Colin McRae Rally 3 (Xbox)

 








Note générale


Sortie du jeu : octobre 2002
Développeur : Codemasters
Editeur : Codemasters
Genre : courses

Support : 1 DVD
Compatible Xbox 360 : non
Version testée : Française
Voix dans le jeu : FR
Textes à l'écran : FR

Difficulté :
Multi-joueurs : 2 joueurs en écran splitté
Prix au lancement : 60€
Score des ventes : 1.5 Millions (tous supports)


Aussi disponible sur :




Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

Colin McRae

Rally 3








Aussi bizarre que ça
Même si quelques petits détails agacent, ce 3e épisode assure pour ce qui est de la réalisation et de la jouabilité
puisse paraître, la série des Colin McRae, qui jusque-là se la jouait élitiste avec un gameplay très axé sur la simulation, s'ouvre enfin vers un public plus large grâce à orientation plus Arcade de sa prise en mains. Les puristes ont certainement dû gueuler après Codemasters, disant qu'ils trahissaient ainsi les origines de la série, pourtant il y a un autre avis, celui de ceux qui aiment bien les jeux de courses mais qui n'aiment pas s'emmerder avec de la simu'. Faisant parti de ceux là, à mon humble avis c'est donc une bonne chose. Ce 3e opus de la licence propose du rallie (sur terre, neige ou route) et même si les puristes grommelent, comme ils le font toujours, le jeu reste malgré tout pointu. La conduite demande un certain doigté et les tracés sont parfois biscornus. Avec seulement 3 vues au compteur (un intérieur illisible, une vue de capot sympa et une vue extérieure où on croirait piloter un engin téléguidé), les sensations seront bonnes et les déformations seront prises en compte. C'est d'ailleurs à tel point qu'on peut perdre une roue (il faut quand même en vouloir) et lorsqu'il vous manquera les 2 avant, il ne restera plus qu'à abandonner. Pourtant, dans tout ce réalisme il y a toujours des détails qui m'agacent. Le premier qui me vient à l'esprit c'est que les spectateurs sont fait de "plaques de cartons" et qu'ils sont donc immobiles. Ensuite le moindre obstacle, à part quelques bannières ou meules de foin, vous scotchent net, même un simple panneau de signalisation ! Entre nous, une voiture lancée à 130km/h arracherait le panneau sans sourciller. Enfin, à chaque passage de vitesse, une flamme s'échappe du pot. Je veux bien que ça arrive souvent au cours d'un rallie mais de là à ce que ça se produise à chaque fois, ça me parait trop. A croire que les ingénieurs qui règlent les moteurs ne sont pas foutu de faire leur travail. Sans ces (petits) détails, nous sommes en présence d'un bon jeu, ayant une réalisation très propre et un plaisir de conduite comme peu de titres du genre en proposaient à l'époque.



Malgré des défauts, Note
Colin McRae Rally 3 assure. Si les détails ne sont pas de premiers choix, les graphismes des tracés (les décors en somme) sont très beaux. L'animation est impeccable, la jouabilité est réactive et le plus important, on s'amuse. Alors il est vrai que parfois lors des replay, la caméra se place mal, il est vrai que le copilote à tout le temps la gueule ouverte (encore que, il fait son job le bougre) mais c'est indéniable, Colin McRae Rally 3 divertie. Etant donné qu'il accomplie la principale donne du cahier des charges, difficile de ne pas aimer non ?



Test réalisé par iiYama

novembre 2007