Super Street Fighter IV (X360)

 








Développement scénaristique
Jouabilité & Gameplay
L'image
Le son
Note générale


Sortie du jeu : avril 2010
Développeur : Capcom
Editeur : Capcom
Genre : combats

Support : 1 DVD
Version testée : Française
Voix dans le jeu : JAP/US
Textes à l'écran : FR

Espace disque nécessaire : 16Mo (saves)
Moteur graphique : CRIware
Définitions HD : 720p - 1080p
Difficulté :

Multi-joueurs : 2 joueurs offline/online
Abréviation : SSF4
Titre alternatif : Street Fighter 4 Prime
Prix au lancement : 40€


Aussi disponible sur :










Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

Super Street Fighter IV








Avec plus de 7 Millions
10 nouveaux persos, ce qui monte le total à 35. Ca fait du monde
d'exemplaires vendus, Street Fighter IV a su redonner un grand coup de fouet à la licence reine de Capcom et par la même au jeu de combat 2D (comprenez au gameplay 2D), qu'on disait mourant. Il faut dire qu'anciennement, le développeur nippon a vraiment tiré sur la corde avec Street Fighter II (qui compte pas moins de 5 principales déclinaisons différentes et on ne compte pas les versions remasterisées, les rééditions ou les cross-overs) et si Street Fighter III était vraiment superbe techniquement, il était également trop élitiste niveau gameplay pour être ouvert à un plus large public. En somme, depuis 1999 et la sortie du 3rd Strike, Street Fighter se mourrait paisiblement, lassé de tous les gnons que la juteuse licence aura vu passer. Ce n'est qu'en 2008, 9 ans plus tard, que Capcom remet son jeu-phare sur les rails, avec la sortie sur Arcade de Street Fighter IV. Véritable carton, surtout au Japon (puisqu'il n'y a bien que là-bas où l'Arcade survit encore), le jeu a été adapté 6 mois plus tard sur les consoles du moment, et même sur PC. Le succès étant revenu, on a tous eu peur que Capcom recommence à nous prendre pour des pigeons avec des déclinaisons Prime, Turbo, Super, Hyper, etc… Et ce fut chose faite puisqu'en septembre 2009, Capcom annonça vouloir produire Super Street Fighter IV, une version naturellement plus aboutie que le Street Fighter IV originel. Sorti moins de 7 mois plus tard, on ne va pas revenir sur l'énorme qualité du jeu d'origine. Vous vous doutez bien que Capcom n'a repris son titre à 100%, il n'a fait que l'améliorer et apporter de nouveaux combattants. Cette fois au nombre de 35, la liste des personnages est conséquente. 10 nouveaux persos s'ajoutent aux 25 déjà connus, avec comme gros plus que tout le monde est débloqué (on peut enfin jouer Akuma et Gouken sans se prendre la tête !).


Dans les 10,
Une difficulté rééquilibrée, de nouveaux décors, de nouvelles histoires, de nouveaux personnages : une belle plus-value !
on retrouve d'anciennes têtes (T. Hawk et DeeJay de Super SFII, Adon de SF/SFA, Cody -qui ressemble étrangement à l'acteur Mads Mikkelsen- de Final Fight/SFA3, Guy de Final Fight/SFA, Dudley, Ibuki et Makoto de SFIII) mais aussi 2 personnages totalement inédits : Hakan et Juri (qui fait un peu figure de guest-star). Avec ça c'est sûr, il sera difficile de se lasser du jeu, d'autant qu'on n'a aucun clone de perso déjà existant, mais bien des gameplays originaux. Nous a bien sûr promis un rééquilibrage des forces (personnellement Sagat ne m'a jamais gonflé, par contre je buttais à chaque fois sur Seth, le boss final) et c'est vrai que ça fonctionne assez bien. En super facile, le jeu est vraiment plus simple. Nous avons aussi de nouveaux Ultra Combos et ce, pour tous les fighters, le jeu en ligne a été amélioré (les joueurs peuvent par exemple organiser des combats par équipe tout en ayant la possibilité de regarder les affrontements lorsqu'ils attendent leur tour) bref on sent que Capcom, malgré un développement assez court, a fait de son mieux. La jouabilité est toujours aussi bonne, toujours aussi parfaite (la liste des attaques est assez conséquente pour chacun des combattant), le jeu est souple, en clair on retrouve très vite ses marques et les mêmes options qu'autrefois (choix de la langue US ou JAP, petite scénarisation pour chaque perso, config' des touches…). Par contre j'ai trouvé le jeu un poil plus rapide, je dirais même un poil trop rapide. Je regrette un peu qu'on n'ait pas le choix de la vitesse car je trouve les déplacements un tantinet "speedés". Heureusement qu'on s'y fait vite. Qui dit nouveaux persos, dit nouveaux décors mais c'est un peu dommage, ils sont rares. En effet, les fighters n'ont plus de décor attitrés comme autrefois et par conséquent 10 nouveaux persos ne signifie pas 10 nouveaux levels. Heureusement on retrouve tous les anciens (dont certains on était modifié comme le labo de Seth, qui part désormais en miettes, c'est sympa) et les quelques rares nouveaux panoramas, sont bien dans l'esprit du jeu d'origine.


