KOF '94 Re-bout (PS2)

 








Développement scénaristique
Jouabilité & Gameplay
L'image
Le son
Note générale


Sortie du jeu : décembre 2004 (au Japon uniquement)
Développeur : SNK
Adaptation : SNK - Playmore
Editeur : SNK - Playmore
Genre : combats

Support : 1 CD
Version testée : Japonaise
Voix dans le jeu : JAP
Textes à l'écran : JAP

Difficulté :
Multi-joueurs : 2 joueurs
Abréviation : KOF 94 Re-bout
Prix au lancement : 30€


Aussi disponible sur :




Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

The King of Fighters
94 Re-bout

10th Anniversary Edition


2004 fête l'anniversaire des
KOF 94 n'est, à la base, pas le meilleur épisode et malgré sa refonte graphique, ça ne change pasla donne
10 ans de King of Fighters (KOF). Le premier épisode est donc sorti en 1994 sur Neo-Geo (AES et MVS) et réunissait les plus grands "fighters" des plus grands jeux de baston made in SNK tels que Fatal Fury ou Art of Fighting. C'est donc 24 persos qui sont dispos pour des combats par équipe de 3 ou en solo. Signalons que KOF est le premier jeu à poser le concept de combats en équipe. Cette adaptation ayant pour but de fêter l'évènement, elle offre la possibilité de jouer à la version originale Neo-Geo ou celle remasterisée pour PlayStation 2. Elle propose aussi tout un tas d'options (comme jouer avec les musiques Arcade ou remixées) et même des ArtWorks. Pour ce qui est de la version originelle du jeu (celle identique à la Neo-Geo) et bien... elle a 10 ans ! C'est graphiquement pixellisé, mal animé, les persos ne sont pas très grands (pourtant sur Neo-Geo, on a l'habitude des sprites géants) et la bande-son laisse à désirer. Bref, même le fan de la console et de ses jeux que je suis, ne trouve ça pas terrible surtout face à un Fatal Fury 2, sorti 2 ans plus tôt. Disons que c'est un cadeau de la part des développeurs, cadeau tout de même sympa et qui a le mérite d'être présent. Pour la version remasterisée (celle spécialement développée pour la PS2) c'est une toute autre histoire. Tout d'abord le jeu s'ouvre sur une superbe intro type manga, longue et bien menée, elle présente les principaux combattants d'une belle manière. Une bonne surprise. Mais pour tout le reste, on est bien en deçà d'un KOF 2000. Le seul réel point fort de cette version Re-bout sont les décors, qui ont étés refaits en 3D. Ca donne des décors très animés et bluffants de dynamisme, il y a de nouveaux décors et en plus, c'est globalement beau. A côté de ça, les persos qui sont restaient en 2D paraissent en décalage avec les décors (les couleurs ne se fondent pas), l'animation n'est pas du tout fluide (ça manque de décomposition), la jouabilité peine assez souvent à sortir les coups spéciaux (ça c'est grave ! ) et le jeu est trop difficile (même en "easy" on se fait laminer la gueule !). Les musiques sont assez banales et pire encore, il y a parfois de vraies chansons "à la japonaise" qui sortent et là ça fait tout drôle (limite c'est ridicule). En plus, dans la version que j'ai eu, les bruitages fonctionnaient quand ils voulaient ! Pour un jeu de baston, ça le fait moyen.



The King of Fighters '94 Re-bout Note
n'est pas un mauvais jeu... disons qu'il ne fête pas, autant que faire se peut, l'anniversaire de ses 10 ans et ce malgré quelques beaux efforts d'actualisation. Proposant des tonnes de "goodies" et d'extras, des musiques et des décors originaux (c'est le moins qu'on puisse dire) et des personnages lissés... en clair on sent bien qu'SNK a voulu faire de son mieux. Mais à côté de ça, si la réalisation est vraiment plaisante d'un côté (notamment les décors), il est également moins flatteur de s'apercevoir que l'animation des persos n'a pas été revue, alors que déjà à l'époque, elle n'était pas exemplaire (imaginez alors ce que ça donne 10 ans plus tard !). Les Artworks sont hideux, le décalage persos/décors est risible (on croirait un mauvais montage sur fond bleu) et la jouabilité pêche à certains moments cruciaux, d'où un résultat global plutôt mitigé (et je ne parle pas de cette difficulté qui aurait mérité quelques ajustements). Malgré tout je te souhaite quand même un bon anniversaire l'artiste...



Test réalisé par iiYama

novembre 2005