WRC (X360)

 








Note générale


Sortie du jeu : octobre 2010
Développeur : Milestone
Editeur : Black Bean
Genre : courses (rallye)

Support : 1 DVD
Version testée : Française
Voix dans le jeu : FR
Textes à l'écran : FR

Difficulté :
Compatible Kinect : non
Compatible 3D : non
Multi-joueurs : online
Abréviation : WRC
Prix au lancement : 60€
Score des ventes : moins de 400.000 (tous supports)


Aussi disponible sur :




Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

WRC

FIA World Rally Championship



Black Bean et
La jouabilité est parfois bizarre. Ca n'aide pas le jeu à être plus fun
Milestone forment désormais un vieux couple habitué aux petits jeux, souvent de courses tels que MotoGP, Superstars V8 ou SBK X. Donc lorsqu'ils se mettent à faire du rallye, soi-disant simulation et en reprenant les licences officielles, on a de suite un peu peur. Et il est vrai que l'intro ne cherchera pas à nous rassurer. Sa construction est vieillotte, c'est pixellisé donc même si la musique est sympa, on se demande bien où en a mis les manettes. Une fois qu'on a pressé Start, le contenu se veut plus rassurant, voire même impressionnant. Tout d'abord le choix de la difficulté est lié aux aides au pilotage (aide au freinage, aide à la stabilité, difficulté des adversaires), ce qui rendra le titre un peu plus abordable en "easy", même si on aurait préféré pouvoir activer telle ou telle option indépendamment. Tournant autour de 4 grosses catégories (Spéciale, Rallye, Championnat et Contre la montre), on accède également aux 4 actuelles classes de courses que sont WRC, S-WRC, P-WRC et J-WRC. Le garage s'étale sur 12 voitures parmi lesquelles on retrouve les plus connues comme la Citroën C4, la Focus RS ou la Subaru Impreza. Les courses se déroulent dans les 13 pays participants, et dans lesquels nous attendent 6 épreuves, plus ou moins ardues. Et avant de commencer la course, 9 paramètres sont réglables pour les perfectionnistes : répartition du freinage, longueur des rapports, hauteur de caisse, calage du différentiel, etc... Rassurez-vous, il y a aussi des paramètres préétablis (je vous ai senti inquiet l'espace d'un instant). Tout ça c'est bien beau, mais une fois le volant en mains, ça donne quoi ?


Le premier constat,
C'est strié et pas spécialement beau (ne vous fiez pas à l'image)
et c'est valable pour presque tous les titres du genre, c'est que le jeu est largement plus jouable en vue extérieure qu'en vue intérieure. Par contre, dans WRC on déplorera que le gameplay ait toujours le cul entre 2 chaises, tanguant tantôt vers la simu, tantôt vers l'Arcade. La preuve avec une voiture aux réactions parfois bizarres. Une fois en piste... et bien rien de spécial. C'est un jeu de rallye classique, voire moyen à tendance basse, où il ne se passe jamais grand chose. Pour preuve, je ne sais pas qui a décidé d'instaurer ça mais il n'y a jamais de musiques en jeu. C'est idiot car au final, on s'ennuie. Mais le plus bizarre restent les graphismes. En soit, les graphismes ne sont pas super moches mais on est loin d'un ténor du genre. Les couleurs sont un peu ternes, il y a un gros aliasing, les arbres sont un peu étranges et les spectateurs ne possèdent qu'une poignée de modèles (si on s'arrête on a devant les yeux une armée de clones aux gestes robotisés... bon ok, on n'est pas censé s'arrêter). Mais le plus insolite, c'est qu'on observe des stries sur tout le décor, à moyenne et longue distance. Qu'est ce que ça fout là ? Est-ce que ça vise à économiser le moteur graphique ? L'économiser de quoi, on est seul sur la route, il n'y a aucun effet visant à embellir le rendu... bref, ça ne doit pas beaucoup forcer non plus.



WRC : FIA World Note
Rally Championship va rester au stade de petit jeu, simplement parce que les développeurs ne se sont pas donnés les moyens de nous offrir la simulation de rallye ultime. Le jeu est pas mal rapide mais la jouabilité est parfois énigmatique à cause de cette caisse à savon qui a de drôles de réactions. Comme d'habitude on n'a aucune fioriture acoustique à se mettre entre les feuilles pendant les courses (qu'est ce que ça couterait de mettre une sympathique bande-son Rock... un peu comme celle de l'intro hein ?) et les graphismes sont un peu vides, un peu moches selon les endroits et surtout, ils sont étrangement striés. Résultat si le contenu est largement suffisant, le jeu lui, a simplement oublié d'être fun. Je sais que le genre est en disette mais ça n'empêche pas qu'il faut faire un minimum pour plaire à son public. Personnellement je vais retourner à mon Colin McRae : DIRT, certes plus Arcade mais aussi bien plus beau et plus sympa à jouer.



Test réalisé par iiYama (maitre_de_jeu)

mai 2011