Blue's Journey (NGEO)

 








Développement scénaristique
Jouabilité & Gameplay
L'image
Le son
Note générale


Sortie du jeu : 1990
Développeur : Alpha Denshi
Editeur : SNK
Genre : plate-formes

Support : cartouche de 50Mb
Version testée : Américaine
Voix dans le jeu : US
Textes à l'écran : US

Difficulté :
Multi-joueurs : 2 joueurs simultanément
Titre alternatif : Raguy (JAP)
Prix au lancement : 1450 Frs


Aussi disponible sur :







Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

Blue's Journey









Connu sous le
C'est coloré et tellement gai, que ça rappelle d'autres jeux concurrents comme Ristar
nom de Raguy au Japon, Blue's Journey vous met aux commandes d'un protecteur de la nature (Blue) à travers des mondes hauts en couleurs. Mettant en avant son côté mignon, le jeu n'en est pas moins ardu à certains passages, même s'il reste l'un des jeux les plus faciles de la console. Offrant un univers féerique riche de tons pastels et autres monstres rigolos, le soft d'Alpha Denshi ne se prend pas au sérieux et tranche radicalement avec les productions hi-tech auquel la 16bits du grand SNK nous a habitué. Le gameplay est simple (je rappelle que c'est un jeu d'Arcade) et accessible au plus grand nombre, en offrant un classique jeu de plate-formes mitonnée d'action. On pourra accéder à diverses armes tout au long du jeu et faire du shopping où vous pourrez acheter des items ou de quoi vous revitalisez. Petite originalité : la fonction de rétrécir. En étant tout petit on saute plus haut, plus loin et bien sûr, on passe par les petits recoins secrets riche en trésor, que la grande forme ne peut accéder. Vraiment sympa. Et le côté technique n'est pas reste. Certes c'est pas le plus beau jeu de la console mais il reste très agréable à l'oeil. Doté d'une animation béton qui ne faillit jamais et d'une jouabilité simple et réactive, comme tout jeu d'Arcade qui se respecte, Blue's Journey offre une atmosphère sympa, limite bon-enfant. Le son aussi fait dans le mimi tout plein. Si les voix grésillent un peu, les bruitages sont 'joyeux' et des musiquettes rigolotes feront définitivement plonger le joueur dans un onirisme ludique bien plaisant. Certes un peu linéaire et un peu court, il offre aussi le choix de son parcours, via une carte, à la fin de chaque de stage. Un bon moyen de refaire le jeu plusieurs fois, histoire d'amortir son onéreux achat.



Blue's Journey Note
(connu sous le nom de Raguy au Japon) est un excellent jeu d'action/plates-formes, changeant littéralement des standards de la console en imposant un niveau technique bien sympa et une ambiance mignonne à souhait. Comme quoi, il n'y a pas besoin d'une cartouche de 500Mb pour faire un bon jeu. Moi j'en redemande...



Test réalisé par iiYama

juillet 2006