Taito Legends (PS2)

 








Note générale


Sortie du jeu : octobre 2005
Développeur : Taito
Adaptation : Taito
Editeur : Empire Interactive
Genre : compilation (oldies)

Support : 1 CD
Version testée : Française
Voix dans le jeu : -
Textes à l'écran : FR
Multi-joueurs : 2 joueurs selon le jeu
Prix au lancement : 30€


Aussi disponible sur :




Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

Taito Legends








Surfant sur la vague de la nostalgie comme beaucoup d'éditeurs le font (Capcom, SEGA, Namco), Taito nous envoie sa version des faits avec une compil' de 28 vieux jeux d'Arcade datant de 1978 à 1993. Il y a des petits bonus sympas accompagnant chaque jeu comme des affiches publicitaires, des vidéos, des commentaires et des astuces. Il y a même, et ce dans les grandes lignes, l'histoire de Taito avec ses grandes dates. Alors en avant la musique...


 

_____________________________________________________________________________
Space Invaders
1978

L'anthologie à sa source. L'un des jeux les plus cultes depuis la création du jeu vidéo est... Non ! Je vais pas vous expliquer le fond de ce titre, quand même ? Tous joueurs digne de ce nom, se doit de le connaître et d'y avoir jouer au moins une fois dans sa vie. Et dire qu'il a presque mon âge et qu'il est toujours aussi génial. Pour la petite anecdote, Space Invaders était tellement prisé au Japon, que le pays a vécu une pénurie de pièce tant les gens y jouaient (les dépositaires de jeux devait se gaver grave !). Et Taito dû construire de nouvelles usines pour arriver à fabriquer suffisamment de bornes neuves, tant la demande était élevée et chaque jour plus grande ! Y'a-t-il un autre jeu qui fit cette effet-là de par le monde ?


 

_____________________________________________________________________________
Space Invaders part II
1980

Suite du grand Space Invaders, ce jeu fut aussi appelé Space Invaders Color, car en fait rien ne change de l'original, si ce n'est quelques couleurs basiques en lieu et place de l'éternel blanc. Après il faut reconnaitre qu'il n'y a aucune évolution du soft. Après 2 ans d'exploitation du titre, Taito n'a fait que mettre le tout en couleur. C'est trop peu pour justifier un nouveau jeu.


 

_____________________________________________________________________________
Phoenix
1980

Shoot-them-up statique type Space Invaders, Phoenix reprend les bases du maître en y ajoutant son petit plus : bouclier protecteur déclenchable et des ennemis qui bougent dans tous les sens en vous tirant dessus. Seulement voilà, le son est pénible, les graphismes sont minimalistes et au final on lui préfèrera un bon vieux Space Invaders ou un Galaga, peut être moins innovant mais aussi moins stressant.


 

_____________________________________________________________________________
Colony 7
1981

Concept ultra connu où vous dirigez le viseur d'une base lance-missiles afin de détruire des ovnis venus vous envahir, ce titre se base sur Missile Command. La base est protégée par un bouclier déstructible que vous devez défendre. Graphiquement très basique, voire même pauvre mais offrant une action soutenue à la limite du difficile, ce Colony 7 reste un jeu plaisant à l'occasion.


 

_____________________________________________________________________________
The Electric Yo-Yo
1982

Jeu d'adresse type Pacman (qui de son côté, est développé par Namco) où vous contrôlez un yoyo (?), vous devez ramasser des cubes en évitant les bestioles du level. Très rapide et néanmoins jouable, ce titre nerveux aux graphismes complètement vides, peut attirer l'amateur de jeux du genre.


 

_____________________________________________________________________________
Zoo Keeper
1982

Vous êtes un gardien de zoo et devez empêcher les animaux de s'enfuir. Seulement avec un gameplay "grand n'importe quoi" que je n'ai pas envi d'expliquer, et des levels bonus directement pompés de Donkey Kong (Arcade), ça ne donne pas envi. En plus d'être stressant, ce jeu n'a aucun intérêt.


