R-TYPE (ARC)

 








Développement scénaristique
Jouabilité & Gameplay
L'image
Le son
Note générale


Sortie du jeu : juillet 1987
Développeur : Irem
Genre : shoot-them-up

Version testée : Euro
Voix dans le jeu : -
Textes à l'écran : US

Difficulté :
Hardware : Irem M-72
Support : PCB de 8Mb
Orientation de l'écran : horizontal/vertical
Commandes : stick 8 voies + 2 boutons
Multi-joueurs : 2 joueurs en alternance


Aussi disponible sur :







Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

R-TYPE

Blast Off and Strike
the Evil Bydo Empire!


Dans l'histoire du jeu vidéo
Le gameplay, si particulier d'R-TYPE, sera reprit par bon nombre d'autres titres parus ultérieurement
et plus précisément du shoot-them-up, il est clair qu'il y a eu l'avant et l'après R-TYPE. Shump original et ultra culte dont je fais référence sans cesse, R-TYPE posa les bases de pas mal de ses futurs concurrents et je peux affirmer haut et fort que j'ai terminé ce jeu à la difficulté légendaire... (non sans mal !). Difficile à la limite du surhumain, c'est à grand renfort de crédits infinis que j'ai réussi cet exploit. Mais que personne ne se méprenne, quiconque connait le jeu sait que ce n'est pas avec ça qu'on gagne. Car si je suis un fervent admirateur de la série et un fan inconditionnel de ce monument de l'Arcade, j'ai tout de même une énorme dent contre lui pour 2 raisons. Primo le moindre coup subi vous fera perdre une vie avec pour "punition" de recommencer à partir d'un checkpoint et ce sans l'armement durement acquit. Secundo et certainement le pire, la vitesse de déplacement du vaisseau est assujettie à la récupération d'option "S" (speed up) ce que je trouve aberrant et vraiment pénible. Mais ça ne m'empêche pas d'apprécier le jeu à sa juste valeur. Vieux de 19 ans aujourd'hui (ça me rajeunit pas non plus), j'ai joué à pas mal d'adaptations avant d'enfin gouter au luxe de la version originale : Game Boy, Master System et PC-Engine mais aucune ne vaut l'original (sauf R-TYPES sur PlayStation mais la conversion est à l'identique, ça ne compte pas). Il faut être clair là-dessus, la version Arcade est sans réfléchir la meilleure.





19 ans plus tard,
La réalisation est vraiment impressionnante pour un jeu de 1987
les graphismes sont toujours aussi attrayants, l'action est toujours aussi over-boostée et cette ambiance à la fois technologique, sombre, froide et si addictive, fonctionne encore à merveille. Je suis quand même content de voir que même l'original comporte son lot de bugs comme des effacements et des ralentissements mais ça reste sans commune mesure avec les médiocres portages consoles. Et le son, au demeurant assez faible surtout pour les bruitages, vous fera prendre votre dose de frissons lorsque la musique du premier level, suivie de celle du premier boss (le plus connu de tous), sonnera à vos oreilles emportant avec elles ces mélodies désormais cultes. Mais ce qui rend si original et unique R-TYPE, c'est son gameplay. En plus du tir classique, on aura accès à un mega-tir concentré en maintenant suffisamment longtemps le bouton adéquat. Mais ce n'est pas tout, il y a aussi la nacelle. Sorte de drone qui se place au choix à l'avant ou à l'arrière de l'appareil, il vous sera d'une grande utilité étant donné qu'il absorbe la plupart des tirs ennemis et vous fournit l'option létale choisie parmi les 3 armes du jeu. Upgradables sur 3 niveaux, les tirs deviennent naturellement toujours plus puissants. Pour un jeu de 1987, on peut le dire, c'est original et en plus, c'est efficace ! Certes pas parfait, la conception mérite tout de même le respect qui s'impose face à une œuvre de très haut niveau.



Ancré Note
dans l'univers ludique de chacun, notamment pour les plus vieux joueurs, R-TYPE est (et restera) LE shoot de profil qui a révolutionné un genre qui n'arrivait pas à innover (Galaga, Space Invaders, Raiden, etc). Il a presque tout inventer, presque tout poser en matière de "lois" dans les shoots horizontaux. R-TYPE est donc tout naturellement devenu la grande référence des shoots 2D, tant pour son gameplay innovant que sa réalisation véritablement impressionnante pour un jeu de 1987.




L'histoire : cliquez pour ouvrir


Test réalisé par iiYama

juillet 2006