Hyper Street Fighter II (ARC)

 








Note générale


Sortie du jeu : décembre 2003
Développeur : Capcom
Genre : combats

Version testée : Américaine
Voix dans le jeu : US/JAP
Textes à l'écran : US

Hardware : Capcom CPS2
Support : cartouche
Orientation de l'écran : horizontal
Commandes : stick 8 voies + 6 boutons
Difficulté :
Multi-joueurs : 2 joueurs simultanément
Abréviations : HSFII / HSF2


Aussi disponible sur :




Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

Hyper Street Fighter II

The Anniversary Edition



La nostalgie
Hyper SFII est un peu la version ultime de Street Fighter II
va bon train en ce moment et pour l'anniversaire des 15 ans de Street Fighter, Capcom a sorti la version Hyper de son cultissime Street Fighter II, après 6 pseudos suites (et encore, on ne compte pas les versions Alpha, les versions EX et les cross-over). Je dis pseudo parce que Capcom n'aurait du sortir que le Street Fighter II' (avec les boss) et le Super Street Fighter II qui apportait 4 persos de plus. Les autres versions ne sont que du "remplissage" d'étal et de bornes dont les joueurs, même les plus assidus, ont finis par se lassés. D'ailleurs notre Hyper Street Fighter II n'est rien d'autre qu'un Super Street Fighter II amélioré. Pour preuve, c'est la même intro ! Ils ne se sont pas foulés sur ce coup-là. Heureusement que Street Fighter II est un jeu à la base puissant et ô combien fun, car cette nouvelle mouture fait plus dans le vieux jeu 16-bits et dépassé, eu égard à la concurrence. C'est pas compliqué, il semblerait que Capcom cherche à tomber dans la facilité et l'argent gagné sans effort. Trêve de dénonciations, passons au jeu. Notre version d'Hyper Street Fighter II est une sorte de melting-pot de toutes les versions susnommées. Proposant 4 niveaux de turbo (option complètement débile selon moi) et le choix de prendre parmi les 16 persos de Super Street Fighter II avec tout de même une contrainte selon l'époque choisie puisqu'on peut sélectionner une époque partant de Street Fighter II jusqu'à Super Street Fighter II.


Il est
Cette version mélange les générations. C'est original
alors évident que si vous prenez la première époque où il n'y avait que 8 persos, M. Bison sera inaccessible ou si vous prenez l'aire Street Fighter II', Cammy ne sera pas sélectionnable. D'ailleurs selon l'époque choisie, vous n'affronterez pas certains adversaires, question de logique. C'est pas avec un Ken de Street Fighter II que vous allez affronter Lee de la version Super. Cet état de fait est uniquement valable en solo, car en versus, vous pourrez mélanger les générations. Ok pour le concept ? Fonctionnant sur la borne CPS2 de Capcom (alors que Street Fighter III, sur CPS3, est sorti depuis 6 ans !), les graphismes commencent à méchamment vieillir. Même s'ils restent agréables pour l'habitué des jeux 2D que je suis, il n'empêche que les dégradés sont minables (type 16 couleurs), que les animations de fond sont faites à l'arrache (comme au niveau de Cammy où l'aurore boréale saccade encore et toujours... une honte !) ou encore au niveau de DeeJay et ses persos en fond qui frisent le ridicule. Même les fins paraissent miteuses de nos jours. Heureusement l'animation des "fighters" est toujours aussi fluide (il y a mieux de nos jours, il suffit de voir Street Fighter III, mais ça reste tout à fait correct) et la jouabilité, solide pilier qui a propulsé la saga au rang de roi de la baston, reste instinctive, fluide, précise. Au niveau du son rien ne change... non plus. On retrouve les superbes musiques remixées de la version Super et comme le chip son du CPS2 est quand même plus performant que celui d'un CPS1 tout pourri, la qualité n'est pas mauvaise. Question bruitages, les FX sont restés comme à l'époque : ils manquent de punch et de violence, ce qui est quand même un peu dommage.



A l'heure où la Note
3D bat son plein, notre Hyper Street Fighter II fait quand même pâle figure. Il est vrai que cette odeur de naphtaline rappelle de bons souvenirs mais à titre de comparaison, cette énième version de Street Fighter II fait face à des jeux autrement plus aboutis techniquement, comme King of Fighters 2003, Guilty Gear X2 ou SoulCalibur II. Pourtant, difficile de ne pas être séduit par cette ultime version du meilleur de baston de tous les temps, au fun hautement agressif et jouissif. Ça fait 15 ans qu'on se met sur la gueule avec les mêmes personnages, sur les mêmes décors et ce, avec les mêmes attaques, et pourtant il est difficile de s'y ennuyer. Ok la réalisation traine désormais la patte (il faut dire qu'un lifting graphique aurait été apprécié), les bruitages n'ont pas étés retouchés (et c'est un gros regret !) mais la jouabilité est toujours aussi instinctive et les affrontements sont toujours aussi nerveux, millimétrés et au final, jubilatoires. Alors oui je suis la premier à trouver cette version un peu trop facile (elle retouche à peine le Super Street Fighter II sorti en 1993, soit 10 ans plus tôt !), oui Capcom aurait dû retoucher à la réalisation de son jeu pour qu'il traverse mieux le temps mais à côté de ça, quand on a été le roi incontesté de la baston pendant des années, et qu'on s'aperçoit que sans rien changer (ou presque) ça marche encore, on comprend mieux pourquoi Street Fighter II est si culte et finalement, indémodable.



Test réalisé par iiYama

février 2006 (mise à jour : janvier 2011)