Dead or Alive (ARC)

 








Note générale


Sortie du jeu : novembre 1996
Développeur : Tecmo
Genre : combats

Version testée : Américaine
Voix dans le jeu : US
Textes à l'écran : US

Difficulté :
Hardware : SEGA Model2a
Support : PCB de 576Mb
Orientation de l'écran : horizontal
Multi-joueurs : 2 joueurs simultanément
Abréviation : DoA


Aussi disponible sur :




Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

Dead or Alive









Véritable concurrent
Premier épisode d'une saga culte et déjà un excellent jeu
du Virtua Fighter de SEGA, Dead or Alive est moins technique et donc à mes yeux plus fun, plus ouvert au public. Jeu de combats tout en 3D, il propose 8 persos dont 5 gars et 3 filles. Filles qui, dois-je le préciser, sont plutôt bien réalisées avec des mouvements mammaires plus que chauds et des petits strings très très... ok j'arrête ! Le système de combats à mains nues est des plus classiques mais il conserve quelques coups spéciaux assez sympas (style un quart de cercle + poing = mega coup) mais rien de surhumain. Pas de boule de feu, pas de mouvements défiant les lois de la nature, ici on fait dans le réaliste tant pour les coups que les chopes. D'une réalisation assez digne, avec des graphismes un peu pauvres mais des persos assez bien modélisés (je craque complètement pour les nanas du jeu). L'animation, 3D oblige, est hyper fluide. Le contrôle est aisé : à base de combos, les commandes répondent très bien. Le terrain de jeu est bordé d'une zone explosive où si vous faites tomber votre adversaire dessus, il reçoit une belle explosion dans la tronche (pareil pour vous). Plus classique, le premier à sortir du terrain perd le round. Je regrette juste le fait que vos adversaires puissent vous cartonner la moitié de l'énergie en 2 coups, sinon le jeu est superbement réalisé et les pugilats sont plutôt intenses. Personnellement, je me suis bien amusé.



Concurrent direct Note
du Virtua Fighter 2 de SEGA (tout en utilisant malgré tout un Hardware SEGA Model2... comme quoi SEGA reste gagnant en toutes circonstances) Dead or Alive propose un "versus fighting" vraiment sympa et plus fun que ce que propose la concurrence. En effet, les combats y sont plus nerveux, un peu moins "tactiques" et sans doute plus "instinctifs". On peut également noter une réalisation très propre, notamment pour des animations étonnamment fluides. Avec ses filles aux formes galbées (ce qui plaira forcément aux amateurs... d'ailleurs Namco ne s'est jamais privé de jouer sur sensibilité somme toute masculine, à quelques exceptions près), ses combats bien fun et sa prise en mains quasi immédiate, Dead or Alive a très vite séduit son public. C'est d'ailleurs à cette période que les amateurs de jeux de combats en 2D (type King of Fighters, Street Fighter II/Alpha et autres Samuraï Shodown...) ont commencés à débattre avec les amateurs des jeux de combats en 3D, les uns préférant leur côté plus réalistes, les autres arguant d'une meilleure prise en mains, nettement plus précise. Mais ceci est un autre débat...



Test réalisé par iiYama

juillet 2006