Tomb Raider Legend (X360)

 








Développement scénaristique
Jouabilité & Gameplay
L'image
Le son
Note générale


Sortie du jeu : avril 2006
Développeur : Crystal Dynamics
Editeur : Eidos Interactive
Genre : aventure - exploration

Support : 1 DVD
Version testée : Française
Voix dans le jeu : FR
Textes à l'écran : FR

Espace disque nécessaire : 3Mo (saves)
Définition HD : 720p
Difficulté :
Multi-joueurs : non

Abréviations : TR legend - TR7
Titre alternatif : Tomb Raider VII
Prix au lancement : 70€
Score des ventes : 1.7 Millions (tous supports)


Aussi disponible sur :




Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

Tomb Raider

Legend



Testé sur PC et PS2 il y a un moment de ça, Tomb Raider Legend signait le grand retour de Lara Croft en tant qu'héroïne charismatique et sexy, reprenant ainsi sa place d'icone du jeu vidéo, une place peu à peu perdue à cause de l'inconscience de son ancien développeur, Core Design. Depuis c'est Crystal Dynamics qui a reprit les rênes de la saga et la petite société américaine était auparavant connue pour Pandemonium, SoulReaver et Gex. Un curriculum vitae pas vraiment impressionnant mais avec ce 7e opus de Tomb Raider, c'est la petite société qui est entré dans la légende. En effet, contre toute attente Crystal Dynamics a réussi à rafraichir la licence (et elle en avait besoin), tout en gardant l'attrait, le charme qui compose un Tomb Raider. Et le premier bon point de ce nouvel épisode, c'est que Toby Gard, le père du tout premier épisode, a participé au développement du jeu. C'est le gage d'y retrouver une aura qu'on a depuis bien longtemps perdue...


Développement scénaristique

A la différence
Le scénario est un peu bateau mais il nous fera voir du pays et découvrir le tragique passé de Lara
de certains jeux où certaines versions sont plus ou moins uniques, Tomb Raider Legend a le même scénario sur toutes les plate-formes grand format (exit les versions DS et GBA). Même intro type bande-annonce, même menu d'options et bien sûr, même cut-scènes 3D qui parcourent tout le jeu. Evidemment, comme le moteur 3D de cette version PC est surpuissant (j'y reviens plus tard), les scènes scénaristiques sont superbes. Que du bon. A base de flashback et de rebondissements, le scénario est mené comme un film américain où pourrait jouer... Angelina Jolie par exemple. On en apprendra plus sur l'enfance de Lara et pourquoi elle aime tant l'archéologie. Sa quête principale sera de trouver Excalibur (dont l'histoire est légèrement revisitée par le jeu), la légendaire épée du Roi Arthur. Dans son périple, elle voyagera au Pérou, en Afrique, au Japon... des paysages divers pour une variété très bien menée. Elle affrontera un gars lui aussi à la recherche du précieux trésor, des Yakuzas, un monstre étrange venu du fin-fond "d'on ne sais où" et même une amie d'enfance qu'elle croyait morte. Si le scénario n'avait pas vraiment avancé depuis l'épisode IV sur PSOne, les développeurs ont fait en sorte que le joueur en sache enfin plus. Merci les gars...


Jouabilité & Gameplay

Le renouveau
La jouabilité a entièrement été revue et les développeurs nous proposent quelques nouveautés comme les QTEs et le grappin
de la prise en mains, qui avait déjà posé quelques bases avec Angel of Darkness, voit ici une belle continuation de son effet. Plus maniable, plus souple, le gameplay s'est en plus simplifié afin d'être accessible au plus grand nombre. Cette version X360 est très proche de celle sur PC, à la différence notable que ce qu'on perd en graphismes, on le gagne en jouabilité. En effet, cette version est sans doute la plus souple et la plus précise des versions Legend auxquelles j'ai joué. Un confort agrémenté par un pad ergonomique et précis. Malheureusement, les problèmes de caméra persistent et elle est rarement dans le bon angle. Si les réactions de miss Croft sont exemplaires, on se retrouve quelques fois à rater un saut par manque de précision. De même sous l'eau où, l'ergonomie est à revoir : une touche pour plonger, une touche pour remonter vers la surface, c'est globalement brouillon et peu agréable. Heureusement que les développeurs nous ont évités les passages aquatiques chronométrés sinon c'était la boulette. Souple et réactif, parfois assisté, le contrôle mérite un petit temps d'apprentissage pour les férus des versions PSOne mais laisse une impression finale assez bonne. Autre regret sur ce point là, c'est que les sauts et les accrochages de Lara sont au bon vouloir des développeurs. Si ce n'est pas prévu, la belle ne montera pas sur le monticule alors qu'il est largement assez bas, idem pour une corniche qui nous semble à portée (d'où la chute).