Question réalisation,
La réalisation n'a pas du tout vieillie, c'est toujours aussi impressionnant !
l'intro a été modifiée. A titre personnel, je préférai largement l'ancienne, notamment parce que la musique y était bien meilleure. Celle-ci en reprend le design mais pas le génie créatif, même si elle reste encore très impressionnante. Les petites scénarisations de chaque perso ont, elles aussi, changées puisque Super SF4 fait naturellement suite à SF4. Par contre, Capcom a joué un peu les fainéants puisque certaines scènes ne sont plus des animés mais des planches fixes avec voix-off. C'est regrettable mais le pire que c'est l'option bonus (où on pouvait admirer des artworks et regarder les vidéos débloquées) a totalement disparue ! Chez Capcom on ne fait rien comme les autres et qu'on a une bonne idée, on préfère la supprimer histoire de faire chier tout le monde. Question graphismes, le jeu n'a pas changé d'un iota : c'est toujours aussi fluide (les animations sont impressionnantes, les visages sont expressifs), c'est toujours aussi détaillé, en clair c'est toujours aussi beau, avec notamment des modélisations vraiment superbes (même si le design est particulier avec par exemple des filles aux pieds énormes ou encore Chun-Li qui a des cuisses toujours plus grosses). Etant donné qu'aucun jeu n'a réussi à le concurrencer sur un secteur où la licence a toujours été reine, Street Fighter IV n'a donc pas pris une ride. On retrouve bien entendu les mêmes percutants bruitages (que j'adore !), ainsi que le réglage des volumes (il est quand même dommage qu'on ne puisse pas boucler cette grande gueule d'annonceur sans couper les autres voix). Question musiques, certaines n'ont pas bougées, d'autres ont été remixées de façon plus Euro-Dance mais ça colle finalement assez bien au jeu et aux thèmes.



Avec sa Note
baisse de prix (40€ contre 70€ normalement), l'ajout de 10 personnages, de décors et de combos, le rééquilibrage de la difficulté et un jeu toujours aussi puissant, tout ça fait de Super Street Fighter IV le jeu de combat ultime sur consoles HD. Bien sûr il n'est pas encore parfait (parfois on misère à sortir un coup spécial tout bête et par exemple, j'aurais vraiment apprécié retrouver l'ancienne intro dans les bonus, bonus qui n'existent plus, raaarrgghh…) mais il s'en approche grandement. Capcom nous a promis que cette édition était la dernière de l'épisode 4 (en espérant qu'ils ne mentent pas, cette fois) on peut donc légitimement se ruer sur cette perle du jeu de combats. Super jouable, beau, rapide, fluide, hyper complet, car il sera difficile de trouver mieux sur le secteur, et ce pour quelques temps encore.


PS : Capcom a évidemment menti puisque Super Street Fighter IV n'est pas la dernière itération de son jeu culte. En juin 2011 est sorti Super Street Fighter IV : Arcade Edition et en juin 2014 est apparu Ultra Street Fighter IV. Bref, à l'image d'un Street Fighter II usé jusqu'à la corde, Capcom reprend ses mauvaises habitudes et prends ses fans pour des pigeons...




A savoir : cliquez pour ouvrir


Test réalisé par iiYama

aout 2010