H.A.W.X (X360)

 








Note générale


Sortie du jeu : mars 2009
Développeur : Ubisoft
Editeur : Ubisoft
Genre : combats aériens

Support : 1 DVD
Version testée : Française
Voix dans le jeu : FR
Textes à l'écran : FR

Définitions HD : 720p - 1080p
Difficulté :
Multi-joueurs : 8 joueurs online
Abréviation : HAWX
Titre alternatif : HAWX : High Altitude Warfare
Prix au lancement : 70€
Score des ventes : 1.2 Millions (tous supports)


Aussi disponible sur :




Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

Tom Clancy's

H.A.W.X








Depuis le fameux Ace Combat 6, qui a bientôt
Il est vraiment regrettable que HAWX ne propose pas une jouabilité plus Arcade, il y perd beaucoup en sympathie
2 ans et qui n'est jamais sorti sur PS3 (peut-être veulent-ils directement passer au 7 comme pour Ridge Racer), les combats aériens modernes ou pseudo-futuristes se font rares ces derniers temps. Ubisoft (toujours premier pour se faire des sous dés que l'opportunité se présente) s'est décidé à sauter le pas alors que le plus grand développeur/éditeur Français ne s'était jamais essayé à l'exercice. On attendait donc tous de voir ce qu'allait donner cette nouvelle licence, une fois de plus scénarisée par Tom Clancy lui-même. Nous sommes en 2012, un futur proche où les nations sont devenues dépendantes des compagnies militaires privées (les SMP). Dans ce contexte tendu, le joueur incarne Crenshaw, un chef d'escouade et pilote hors-pair. Au long des 19 missions solo (le jeu possède aussi un mode multi online), le scénario va évidemment se transformer en pseudo 3e guerre mondiale à grand coup d'invasion ennemie. La trame sent donc le déjà-vu, notamment dans les jeux Namco et le romancier Tom Clancy doit sans doute s'essouffler car on n'accroche plus autant à ces guerres comme à ses premiers ses essais ludiques, du temps des Rainbow Six ou Splinter Cell. Seul petit piment, certaines missions sont issues des passages de GRAW2, ce qui offre un petit clin d'oeil sympathique pour les connaisseurs et un autre point de vue du conflit. Mais le plus important dans ce genre de jeux, c'est bien entendu la prise en mains, la jouabilité et le fun des combats. Du fun y'en a, pas de problème là dessus mais pour la jouabilité... c'est la misère ! Ce n'est pas que ce soit injouable, c'est juste que Ubisoft nous impose des commandes dites "réalistes". Comprenez qu'on doit gérer l'assiette en plus du tangage pour tourner. Ceux qui comme moi, se faisaient une joie de retrouver la maniabilité intuitive des Ace Combat, vont être sacrément déçus. Que le développeur propose cette jouabilité exigeante et loin d'être confortable en option, pas de soucis, mais qu'il nous l'impose, là je dis non ! La prise en mains en devient désagréable et fouillis au point d'être rebutante. En plus, le didacticiel ne nous apprend presque rien sur ce pilotage-là, ni sur les commandes (comment utilise-t'on un leurre, comment shooter un ennemi à la mitrailleuse, comment fait-on les meilleures cabrioles... on apprendra tout par nous-même). Tout juste le tuto survole la question des 2 modes de combats : assisté ou manuel. En mode assisté rien à dire, c'est un jeu de combats aériens classique mais en pressant 2 fois l'une des gâchettes, on passe en mode "manuel". La caméra s'éloigne alors de l'avion et le jeu devient plus proche du shoot-them-up. En plus le fait de passer d'un mode à l'autre (via cette "technique") est clairement peu pratique, la pression d'une simple touche aurait été plus appréciable.


Le mode manuel
Techniquement, le jeu est réussi
est pourtant la vraie nouveauté et la vraie force du jeu. Dans ce mode, il est plus facile d'éviter un missile ou de pourchasser un ennemi car il nous permet de faire des pirouettes (cacahuètes ?) et des loopings autrement inaccessibles (je me demande même si c'est réellement possible de faire ça). Peu réaliste et donc typé Arcade ? De toute façon je crois que pour qu'un jeu soit un tantinet fun, il faut bien ça (carton rouge donc pour la maniabilité). Et c'est vrai qu'un appareil qui peut encaisser 2 ou 3 missiles avant d'exploser, c'est assez loin d'être réaliste. De la même manière, notre avion de chasse peut porter 160 missiles air-sol et 50 missiles multi-cibles. On ne sait pas où il les met mais ça rend le jeu plus ouvert... comme un Ace Combat. Seul défaut du mode manuel, c'est que la caméra batifole dans tous les sens, bien souvent parce qu'elle suit la cible lockée. Si c'est pratique pour les combats aériens, c'est pénible pour les cibles au sol. Encore une fois les développeurs nous imposent quelque chose qui n'est pas forcément au goût de tous. Heureusement y'a quand même des trucs sympa. On a 3 vues disponibles (première personne, 3e personne et cockpit, dommage qu'on ne puisse pas la changer à la volée), chaque mission nous rapporte de l'XP et débloque de nouveaux appareils et le HUD a une fonction particulière. En verrouillant un ennemi complexe à abattre, il peut nous fournir une trajectoire de tir qui permettra par exemple, de détruire des cibles cachées entre les immeubles. Sur la question technique, je suis balancé. D'un côté on a un rendu visuel fabuleux. Les solarisations, les reflets d'une mer très naturelle et les effets volumétriques (fumées, nuages) sont splendides. En laissant le doit sur le bouton de tir, on a le suivi de son missile jusqu'à la cible (c'est déjà vu mais toujours plaisant) et les décors sont de toute beauté. Après c'est sûr, tant qu'on est loin, le sol est super détaillé mais de près ça parait plus vide, encore que c'est toujours mieux qu'un Ace Combat. Ici au moins on a du volume même si les villes manquent de détails. D'un autre côté le moteur graphique saccade de temps en temps, l'aliasing sévit sur toute l'image et les loadings sont étrangement longs. Mais le vrai problème ne vient pas de là, ça vient plutôt de toute la mise en scène. En jeu, on a de temps en temps des petites vidéos dans le coin supérieur droit de l'écran, comme on l'a déjà vu dans Ghost Recon : Advanced Warfighter ou Rainbow Six : VEGAS. Seulement la modélisation de ces acteurs est horrible, la peau est cireuse, plastique, sans expression faciale et ne parlons même pas d'une synchro labiale totalement inexistante. Et ça se vérifie lors des vidéos inter-niveaux. Les villes, les avions, l'action c'est ok mais les personnages sont véritablement bâclés. C'est décevant. Enfin la partie sonore est pas trop mal travaillée avec de très bons bruitages et une musique de menu superbe (en jeu on n'y prête pas attention), bien que le doublage Français soit de temps en temps inadéquat.



HAWX est Note
un jeu sympa mais quoi qu'en disent ses développeurs, il n'est finalement pas si loin d'un Ace Combat 6 puisque le scénario et les missions se déroulent à peu de choses près, de la même manière. Mais le jeu d'Ubisoft Bucarest aurait pu être un très bon concurrent à la saga de Namco, si seulement il proposait une jouabilité plus adaptée. Avec son maniement indigeste, alourdi de quelques erreurs de conception, HAWX manque un peu le coche. Et c'est bien dommage car il avait du potentiel et une réalisation qui dans sa globalité, était impressionnante.



Test réalisé par iiYama

mai 2009