Super Star Soldier (PCE)

 








Développement scénaristique
Jouabilité & Gameplay
L'image
Le son
Note générale


Sortie du jeu : juin 1990
Développeur : Hudson Soft
Editeur : Hudson Soft
Genre : shoot-them-up

Support : HuCard de 4Mb
Version testée : Japonaise
Voix dans le jeu : -
Textes à l'écran : JAP
Difficulté :
Multi-joueurs : non


Aussi disponible sur :







Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

Super Star Soldier









Premier épisode
Ce premier épisode de la trilogie Star Soldier assure déjà bien le spectacle
de la saga Star Soldier, une de celles qui aura fait vendre des consoles NEC, Super Star Soldier n'est à mon sens pas un grand hit (contrairement à ce que tout le monde affirme mais ça ne tient qu'à moi) mais il reste un shoot bien sympa. Le jeu s'ouvre sur une intro qui nous rafraîchie la mémoire, en nous affichant quelques screens N&B de son prédécesseur : Star Soldier sur NES (histoire de se remémorer son ancienne aventure). Le jeu nous propose un mode 2/5 minutes (dans le temps imparti il faut faire le plus haut score), un tableau des hi-scores et bien évidemment, un mode normal. Shmup' vertical très nerveux, les 4 premiers niveaux se passent sans trop de soucis mais arrivé au boss de ce même niveau, la difficulté monte d'un coup. Comptant 8 niveaux, il est donc clair que la première moitié du jeu est assez facile et que l'autre moitié est franchement difficile. Et question difficulté, le dernier level nous ressert en plus tous les boss déjà vaincus (c'est bateau et en plus, c'est chiant) ainsi qu'un affrontement final véritablement épuisant. Et il faut ajouter que si on meurt pendant les 7 précédents levels, aucun problème, le jeu continue tant qu'on a des vies mais au level 8, si vous perd, on recommence le niveau du début. C'est n'importe quoi et voir la fin sera une véritable épreuve pour les nerfs, d'autant plus que le jeu n'en vaut pas vraiment la chandelle puisque la fin est très simple. Mais entre temps, il y aura quand même de quoi s'amuser. Notre petit vaisseau peut porter 4 armes différentes (on ne les accumule pas, dommage) qui sont upgradables sur 3 niveaux. Une fois au max, si on récupère encore un item identique, ça créé une explosion qui rase les ennemis de l'écran. Sorte de mega-bombe, c'est bien pratique mais on aurait préféré les transporter sur soi afin de s'en servir quand on en a vraiment besoin.


A puissance
Le jeu est super difficile, ça en blasera plus d'un
max on peut se faire toucher jusqu'à 3 fois puisque l'armement se "downgrade" avant que notre vaisseau ne parte en confettis. Question bonus, on a le choix entre des missiles à têtes chercheuses ou des nacelles protectrices. L'armement n'est donc pas mauvais mais aurait gagné à être plus clair et la forme des projectiles fait qu'on ne se servira finalement que de 2 d'entre elles. Techniquement, nous sommes en présence d'un jeu classique à la console. Quelques rotations, des dizaines de sprites simultanément, un scrolling fluide et parfois véloce mais des graphismes souvent banals. J'accorde volontiers que quelques passages sont vraiment beaux comme les installations spatiales du premier niveau ou le niveau de la glace, que les boss sont pas mal originaux et bien souvent imposants. Seulement ce n'est pas une constante, les graphismes ont beaucoup de passages à vides, bien fades et peu détaillés (notamment les niveaux 2 et 3). Le jeu est assez coloré mais parfois on subit un très mauvais contraste entre les tirs ennemis et le décor (on aura tendance à perdre des vies à cause de ça). Question animation chapeau bas, à part quelques ralentissements, le jeu est superbement programmé et gère des sprites énormes (boss) ou un flot d'ennemis assez ahurissant. Je fais volontairement l'impasse sur toute forme de scénario (à quoi bon dans un shoot...) et je passe directement à la partie sonore qui nous offre des musiques sympas, rythmées et généralement mélodieuses, mais loin d'être mémorables (celle des boss est carrément nulle). Pas de voix digit et des bruitages bien cheap, pas très puissants ni très réalistes mais suffisants.



Super Star Soldier Note
fait parti de ces jeux typique que la PC-Engine a accueillie, ce type de shoots vertical comme on en voit des centaines et qui ne sont pas originaux pour 2 sous. Reste une réalisation impeccable, des graphismes avec des hauts et des bas, une bonne jouabilité avec vitesse réglable manuellement (ça nous change d'R-TYPE), un gameplay classique mais efficace et un jeu très praticable sur sa moitié. Un titre culte selon certains, juste un bon shoot selon moi.



Test réalisé par iiYama

mars 2009