X-Men (X360)

 






 


Note générale


Sortie du jeu : décembre 2010
Développeur : Konami
Adaptation : Backbone Entertainment
Editeur : Konami
Genre : beat-them-all

Support : en téléchargement sur XLA
Version testée : Française
Voix dans le jeu : US
Textes à l'écran : US

Espace disque nécessaire : 45Mo (install)
Définitions HD : 720p - 1080p
Compatible 3D : non
Compatible Kinect : non

Difficulté :
Multi-joueurs : 6 joueurs online
Titre alternatif : X-Men Arcade
Prix au lancement : 800pts (10€)


Aussi disponible sur :




Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

X-Men








En 1992,
Le jeu à 6 est bordélique, mais vraiment sympa
alors que le monde entier se fritait sur Final Fight et Street Fighter II (2 jeux Capcom), Konami tenta un gros coup en mettant en avant 2 gros plus par rapport à la concurrence : la licence X-Men et un multi-joueurs encore jamais vu. En effet, ce beat-them-all nous permettait de contrôler 6 personnages en même temps : Cyclops, Colossus, Wolverine, Storm, Nightcrawler ou Dazzler. Tout ça en vue de déjouer les plans machiavéliques de Magneto, qui pour nous barrer la route, nous envoyait une armée de robots... qu'il devait certainement contrôler à distance. Se déroulant sur 8 niveaux, il est évident qu'on retrouvait un boss à la fin de chacun d'eux, parmi les figures les plus emblématiques du célèbre Comic : Pyro, Blob, Wendigo, Nimrod, The White Queen, Juggernaut et Mystique. Basé sur l'épisode "Pryde of the X-Men", il est clair que le scénario ne cassait pas des briques mais restait correctement mis en scène. Petite intro flashy, petites scénettes entre les levels, pour un jeu d'Arcade, c'était tout à fait correct. Question design, il ne fallait bien évidemment pas s'attendre à retrouver celui des films sortis récemment (celui dont le premier opus est paru en 2000 avec entre autre, Hugh Jackman dans le rôle de Wolverine). Je rappelle que ce jeu a vu le jour au début des années 90, donc on se tapait le design d'origine, celui avec les costumes hauts en couleurs, les collants moulants... puisqu'en plus il parait que le ridicule ne tue pas. Dans un gameplay assez simple (c'est l'époque qui voulait ça), on se retrouve avec 3 boutons, un pour sauter, un pour frapper et un dernier qui sert à utiliser le pouvoir spécial du mutant. Quelques coups assez originaux sont à dénombrer comme les attaques aériennes, les coups portés sur un ennemi au sol mais globalement, on fait dans le grand classique des jeux de castagne de cette période, à savoir un gameplay pour bourrins, celui où tu cognes et tu poses les questions après. Bien sûr les pouvoirs sont assez dévastateurs mais j'ai été rebuté de voir combien ça bouffe la barre de vie (presque un tiers, c'est abusé).


L'autre grosse
La bande-son et les graphismes sont restés d'époque. Dommage, un lifting n'aurait pas fait de mal
originalité de ce titre, c'est qu'il existait 3 versions de cette borne : la version pour 2 joueurs, celle pour 4 joueurs et l'impressionnante version 6 joueurs. Si le cabinet 2/4 joueurs était classique, à l'inverse la version 6 joueurs profitait d'un écran "ultra wide screen", grand comme si on collait 2 écrans de 4:3 côte-à-côte. Ce type de bornes (très rares !) a déjà été vu pour The Ninja Warriors (le jeu d'action de Taito sorti en 1988) mais il faut être clair, c'est bien ça qui attirait une clientèle un peu blasée et qui bouffait du beat-them-all à rythme industriel (même si les Marvel restaient quand même assez discrets sur le secteur, par exemple The Punisher de Capcom ne sortira qu'un an après). 18 ans plus tard, voilà que Konami nous remet le couvert en version dématérialisée et adapté par Backbone Entertainment, déjà responsable des Commando 3, Super Street Fighter II Turbo HD Remix ou Marvel vs Capcom 2. Si à l'époque les écrans 16:9 étaient très rares, aujourd'hui ils sont monnaie-courante et le développeur nippon en profite pour nous offrir la célèbre borne 6 joueurs, sur nos services en ligne. Dans la trempe d'un Teenage Mutant Ninja Turtles Re-Shelled, la HD en moins, il y en a qui se la foule pas trop en espérant nous vendre ça par paquets de 12. En effet les graphismes sont restés d'époque, comprenez que sur nos beaux écrans Full HD, ça pique un peu les yeux. Il existe bien une option "anti-aliasing" mais ça rend l'image toute floue donc on oublie. Autrefois, le titre fonctionnait sous un Hardware 16-bits proche de la Mega Drive, et presque 20 ans plus tard, on nous offre des graphismes pas mauvais. Plutôt colorés, les personnages sont bien animés et les effets (explosions, super pouvoirs) sont sympas. Je rappelle que ce jeu a 19 ans à l'heure du test, il m'est donc difficile d'être trop exigeant, d'autant que ça reste assez fun et jouable (on peut configurer son pad à sa convenance, c'est sympa). Si les graphismes n'ont pas été remaniés, il aurait quand même été sympa que les musiques soient revues et corrigées. En effet elles sont vraiment horribles, ce qui gâche un peu des bruitages très corrects et quelques voix digits de qualité.



Que penser réellement Note
d'un tel portage (un portage fainéant en plus) ? Pas de HD, pas de bande-son remixée, pas même de nouveau contenu... Konami ne se donne pas les moyens de réussir là où Capcom a déjà échoué avec son Final Fight : Double Impact. Et justement, le problème est un peu là. Final Fight est bien plus mythique et puissant que ce X-Men et en plus il propose pour le même prix, 2 jeux au lieu d'un. Et 8€ pour un jeu d'Arcade qu'on va finir en moins d'une heure, sans même qu'il n'y ait le moindre ajout, je trouve l'addition un peu salée. Alors bien sûr il y aura toujours ceux qui ont connus le titre à sa sortie sur Arcade et qui le trouveront toujours aussi génial, il y a les défendeurs de ces oldies qu'on doit respecter parce que sans elles, on n'en serait pas là et il y a moi. Je suis un fervent protecteur des jeux d'Arcade (c'est pour ça que les teste toujours, même si ça n'existe plus vraiment), j'aime quand les gros pixels viennent faire des gros pâtés sur ma télé mais je trouve aussi que ces adaptations sont trop laxistes. Mais comme ce jeu-là n'a été adapté sur aucune console jusqu'à aujourd'hui, je lui accorderai un minimum de crédit... d'autant qu'il est fun à jouer.



Test réalisé par iiYama

mai 2011