Virtua Fighter 2 (PS2)

 








Développement scénaristique
Jouabilité & Gameplay
L'image
Le son
Note générale


Sortie du jeu : octobre 2004 (au Japon uniquement)
Développeur : SEGA
Adaptation : SEGA
Editeur : SEGA
Genre : combats

Support : 1 CD
Version testée : Japonaise
Voix dans le jeu : JAP/US
Textes à l'écran : JAP/US

Difficulté :
Multi-joueurs : 2 joueurs
Abréviation : VF2
Titre alternatif : SEGA AGES 2500 Series Vol.16 : Virtua Fighter 2


Aussi disponible sur :




Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

Virtua Fighter 2

SEGA Ages 2500 Series vol.16


Virtua Fighter est un monument
La réalisation est de très bonne facture
du jeu vidéo puisqu'il est le premier jeu de combat entièrement en 3D, sorti sur Arcade en 1993. Certes le soft était assez "cubique" mais la révolution était en marche (en même temps est aussi sorti Virtua Racing). Cette suite, aussi développée par l'AM2 de SEGA (célèbre pour cette série ainsi que Daytona USA ou SEGA Rally), vu le développement des premières textures et un jeu, sur le fond, plus abouti. Mais trêve d'Arcade et de passé, parlons de notre version PS2. SEGA, avec la série des SEGA Ages, a l'art et la manière de nous faire du neuf avec du vieux. Il est vrai que pas mal de titres de l'éditeur étaient très bons à l'époque, et la série remet graphiquement au goût du jour ses anthologies (bien que la plupart n'aient vu le jour qu'au Japon, comme celui-ci). Mais les "Virtua" étant déjà en 3D, presque rien ne change par rapport à l'original. Tout d'abord je tiens à signaler que je "n'adhère" pas au système de combat de cette série (assez similaire, dans le fond, aux Tekken). Ici que du réalisme, pas de boule de feu ou autre mouvement impossible à faire par un humain (encore que parfois...). Avec Virtua Fighter on se la joue combos et enchaînements. Pour les néophytes on fait n'importe quoi et ça marche, pour les pros, c'est de vraies techniques de combats qui sont mise à disposition. Mais le jeu étant très difficile, le côté "technique" se fait souvent balayer au profit des "trucs qui marche". C'est un peu dommage car pour une fois que je trouve ce type de combats intéressant, il faut que tout soit gâché par une difficulté parfois abusé, puisque le jeu peut vous zapper les 2/3 de l'énergie en un seul combo ! Du grand n'importe quoi.


Le titre phare de SEGA
Le jeu est élitiste car super difficile
propose 2 modes, à savoir le 2.0 et le 2.1 (comprenez par là, la version Arcade classique et la version remaniée PS2). En fait la version 2.1 propose la même finition graphique, agrémentée de seulement quelques décors et autres touches graphiques de plus. Mouais, c'est peu... Ils auraient mieux fait de faire la 2.1 tout de suite sans chercher à embrouiller tout le monde. La jouabilité, comme je l'ai dit plus haut, parait simpliste avec cette particularité bien chiante de proposer la garde sur un bouton et non en allant vers l'arrière. Pénible donc. Le jeu propose 10 persos jouables et variés, aux techniques assez différentes (pour ceux qui se la joue bourrin sur le même bouton, ça ne change pas grand chose) et au charisme assez sympa. Graphiquement issu de la borne SEGA Model2A, on retrouve l'exact jeu Arcade, avec de belles couleurs, parfois de beaux décors (comme le niveau du pont) et d'autres vraiment vides (et laids). Un contraste assez étrange. L'animation est très fluide et au vu du niveau de détails des persos (encore un peu cubique) et des décors assez simples, la PS2 se promène gentiment offrant ainsi un jeu parfaitement fluide et exempt de tout reproche de programmation (et cette unique version étant Japonaise, c'est donc du 60hz). Pour ce qui est du son, on a droit à des bruitages assez nazes, manquant cruellement d'efficacité mais les voix sont bien retranscrites. Quant aux musiques, mélange de Pop-Rock et de sonorités orientales, elles sont superbes et mélodieuses. Par ailleurs SEGA nous offre un petit cadeau en proposant, en écoute, les musiques remixées de la version Saturn. Sympa.



Il est certain Note
que des versions Arcade, Saturn et Mega Drive, cet opus PS2 est sans doute la meilleure version. Exempt de tout défaut, c'est le système de combat qui, encore une fois, me rebute. J'ai quand même trouvé ce Virtua Fighter 2 bien sympa pour son esprit d'anthologie, seulement là où j'aurai dû commencer à m'éclater, la difficulté a eu vite fait de me faire ravaler ce soupçon de plaisir à jouer. Je suis désolé pour mon soit-disant manque d'objectivité (encore que, en "easy" un jeu se doit d'être au moins un peu plus abordable) et après tout je fais ce que je veux...



Test réalisé par iiYama

décembre 2005