Ainsi le jeu
La nage et les passages en moto sont ratés, la caméra est capricieuse... Legend n'est pas exempt de défaut mais ça ne plombe pas l'expérience pour autant
est très linéaire, ne laissant presque aucune liberté au joueur (quelques fois il y a bien 2 manières d'arriver à une corniche ou d'attraper un objet, mais l'idée reste survolée). Comme petit résumé du contenu, Tomb Raider Legend vous permet de ne porter qu'une seule arme en plus de vos flingues et 4 grenades (efficaces les bougresses !). Lors des phases de shoot, l'action y est intense mais une fois encore, on regrettera le manque de précision de la maniabilité. Lara porte une lampe (plus aucune torche donc), les énigmes à base de puzzles font toujours partie intégrante du jeu et il y a aussi des scènes contextuelles (les Quick Time Event). Lors de ces QTE, vous devrez appuyer sur le bon bouton au bon moment. C'est sympa, pas très difficile et ça varie bien le jeu même si la première fois, ça nous met une dose de stress. On notera aussi l'ajout du grappin, une nouveauté fort utile puisqu'il nous permettra de nous balancer ou de déplacer des objets. Il y aura également des passages en motos sympas qui varient eux-aussi le jeu. Certes on y fait que piloter sa bécane dans des décors qui tournent en boucle et en arrosant les ennemis, c'est globalement mal fait mais au final, ça reste plus rafraichissant que pénalisant. Pas mal d'objets seront destructibles ou déplaçables et il y a des pièges contextuels (genre tirer sur une barricade qui retient des tonneaux en haut d'une descente pour qu'ils écrasent les gars en contrebas). Enfin, il faut savoir que le jeu n'est pas difficile, surtout dans cette version. Les trousses de soins sont abondantes, les checkpoints sont nombreux et globalement le gameplan est recherché mais pas vicieux. Autant le dire tout de suite, Tomb Raider Legend est l'épisode le plus facile de la saga. Vous perdrez quelques fois c'est sûr, notamment à cause d'un saut mal négocié (souvent dû à la caméra) mais le parcours est simple (simple ne veut pas dire exempt de sensations, on ne confond pas) et les énigmes sont faciles à déjouer (tout comme les boss). Ainsi cet épisode Legend renoue avec le grand public et nous évite les prises de tête de certains opus.


L'image

Comme je le disais,
La qualité graphique est énorme ! Très proche de la version PC, Crystal Dynamics nous déloive de magnifiques décors
cette version de Tomb Raider Legend est très proche de celle sur PC. A y regarder de plus près, les mauvaises langues pourraient dire que ce n'est que la version PS2 avec une skin HD. Ils n'auraient pas vraiment torts puisque les versions 360, PC et PS2 sont identiques dans le fond. Mais la forme elle, est vraiment splendide. Le jeu m'a donc explosé les mirettes ! Mais s'il ne prend pas 20/20 sur ce chapitre-là, c'est aussi pour diverses raisons. Tout d'abord, si Lara possède une modélisation quasi parfaite (avec notamment un grain de peau parfaitement visible lors des cut-scènes), on ne pourra pas en dire autant des autres personnages, bien souvent taillées à la hache. En pleine nature, les jambes de Lara "traverse" les herbes, certaines textures manquent étrangement de détails et lors des passages un peu chargés graphiquement, on assiste à quelques saccades. Dernier point où Crystal Dynamics n'a que légèrement amélioré le travail de Core Design : la caméra est pénalisante par moment. Heureusement ça reste rare mais il arrive qu'on saute à l'aveuglette parce que l'angle de vue est imposée et surtout mauvais. Mais lorsqu'on peut la manipuler, elle ne pose pas vraiment de problèmes, surtout dans cette version 360 qui, je le répète, m'a semblé la plus jouable d'entre toutes. Il y a un autre petit défaut : les corps s'effacent presque instantanément. Sur ce coup là, je croyais que c'était une exclusivité PS2 et bien non, comme quoi ce n'était pas par manque de puissance. Derniers détails, on a un léger aliasing (mais rien de méchant), des loadings un peu longs. Mais je vous rassure, je n'ai rien trouvé d'autre. Car Legend est un très beau jeu. Si on fait abstraction des bugs, la construction des niveaux tient du génie, la qualité globale des textures est très élevée, la gestion de la lumière en temps réel est bluffante, la physique est excellente et ma Lara n'a jamais été plus belle. On la verra dans son costume d'époque (lors du premier Tomb Raider), en petit short sexy, en robe de cocktail super sexy, en équipement grand froid, etc... et le grain de peau comme les petits détails sont étonnants de réalisme. C'est juste un peu dommage que les visages ne soient pas plus fins et expressifs mais déjà en l'état, c'est vraiment surprenant. A la rigueur, on pourrait trouver notre héroïne un peu trop gonglée niveau poitrine, c'est même un peu abusé cette paire de nibards qu'elle se tient, mais à part ça, il parait clair qu'avec cet épisode, Crystal Dynamics a voulu renouer avec l'ambiance, le charme des anciens épisodes en proposant des niveaux archéologiquement intéressants. Si on met de côté le niveau du Japon qui reste contemporain (ville), les autres levels sont vraiment attrayants. Le niveau de détails des textures est exceptionnel, on traversera des jungles luxuriantes et des temples plus vrais que nature et envoutants comme il y a bien longtemps. Et toute la magie du jeu vient de cette splendeur artistique qui parcours tous les niveaux : l'Afrique, le Pérou, le Mexique... il faut le voir pour le croire tant les décors sont magnifiques. Le moteur 3D est vraiment performant et nous donne un rendu carte postale comme j'ai rarement vu. Enchantement et dépaysement assuré.


