Final Fight (SNES)

 








Développement scénaristique
Jouabilité & Gameplay
L'image
Le son
Note générale


Sortie du jeu : 1991
Développeur : Capcom
Adaptation : Capcom
Editeur : Capcom
Genre : beat-them-all

Support : cartouche de 8Mb
Version testée : Euro
Voix dans le jeu : US
Textes à l'écran : US

Difficulté :
Multi-joueurs : non
Abréviation : FF
Titre alternatif : Final Fight Cody
Prix au lancement : 450Frs
Score des ventes : 1.56 Millions


Aussi disponible sur :








Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

Final Fight








Final Fight est
Cette adaptation est amputée d'un personnage et d'un niveau !
un beat-them-all mythique, une légende de l'Arcade. La sortie de la Super Nintendo en 1991 incite alors Capcom à transposer son hit sur la console la plus en vogue du moment. Mais la Super Nintendo n'est pas le CPS1. La programmation de la console est complexe et au final, la petite 16bits est largement moins puissante que le système Arcade made in Capcom. De plus, les ROMs sont fabriquées exclusivement par Nintendo et coûtent très chers. Résultat, la cartouche ne fait que 8Mb donc le jeu perd en détails, en profondeur et la puissance de la console n'a permis que le mode 1 joueur, déjà lourd de pas mal de ralentissements. Heureusement tout n'est pas perdu d'avance puisqu'on retrouve la même intro et la même fin que sur Arcade, à quelques différences prés (voir le nota). Mais soyons clair, un mode solo au lieu d'un multi à 2, pour un beat-them-all ça pèse lourd sur le fun… De plus la réduction de ROM a entraînée une réduction des coups puisqu'on ne pourra plus donner de coups de genoux ou de coups de tête, selon le perso. Le gameplay n'évolue pas d'un pouce puisque Final Fight n'use que de 2 boutons mais le contrôle me parait moins réactif que sur Arcade. L'action semble plus difficile (étrange non ?), il n'y a pas de menu d'options et pire encore, on ne peut choisir qu'entre Cody et Haggar (dans cette version Haggar est vraiment lent). Grosse déception pour les fans de Guy, dont je fais parti. Autre détail gênant : il manque un level (et oui, on gratte où on peut). Tout ça joue en défaveur du jeu.


Heureusement
Beaucoup de détails sont absents et en plus, le jeu accuse un max de ralentissements
qu'il y a toujours les bonus-stages. Graphiquement, cette adaptation est agréable mais lorsqu'on a joué la veille à la version Arcade (c'est mon cas), il est clair que le résultat a beaucoup perdu. Il y a moins de détails, les pixels sont bien plus grossiers, il y a moins de sprites, ces derniers sont moins imposants, bref... moins moins moins ! C'est un peu normal lorsqu'on passe de 48 à 8Mb ! En plus, l'animation est le gros soucis du jeu. Accusant de gros ralentissements en mode solo, c'est ce qui a (en parti) obligé Capcom à délaisser le mode 2 joueurs. Bien évidemment, la décomposition des mouvements est aussi moins fluide que dans l'original mais heureusement, elle reste d'un bon niveau. Reste à parler de l'action, qui est un peu plus lente et dispose de moins d'ennemis simultanément. Pour ce qui est du son, encore une fois, moins de ROM implique moins de détails. C'est un peu comme une réduction de budget. Le résultat n'est pas si mal puisque les musiques restent les mêmes (c'est à dire pas terribles) mais de bien meilleure qualité (chip son de la Super Nintendo oblige) et les quelques voix/bruitages que comptent le titre, sont très corrects. Mais l'impression finale reste quand même assez mitigée.



A la Note
sortie de la Super Nintendo, Final Fight était attendu comme le Messie (surtout après l'immonde Rival Turf) mais créa une grande déception auprès des fans notamment à cause de l'absence de mode 2 joueurs. Il faut dire que la réalisation est d'un niveau correct mais le fun n'est pas tellement au rendez-vous. Moi qui joue à 95% seul, ça ne me dérange pas mais pour les fanatiques de joutes entre potes, il aura fallu attendre Final Fight 2 qui ne verra le jour que 2 ans plus tard. En restant un minimum objectif, l'amateur du genre trouvera de toute façon son compte avec cette adaptation, qui se révèle bien meilleure que la concurrence. Faisant parti du line-up (jeux au lancement) de la Super Nintendo, cette première adaptation console laisse un peu froid, à cause d'un gameplay jugulé, mais garde un certain intérêt pour les amateurs et les fans.



A savoir : cliquez pour ouvrir


Test réalisé par iiYama

septembre 2006