue d'un coup
et 6 épisodes allant du bon à l'exceptionnel ont étés crées. Bien que le concept de base du tout premier Mega Man sur NES (1987) s'est vu légèrement évolué avec l'apparition des versions < X >, il faut tout de même avouer que les 8 épisodes classiques et les 6 épisodes X, se ressemblent tous un peu (en termes de gameplay). C'est pourquoi avec la sortie de Mega Man X7, couplé à la puissance de calcul de la PlayStation 2, Capcom a assuré le renouveau d'une série qui commençait à s'essouffler à rester en 2D. Je n'irais pas parler de "révolution ludique", mais avec cet épisode la série a fait un bond en avant. Mais commençons par le commencement. Le jeu s'ouvre sur un manga vraiment superbe à l'action et à l'intrigue prenante. Très bien dessiné, les connaisseurs lui trouveront un air de Ghost in the Shell. Malheureusement, hormis la scène de fin (superbe aussi), ce sera la seule vidéo, Capcom ayant repris la solution de facilité des images couvertes de "blabla" instaurée par Mega Man X5. Heureusement, tous les textes sont doublés d'une voix-off en anglais, sous-titrés en Français. D'une part on comprend mieux le scénario et d'une autre, ça dynamise ces phases autrefois lourdes. Avec les versions PlayStation nous avons découvert la joie de contrôler un nouveau perso : Zero. Et bien la PS2 fait de même en introduisant dans notre duo bien rôdé : Axl. Personnage agréable et muni d'un flingue (il ressemble beaucoup à Mega Man), ça porte le nombre de persos jouable à 3 avec une subtilité très intéressante pour la série : après le choix du level, vous choisissez une équipe de 2 parmi les 3 (X, Zero et Axl donc) et vous pouvez passer en cours de partie, de l'un à l'autre à tout instant (et non comme dans Mega Man X6 où on pouvait choisir son perso en début de level mais avec l'obligation de le garder jusqu'au bout). Ca ajoute une dimension très intéressante au jeu qui offre à présent une certaine stratégie d'approche de chaque level. Imaginez plutôt que vous ayez prit X et Zero (Axl ayant pour moi que peu d'intérêt). X tire à tout va avec son canon, pratique donc pour les ennemis à distance et Zero se retrouve fort efficace pour le corps à corps (contre les boss par exemple). Voilà ici l'une des meilleures mise-à-jour que Capcom ait fait sur la série. Et puisqu'on parle de contrôle, parlons de la jouabilité. Evidemment le concept de base de récupération des armes est toujours de mise (sinon, ce ne serait plus un Mega Man) mais cette fois le gameplay est coupé en 2 phases : 2D et 3D. 2e grosse évolution du jeu qui propose par alternance des phases d'action en vue de profil (classique en somme, comme d'habitude) et d'autres en vue de dessus ou de dos (façon Mario 64, vous verrez après pourquoi j'évoque un jeu Nintendo 64). Tout d'abord ça surprend mais après on trouve ça génial ! Rien que dans ce changement de vue, le jeu s'en retrouve diversifié.


Mais ce n'est pas
X7 est l'épisode le plus facile de la série... un peu trop même
tout puisque Capcom ayant subi de lourdes critiques lors des précédents épisodes, ils ont tout fait pour varier les phases de jeu, ainsi que les plaisirs. C'est pourquoi Mega Man X7 offre un max de variété comme un level en "chaser" (sorte de mobylette moderne et volante) qui donne un très gros air de WipEout (level qu'on pourrait croire chiant mais non, c'est excellent) ou encore un autre où il faut sauter de jets en jets en plein ciel (un peu stressant mais original). Cette mise en avant de la variété des scènes, cumulée à une action incessante, fait qu'on ne s'ennuie jamais. Pour en finir avec la jouabilité, cette fois même Zero aura de nouvelles armes (blanches bien sûr, comme des Saï ou encore une lance). Pour les persos à armes laser (Axl et X), il y a un lock automatique. Certes le lock est sympa dans les phases 3D sinon ce serait grave galère de viser, mais lors des phases 2D (à l'ancienne), je trouve que ça gâche un peu le plaisir de devoir être précis lorsqu'on tire. Mais pas d'inquiétude, on s'y fait assez vite et au final c'est quand même bien pratique. Graphiquement on peut dire adieu à la 2D et bonjour à la 3D car tout le jeu (même les phases à jouabilité 2D) est entièrement représenté en 3D. Arrive à point nommé les premières réelles critiques du titre. Tout d'abord l'animation est très fluide mais un peu lente. J'ai trouvé que les personnages avaient un peu de mal à se bouger. Les mêmes personnages sont en Cell-shading mais pas le reste du jeu. C'est un peu laid dans le sens où nos personnages sont un peu en décalage avec le reste (décors et ennemis). Les décors sont plutôt beaux (avec des passages superbes) mais parfois c'est le grand vide. A tel point qu'on se croirait sur Nintendo 64 (je vous l'avais dit qu'elle reviendrait celle-là ^_^) tant le plaquage est uni et dépourvu de détails. Pour finir, la modélisation des persos n'est pas terrible. Ca manque de finesse... En bref, si les graphismes déçoivent un peu à cause d'erreurs ou d'un manque de travail, rien n'est à jeter pour autant. Les graphismes restent tout de même agréables. Disons juste que la PS2 nous a habituée à mieux. Pour ce qui est du son, comme je le disais plus haut, les voix-off sont en anglais et j'ajoute de grande qualité. Les bruitages sont classiques pour la série et les musiques sont... banales ! Mouais je sais, elles sont pas mal mais tellement communes qu'au bout d'un moment, on n'y fait plus gaffe. C'est un peu dommage mais on n'irait pas couper le son pour autant, le tout restant quand même sympa.



Mega Man X7 est Note
le tant attendu renouveau de la série même si le jeu accuse encore des erreurs perfectibles : graphismes en "dents de scie", musiques moyennes, boss qui manquent de charisme, animation un peu lente, scénario développé en images fixes, etc... Mais il n'empêche que notre X7 remplit très bien son contrat. Tout d'abord le jeu n'est pas difficile (il est même facile) et court (il m'a fallu moins de 3h pour le finir !) et je vais vous dire pourquoi : Capcom a pensé à moi. En effet s'il subsiste des passages où le vide vous tue (à la rigueur c'est aussi un jeu de plates-formes, on peut le comprendre), il n'y a presque plus de sections avec ces saloperies de piques. Et même, le jeu évite les passages pénibles bordés de pièges débiles. Niark, enfin ! >:) Ca fait vraiment plaisir de voir que la série évolue aussi sur ce plan là. Certains diront que les phases en 3D font perdre l'identité d'une série mythique (un peu comme Mega Man Legends), mais moi je dis que l'évolution se fait quand même en douceur avec toujours des passages en 2D, les phases en 3D permettant pas mal d'originalités que la 2D ne peut s'offrir. Et pour finir le plus important : Mega Man X7 est un jeu fun ! Oui, joueurs du monde, je me suis éclaté (pas longtemps certes) avec ce jeu, tant il est original, agréable, non prise de tête et il faut tout de même l'avouer, globalement bien réalisé. Mega Man X7 est pour moi un bon jeu, certes pas celui qu'on attendait tous comme le Messie, mais il reste un titre vraiment sympa que j'aurais plaisir à redécouvrir...



Test réalisé par iiYama

mai 2006