Harry Potter et l'Ordre du Phénix (PS3)

 








Note générale


Sortie du jeu : juin 2007
Développeur : Electronic Arts (studio Bright Light)
Editeur : Electronic Arts
Genre : action - aventure

Support : 1 Blu-Ray
Version testée : Française
Voix dans le jeu : FR
Textes à l'écran : FR

Espace disque nécessaire : 2Mo (saves)
Définitions HD : 720p - 1080p
Difficulté :
Compatible Move : non

Compatible 3D : non
Multi-joueurs : non
Abréviation : Harry Potter 5
Titre alternatif : Harry Potter and the Order of the Phoenix (US)
Prix au lancement : 60€


Aussi disponible sur :




Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

Harry Potter

et l'Ordre du Phénix



Je suis comme
Franchement inintéressant, cette adaptation d'Harry Potter est insipide
beaucoup de cinéphiles, si je vais m'enfermer dans une salle de ciné pour aller voir le dernier Harry Potter, et c'est uniquement parce que j'ai vu le premier et que je veux connaitre le fin-mot de l'histoire. Et il faut dire que depuis la sortie du premier long-métrage, la série a eu des hauts et des bas : en tête de liste le second opus (carrément nul !), celui-ci (L'Ordre du Phénix, assez décevant en fin de compte), ou encore le dernier opus, honteusement diffusé en 2 films alors qu'entre nous, un seul aurait largement suffit. Et s'il y a bien un truc que je déteste, c'est tous ces connards qui viennent nous beurrer la raie parce que le film passe à la trappe plein de trucs, que ça ne suit pas assez le livre, et patati et patata. Moi je dis que les crouteux qui nous bassinent avec ça, feraient mieux de rester chez eux. Le livre vous a plu ? Pas besoin de venir remplir les salles de ciné alors... Après ce premier coup de gueule, abordons l'adaptation de ce 5e opus de la série. Et bien si le film n'était déjà pas génial, sachez que le jeu lui, est une horreur ! Il propose quand même 2 nouveautés par rapport à ses prédécesseurs : on peut se déplacer librement dans Poudlard (la carte des méfaits est du coup bien pratique) et c'est la première fois qu'on a les vrais doubleurs. En effet on reconnaît de suite Ermione, les voix d'Harry ou de Ron. D'ailleurs, même si je n'aime pas le style musical, le jeu possède aussi la bande-son de la saga. Rien de tel pour se mettre dans l'ambiance.


En fait,
C'est moche et saccadé... ça sent clairement le jeu PS2 à peine upscalé :(
tout le problème c'est qu'on nous offre un jeu totalement insipide, bordé d'une réalisation qui ne fait même plus rire. D'ailleurs petite aparté quand même, juste pour vous dire que le jeu suit bien évidemment le scénario du film mais il se l'arrange à sa sauce et si on n'a pas vu le long-métrage, certaines scènes vont vous paraître très obscures. Commençons donc par ce qu'on appelle dans le métier, le gameplay. A base d'épreuves toutes plus idiotes les unes que les autres, on nous oblige à passer des épreuves de magies et autres, sans jamais insuffler le moindre plaisir. Autant dire que le fun de ce titre est resté chez EA. En plus de ça, la caméra est non réglable (le stick droit servant à la baguette) donc je vous laisse imaginer à quel point le titre est agréable à entreprendre (il ne l'est pas !). Mais là n'est pas le pire. Le premier contact avec le jeu est une vidéo horriblement pixellisée, pas fluide (bref moche !) qui ouvre vers l'écran titre. Et là on prie pour que tout le jeu ne soit pas comme ça... perdu ! A peine digne d'une PS2, les décors sont vides, franchement moches mais le fin du fin reste quand même les modélisations. Si on reconnaît les protagonistes (encore heureux), on jurerait voir des poupées de cire dont les lèvres bougent à peine. Les modélisations sont donc dégueulasses, c'est pourquoi on se dit que le jeu a été réalisé sur PS2, puis transposé à l'arrache sur PS3. Et il est compatible en 1080p... tu m'étonnes, vu ce que la console doit gérer, elle ne force pas beaucoup.



Avec Harry Potter et l'Ordre du PhénixNote
je me demande si Electronics Arts ne se foutrait pas un peu de nous. J'en ai vu des jeux pourris, des productions où on se foutait ouvertement de la gueule de l'acheteur, mais là je crois qu'on bat des records. Quand on pense au prix d'une PS3 (600€ à la sortie de ce jeu !!) plus 60€ pour le disque, et bien on a tôt fait de pleurer. 660€ pour ça, c'est clairement du vol ! Absolument rien n'est à sauver dans cette production, entre son scénario mal fagoté, sa réalisation honteuse ou encore son gameplay qui vous inspirera très vite ennui et baillements ! Bref, un jeu à éviter à tout prix...



Test réalisé par iiYama

janvier 2010