 

_____________________________________________________________________________
Jungle Hunt
1982

Bien connu des joueurs d'Atari 2600, ce soft est une sorte de multi-jeux. Tantôt vous devez sauter de lianes en lianes (Tarzan ?), tantôt vous devez éviter des rochers (Indiana Jones ?) ou encore traverser un lac infesté de crocodiles (Allan Quatermain ?). Seulement il n'y a qu'une seule touche d'action (en gros on ne peut faire qu'un mouvement par niveau) ce qui limite grandement la jouabilité. De plus, le jeu accuse des graphismes assez vilains et un son médiocre. Tant pis pour la nostalgie...


 

_____________________________________________________________________________
Elevator Action
1983

Elevator Action est un jeu d'action où vous devez infiltrer un immeuble pour y éradiquer des méchants. Pour cela, vous êtes équipé de votre pistolet et devez traverser chaque étage grâce à des escalators et autres ascenseurs. Un jeu techniquement minable mais tout de même accrocheur tant l'action est prenante.


 

_____________________________________________________________________________
Great Swordman
1984

C'est un jeu proposant un tournoi d'escrime. Techniquement plaisant et d'une jouabilité tactique originale, le titre est gâché par une difficulté hors norme et un opposant qui triche (si si, j'ai des preuves). Dommage...


 

_____________________________________________________________________________
Return of the Space Invaders
1985

Evolution du vieil épisode de 1978, notamment avec des graphismes plus détaillés et de la musique. Sinon pas de réelles innovations par rapport à l'original, juste une petite mise à jour graphique et la possiblité de jouer avec un personnage en lieu et place du vaisseau habituel. Une mise à jour qui a tout de même mit 7 ans à venir...


 

_____________________________________________________________________________
Gladiator
1986

Ce jeu est une merde, comme ça on tergiverse pas !! C'est injouable, atrocement laid et le son... n'en parlons pas ! On contrôle (quand on y arrive) l'épée et le bouclier d'un gladiateur bête comme ses pieds qui ne cesse d'avancer le long d'un couloir à la rencontre d'ennemis. Le concept est à la fois original et bien pourri comme il faut, et c'est en plus très mal construit. Jeu suivant !


 

_____________________________________________________________________________
Bubble Bobble
1986

Le cultissime jeu de plateaux n'est plus à présenter. Fort de ses 100 levels, d'un mode 2 joueurs convivial, d'un gameplay intarissable et d'une ambiance toute mimi qui fera fondre les plus durs, ce jeu est une anthologie à lui seul. Même si techniquement le soft a beaucoup vieillit (encore que ?), le concept marche encore très bien et à l'ère du polygone, ce bon vieux Bubble Bobble donne encore beaucoup de plaisir ludique.


 

_____________________________________________________________________________
Tokio
1986

Non il n'y a pas de faute dans le titre. Shoot-them-up en vue de dessus littéralement pompé sur le 1942 de Capcom, Tokio n'est pas terrible comme copie. Doté d'une jouabilité lourde, de graphismes vilains et de musiques imbuvables, ce titre horriblement difficile, n'a rien pour lui... et encore moins pour nous.


 

_____________________________________________________________________________
Continental Circus
1987

Jeu de Formule 1 typique de l'ère 8/16-bits (tous les jeux de courses étaient pareils à cette époque : alternance de bandes rouges et blanches sur les côtés afin de simuler le scrolling... c'est navrant), c'est à la fois laid, animé à la savate et carrément injouable. Malgré son hardware surpuissant (basé sur un double CPU Motoral 68000), il ne laissera aucune empreinte dans le temps.


 

_____________________________________________________________________________
Plump Pop
1987

Dérivé du fabuleux Arkanoïd, ce titre remplace le froid des briques par des tons pastel et une ambiance mignonnette. Pas de grandes nouveautés, si ce n'est la présence de boss à la fin des stages. Un jeu pas très original donc, mais qui détend avec plaisir (les musiques sont sympas).


 

_____________________________________________________________________________
Rainbow Island
1987

Bub et Bob, les héros de Bubble Bobble, sont redevenus des humains mais ça ne les empêchent pas de continuer à jouer les héros. Le concept a été conservé, et amélioré en un jeu de plates-formes plus ouvert. Nos bonshommes jettent des arc-en-ciels (d'où le titre) afin d'atteindre les plateaux supérieurs (ils peuvent monter dessus). Et ce qui animent les joies d'après pluies, sert aussi d'arme. Une ambiance mimi tout plein (graphismes sympas et musiques rigolotes) et une jouabilité solide, en ajoutent à un jeu déjà excellent.