Le son

Du niveau
La qualité des musiques et des bruitages est indéniable. Le doublage par contre, pose quelques petits problèmes de crédibilité
de la version PC, le son est d'une qualité supérieure à la version PS2 (normal me direz-vous). Faut dire que sur 360, les limitations sont moindres, surtout face à une console vieille de 6 ans. Le résultat est donc à la hauteur des espérances avec tout d'abord d'excellents bruitages. Difficile d'en demander plus, les armes, les rochers qui se fendent en 2, les explosions, les bruits de fond qui nous immiscent en pleine nature... c'est parfait. Mais on ne pourra pas en dire autant du doublage. Si Françoise Cadol (que j'adore) double toujours avec un grand professionnalisme la voix de Lara, les autres protagonistes n'ont pas eu cette chance. Certains passent bien, d'autres sont ridicules. On notera notamment Zip et Alister, les fameux personnages avec lesquels Lara communiquent par le biais de son oreillette, et qui débitent des conneries plus grosses qu'eux (!) dans une élocution toute à fait ridicule ! Ces dialogues sont idiots, les blagues sont vaseuses, gonflantes et hors de propos. A mon avis les développeurs ont voulus mettre un peu d'humour dans le jeu et c'est clairement raté. Cet humour potache qui tache,fait plutôt désordre et il a malheureusement, la gueule tout le temps ouverte. Heureusement que pour sauver cette disgrâce, Legend bénéficie d'une bande-son fabuleuse. Tout d'abord le thème principal est majestueux, absolument magnifique, à l'image du thème final. Croyez-moi, l'OST vaut son pesant d'€uros. Pour le reste du jeu, Crystal Dynamics nous propose une musique plus présente que dans les anciens opus mais moins orchestrale. Mixant de grands thèmes à d'autres plus posés et avec des pistes plus Electro-Pop pour les phases d'action, ça donne plus de dynamisme au jeu mais enlève un peu de charme aux grands espaces et aux temples. Malgré tout ça reste une grande réussite car dans leur volonté de rajeunir l'image d'une licence en perdition, les développeurs ont fait un travail remarquable.


Note générale

Cette version du 7e épisode des aventures de Lara Croft comporte toujours son lot de défauts récurrents et on peut citer des bugs graphiques, une caméra capricieuse par moment et une aventure toujours trop courte. En effet, le jeu se finit une première fois en moins de 8 heures. Après c'est sûr, on pourra profiter des bonus qui se débloquent et bien sûr de la maison des Croft mais ça reste quand même un peu léger face aux anciennes productions. Plutôt facile, on félicitera Crystal Dynamics (qui prend la place de Core Design) d'avoir ouvert la série à un public plus large. Je me souviens encore de quelques prises de têtes sur certains épisodes PSOne. Ici nous n'avons pas de puzzles complètement tordus, les développeurs ont su rester simples et nous proposent un jeu riche en sensations fortes sans pour autant se laisser aller au n'importe quoi. Avec ça la jouabilité a été revue avec une grosse assistance par moment mais toujours des passages sous-marins peu confortables. Encore qu'il m'est difficile de pester sur cette version 360, car je ne sais pas si ça vient du pad ou de la conversion mais j'ai trouvé le jeu bien plus jouable que sur les autres plate-formes. Et si Legend mérite votre attention, c'est aussi parce qu'il pose un scénario intéressant lié à un retour aux sources bienfaiteur. Ajoutez à ça un graphisme époustouflant (proche de la version PC), une bande son géniale (à part les 2 imbéciles d'assitants de Lara) et il ne vous reste plus qu'à foncer acheter cette bombe qui se torpille pour pas cher de nos jours. Tomb Raider Legend est le premier opus disponible sur Xbox 360 et c'est un bon gros jeu qui se termine certes vite, mais qui reste envoutant et dans sa globalité, fort bien réalisé.


Test réalisé par iiYama

janvier 2010 (mise à jour : janvier 2012)