Super R-TYPE (SNES)

 








Développement scénaristique
Jouabilité & Gameplay
L'image
Le son
Note générale


Sortie du jeu : 1991
Développeur : Irem
Adaptation : Irem
Editeur : Irem
Genre : shoot-them-up

Support : cartouche de 4Mb
Version testée : Euro
Voix dans le jeu :
Textes à l'écran : US

Difficulté :
Multi-joueurs : non
Titre alternatif : R-TYPE II
Prix au lancement : 450Frs
Score des ventes : 230.000


Aussi disponible sur :











Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

Super R-TYPE








R-TYPE c'est
Super R-TYPE est l'adaptation console d'R-TYPE II
une longue lignée de shoot-them-up (de qualité pour la plupart) mais ayant tous le même défaut : la difficulté ! Super R-TYPE n'échappe pas à cette règle. Lors de sa sortie, cette version était la plus aboutie des adaptations du célèbre jeu d'Arcade, comparativement aux versions NES, Master System ou Game Boy. Mais étrangement, plutôt que de mixer les premiers épisodes ou même de les proposer à la suite comme dans R-TYPE DX, Irem s'est contenter de nous livrer une adaptation plus ou moins fidèle d'R-TYPE II. Voilà pourquoi la suite officielle est directement passée à R-TYPE III. Je ne parlerai même pas du scénario, puisque c'est encore et toujours la même histoire d'invasion, blablabla... pour me focaliser sur le principal : l'aspect technique. Dés le début on remarque qu'ils n'ont pas fait l'effort de produire une intro. Il n'y a rien, c'est direct l'écran titre ! Bon, passons. Ainsi commence l'aventure et on s'aperçoit immédiatement que le jeu n'est pas la mega-bombe espérée. Mais ne soyons pas top dur avec lui puisqu'il est sorti presque en même temps que la machine (line-up). Soyons donc indulgents... sur certains points. Les graphismes sont, pour la plupart des levels, vides et manquent cruellement de détails et de couleurs. Sur les screenshots ça parait beau mais sur notre télé, c'est tout autre. A l'inverse on pourrait alors croire qu'on va avoir une animation irréprochable... et bien non !


Ca clippe
La réalisation ne paye pas de mine, même pour un jeu line-up
de tous les côtés et avec ça, on a même droit à de beaux ralentissements digne de la série. Pour de la Super Nintendo, c'est très décevant, quoique, quasiment tous les jeux qui sont sortis dans la "fenêtre da lancement" de la console, étaient victimes de ces désagréments. Heureusement que pour sauver les meubles, le jeu utilise pas mal d'effets mode7 et que les boss sont assez imposants. La jouabilité est lourde (il faut attraper des bonus de vitesse pour avoir un vaisseau convenablement maniable) et le panel d'armes reste classique à la série avec le fameux module contrôlable et les 3 armes upgradables qui vont avec. La bande-son non plus, ne laissera pas une empreinte indélébile dans votre esprit avec des bruitages somme toute moyens et les musiques (dont la reprise du thème si connu d'R-TYPE) sont assez molles et sans grandes mélodies (quand il y en a). Certes on retrouve la qualité du son de la 16bits de Nintendo mais le tout manque de rythme, de vigueur. Mais tout n'est pas noir contrairement à ce que je vous laisse penser du plus connu des titres d'Irem. Ok la réalisation est très moyenne pour le support mais il y a un petit je-ne-sais-quoi d'attirant, de fun dans ce jeu. Peut-être est-ce l'ambiance R-TYPE ou son côté shoot hi-tech. Alors pour apprécier le jeu à sa juste valeur, il vous faudra faire abstraction d'une très grosse difficulté (récurrente à la série) et d'une réalisation qui, dés sa sortie, semblait dépassée.


Test réalisé par iiYama

septembre 2005