 

_____________________________________________________________________________
Rastan
1987

Conan le Barbare dans toute sa splendeur ! Jeu archi connu de cette époque-là, Rastan vous place aux commandes d'un barbare bodybuildé, armé de sa seule épée (il est courageux le petit). Beat-them-all vu de profil, ancré dans un médiéval fantastique assez crédible, il n'y a pas grand chose à regretter dans ce titre. Techniquement le soft est propre (avec une machine 16-bits à base de Motorola 68000, comme beaucoup en ces temps là, forcément ça aide), tant sur le plan graphique que sonore. Un bon jeu donc, sans subtilité (à part trouver de nouvelles armes), mais bon...


 

_____________________________________________________________________________
Exzisus
1987

C'est un shoot-them-up faisant largement pensé à Moon Patrol mais sans rester collé au sol. Sorte de cosmonautes armé d'un pistolet laser et de missiles, votre équipement se veut évolutif comme dans tout shoot qui se respecte. Graphiquement assez pauvre et musicalement atroce, ce jeu n'en reste pas moins un titre, un bon moment à passer pour qui aime le genre.


 

_____________________________________________________________________________
Operation Wolf
1987

Rambo est de retour ! Jeu de tir incontournable des années 80, Operation Wolf vieillit bien je trouve. Ce n'est pas aussi jouable qu'avec les Uzis de la borne d'Arcade mais on s'en sort correctement avec les sticks analogiques du DualShock 2 de la PlayStation 2. Graphiquement agréable, au concept simple mais efficace du "je bourrine tout" et à l'action très (trop ?) soutenue, ce titre d'anthologie, au même titre qu'un certain Cabal, a fait les choux gras des propriétaires lorsque j'étais plus jeune (et avec mes sous en plus !). Seuls 2 reproches feront qu'il ne monte pas en haut du podium :
1/ beaucoup trop difficile avec notamment l'impossibilité de continuer la partie en cours si on perd toutes ses vies (en mode solo le continue vous fait reprendre du début). Trop débile !
2/ jeu déconseillé aux épileptiques : la moindre explosion, le moindre tir crée un flash blanc sur fond noir qui finit par faire mal aux yeux.


 

_____________________________________________________________________________
Operation Thunderbolt
1988

Suite de l'excellent Operation Wolf, ce nouveau volet efface les critiques du précédent opus (flash et problèmes de continus). Innovant un peu en matière de jeu de tir, les levels se décomposent à présent en 2 parties : scrolling de profil (classique) et scrolling de face. Usant à gogo de zooms logiciel, le rendu graphique est un peu bof-bof. Côté son, rien à y redire avec pas mal de voix digit de qualité et de bons bruitages. Si cette suite est tout aussi nerveuse que l'original, tout en étant moins difficile, elle est aussi moins prenante. Je sais pas pourquoi mais c'est un fait...


 

_____________________________________________________________________________
Plotting
1988

Jeu mélangeant la réflexion et l'adresse à la façon d'un Tetris, Plotting est un titre original au concept simple et accrocheur : vous devez éliminer un tas de cubes ayant divers symboles en lançant le votre dessus. Si votre symbole est identique à celui du cube visé, celui-ci se détruit (avec le votre) et vous récupérez celui juste derrière. Graphiquement agréable et d'une prise en main rapide (étonnant vu le concept), c'est un jeu qui plaira aux amateurs de puzzle-game.


 

_____________________________________________________________________________
The New Zealand Story
1988

Tous les canaris de votre famille se sont fait enlever ! Seul rescapé de ce rapt, vous partez à la rescousse de vos proches dans un jeu mêlant action et plate-formes. Offrant un univers tout mignon et coloré, de belles musiquettes rigolotes et un gameplay amusant, The New Zealand Story, que j'ai d'abord connu sur Master System, est un très bon jeu.


