Art of Fighting (SNES)

 








Note générale


Sortie du jeu : 1993
Développeur : SNK
Adaptation : Takara
Editeur : Takara
Genre : combats

Support : cartouche de 16Mb
Version testée : Euro
Voix dans le jeu : US
Textes à l'écran : US

Difficulté :
Multi-joueurs : 2 joueurs simultanément
Abréviation : AoF
Titre alternatif : Ryûko no Ken
Prix au lancement : 450 Frs


Aussi disponible sur :




Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

Art of Fighting








Il faut savoir
Art of fighting sur Super Nintendo est une adaptation honnête du jeu Neo-Geo
qu'Art of Fighting est un jeu tout d'abord parut sur Neo-Geo. Un jeu impressionnant bien qu'injouable et surtout trop difficile. Est ensuite apparue une adaptation Mega Drive plutôt bâclée et voici qu'SNK a légué l'adaptation de son titre à Takara, pour l'adapter sur Super Nintendo. Je rappelle que Takara, avant cette époque faste, était une société totalement inconnue et que c'est grâce à SNK et à des conversions de jeux Neo-Geo sur 16bits du pauvre (Mega Drive, Super Nintendo, PC-Engine), que la société s'est faite connaître. Vient ensuite l'époque de la PlayStation avec des jeux comme Toshinden, mais c'est une autre histoire. Notre Art of Fighing sur Super Nintendo tient-il la route ? Une chose est sûre, il la tient déjà plus que son homologue SEGA ! Reprenant à peu de choses prés l'intro de la version originale, un sentiment de "travail" se fait tout de suite sentir. Dans le mode Story vous ne pourrez prendre que Ryo ou Robert (comme dans la version originale) et en versus, comme dans la version Mega Drive, vous aurez accès aux 2 boss (et donc 10 persos jouables). Graphiquement, ce n'est évidemment pas à la hauteur du jeu Neo-Geo, mais les persos restent détaillés et les décors ne sont pas aussi vides qu'on pourrait pu le craindre. L'animation est très hachée mais cette fois le mode7 est mis à contribution et le zoom, grosse originalité dans la série des Art of Fighting, est bien présent. Certes pas aussi puissant que sur Neo-Geo, il a le grand mérite d'exister. Les personnages imposent une taille plus que raisonnable (les boules de feu aussi) et si les bruitages sont assez pourris, les musiques comme les voix restent agréables. Côté jouabilité, le tout est propre (ça reste un peu lourd quand même) et le jeu est bien moins difficile que sur l'original. Les bonus-stages comme le scénario, font toujours partie intégrante du titre. Alors je dois dire que si la version Mega Drive est assez minable, SEGA n'ayant pas honte de livrer un tel gâchis, l'essai de Takara m'a agréablement surpris. La réalisation, sans atteindre le niveau d'un Street Fighter II, arrive facilement à celui d'un World Heroes sur la même machine. Sympathique à jouer, cette version est à posséder pour pas cher, si vous êtes tenté par le mythe Art of Fighting et que la Neo-Geo reste encore, hors d'atteinte.


Test réalisé par iiYama

août 2006