Alpha Mission II (NGEO)

 








Développement scénaristique
Jouabilité & Gameplay
L'image
Le son
Note générale


Sortie du jeu : juillet 1991
Développeur : SNK
Editeur : SNK
Genre : shoot-them-up

Support : cartouche de 47Mb
Version testée : Américaine
Voix dans le jeu : US
Textes à l'écran : US

Difficulté :
Multi-joueurs : 2 joueurs simultanément
Titre alternatif : ASO II : The Last Guardian (JAP)
Prix au lancement : 1450 Frs


Aussi disponible sur :







Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

Alpha Mission II








Alpha Mission II
Alpha Mission II n'a rien à voir avec son prédécesseur. Classique mais sacrément efficace
est ce qu'on appelle un grand classique. Et classique il l'est, à la fois pour sa console et par son gameplay. Le premier opus était un jeu Arcade et NES, sorti en 1987 et sa suite, sorte de Final Soldier (PC-Engine) boosté, est un shoot-them-up en vue de dessus des plus... et oui, des plus classiques ! Il est vrai que le titre d'SNK ne fait pas dans la surenchère graphique même si le jeu use tout de même de beaux zooms et de belles rotations type mode7. Car si les divers ennemis ont un design réussi, les décors par contre, sont un peu vides. Encore que, le jeu à ce je-ne-sais-quoi qui attire l'œil. Peut-être est-ce grâce à son ambiance futuriste ou tout simplement parce que c'est un bon shoot. L'animation ne souffre d'aucun bug, malgré des dizaines de sprites traversant l'écran et des boss énormes. On peut le dire, SNK maîtrise son support et offre en plus, un sympathique mode 2 joueurs en simultané. Classique oui mais pas sous toutes ses coutures. En effet le système d'armes est évolutif et le concept est assez original. Tout d'abord c'est l'un des premiers shoot auquel j'ai joué, qui tranche nettement entre cibles au sol destructibles avec des missiles de courte portée et cibles aériennes destructibles avec les divers lasers. Le système d'armes principales est upgradable via des bonus trouvés en chemin et il bascule en lui tirant dessus, changeant ainsi sa nature. Pour les armes secondaires, on pourra les acheter à la fin de chaque level. Pour revenir au système d'armes principales, il est un peu chiant car dans le feu de l'action, on a rarement le temps de faire ses "emplettes" correctement. En somme, on a rarement le temps de tirer sur l'item pour qu'il arbore le bonus choisi. J'aurai préféré un système d'icône fixe mais bon... Pour le second, tout au long de chaque level, vous accumulez de l'argent et à la fin du niveau, on vous propose d'acheter des armes ultra-puissantes. Véritables tueries pour les ennemis, elles sont diversifiées et à différents prix bien sûr. Lorsqu'on active ses armes secondaires, une jauge apparaît et elle diminue lorsque vous vous faites toucher (comme si c'était un bouclier) ou à force d'user des fonctions spéciales de chacune d'elle. Ce principe est plutôt bien conçu et original. En fait, niveau gameplay, je regrette juste que le fait de se faire descendre vous fasse perdre toutes vos armes d'un coup, vous obligeant ainsi à recommencer la chasse à l'upgrade, ainsi que ce fâcheux système d'item speed. Mais bon, c'est un jeu d'Arcade avant tout. Pour l'audio, on reste dans une bonne moyenne avec des bruitages efficaces et musiques sympas. Sans être des perles pour audiophiles, elles ont le mérite d'être rythmées et pour la plupart, mélodieuses.



Il n'y Note
a que 3 petites choses à regretter : le manque d'intro (la fin est sympa), un système d'upgrade par un tir sélectif assez pénible et une sale difficulté qui débarque à partir de la moitié du jeu. Hormis ces détails, Alpha Mission II est un pur moment de plaisir et ce n'est pas son classicisme à couper au couteau qui vous gâchera le plaisir. Bien meilleur que les 2 opus Sonic Wings (Aero fighters 2 et 3), Alpha Mission II restera comme un modèle du genre avec une programmation soignée et un fun prenant.



Test réalisé par iiYama

juillet 2006