 

_____________________________________________________________________________
Battle Shark
1989

Imaginez Operation Wolf mais sous l'eau... En fait vous êtes aux commandes du système d'armement d'un sous-marin et devez faire de votre mieux pour gagner la guerre et survivre. Techniquement, ce jeu 16-bits est d'une bonne facture avec une mention spéciale pour le son, gavé de voix digits de qualité. Un titre sympa, bien que stressant et difficile.


 

_____________________________________________________________________________
Super Quix
1989

Super Quix n'est autre que la suite de Quix, à savoir un jeu d'adresse fort sympathique présent sur le Taito Legends 2. Principe simple et efficace où l'on doit découvrir une image de fond tout en évitant le gros Gremlins au milieu et les têtes de mort sur les fils que vous tissez. Bien que très difficile, ce jeu n'en reste pas moins sympa à jouer.


 

_____________________________________________________________________________
Volfied
1989

Reprenant l'exact principe de Quix, mais cette fois posé dans un univers futuriste, il n'y a pas grand chose à dire si ce n'est que c'est très difficile et que les quelques nouveautés par rapport à l'original sont les bienvenues : bouclier ou tirs laser.


 

_____________________________________________________________________________
Thunder Fox
1990

Jeu d'action en vue de profil (et en alternance avec des phases de shoot-them-up assez courtes), le côté technique ne paye de mine (c'est pas beau et c'est mal animé). Mais les possibilités offerte par le gameplay ainsi que l'action, font qu'on s'y amuse bien (et je rappelle que c'est le but de tout jeu vidéo). Seul réel défaut : la configuration des boutons est loin d'être optimale alors on a tendance à s'emmêler les pinceaux...


 

_____________________________________________________________________________
The Ninja Kids
1990

L'ancêtre des Tortues Ninjas offre un concept que les "vertes à carapaces" ont largement copiées : beat-them-all offrant le choix entre 4 ninjas (ayant chacun une arme de prédilection : shurikens, baton, sabre et nunchakus) ayant diverses aptitudes et pouvoirs afin de sauver le monde. Techniquement le jeu est assez laid mais son ambiance rigolote fait vite oublier ce problème. C'est plutôt jouable, doté d'une bande-son sympa et d'une action prenante.


 

_____________________________________________________________________________
Space Gun
1990

Jeu de tir façon Operation Wolf mais transposé dans un univers futuriste et glauque façon Alien. Relativement jouable, graphiquement assez laid mais tout en pseudo 3D (façon Wolfenstein 3D) et doté d'une musique d'ambiance quasi cinématographique, le jeu surprend par de nombreuses qualités. Pas trop difficile qui plus est, Space Gun s'avère sympa.


 

_____________________________________________________________________________
Tube It
1993

Jeu d'adresse mitonné de réflexion, Tube It pose un concept où, à la façon d'un Tetris, des cubes tombent. Mais ces cubes sont percés d'un tuyau que vous devez les mettre en place en les faisant tourner, afin de faire passer l'eau d'un côté à l'autre. Dans ce cas, les cubes "connectées" disparaissent. Le principe parait simple mais c'est plus compliqué qu'on ne croit et au final ça en devient stressant. A réserver aux amateurs...


 

_____________________________________________________________________________
Conclusion



Avec ce premier volume de Taito Legends, Note
nous avons 4 vrais bons jeux, 13 jeux sympas à jouer et 13 autres oscillant entre le soft auquel on ne jouera qu'une fois et la merde monumentale ! Ça fait un peu juste pour une compilation. En fait plusieurs reproches peuvent être formulés à commencer par le désordre de la liste : on ne ne peut ni l'arranger, ni la classer. Chercher dans ce bourbier un titre en particulier, relève de la fouille archéologique (j'exagère, je sais). Ensuite il est impossible de configurer les boutons du pad comme bon nous semble, ce qui est une aberration de nos jours (et s'avère être un vrai problème dans Thunder Fox). Pour finir, si cette compil' propose d'excellents jeux (même s'ils sont très très très vieux), elle manque tout de même de titres plus convaincants et même plus récents. C'est donc une compilation qui rappellera de bons souvenirs aux vétérans du jeux vidéos (moi ?) ou ceux qui veulent enrichir leur culture ludique... mais qui n'intéressera que difficilement les autres.



Test réalisé par iiYama

mai 2006