SEGA Superstars Tennis (X360)

 








Note générale


Sortie du jeu : mars 2008
Développeur : Sumo Digital
Editeur : SEGA
Genre : tennis

Support : 1 DVD
Version testée : Française
Voix dans le jeu : US/JAP
Textes à l'écran : FR

Espace disque nécessaire : 3Mo (saves)
Définitions HD : 720p - 1080p
Difficulté :
Multi-joueurs : 4 simultanément - 8 online
Prix au lancement : 60€
Score des ventes : 5.5 millions (tous supports)


Aussi disponible sur :




Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

SEGA
Superstars Tennis







Tout le mode le sait,
Comme Nintendo, SEGA essaie de mettre sa mascotte a toutes les sauces
je n'aime pas le sport (et ma balance me le rend bien), pas même en jeux vidéos. Pourtant, il m'est déjà arrivé de jouer à Mario Tennis (dont le dernier épisode date de 2005 sur GameCube) et autre Virtua Tennis, au moins pour la culture ludique. C'est donc avec tout intérêt que je me suis penché sur Superstars Tennis, une sorte de melting-pot des univers de SEGA (Sonic, Monkey Ball, House of the Dead...) auxquels les développeurs ont collés des raquettes afin de pratiquer le sport favoris de sportifs suffisamment fainéants pour ne pas sortir de chez eux (moi le premier) : le tennis virtuel. En fait, SEGA nous la joue fan-service à la façon de Nintendo et ses Smash Bros Melee et autre Mario Party, avec une sorte de cross-over improbable des meilleures têtes de la marque. Ainsi on retrouve un simple jeu de tennis où s'affronte 16 des plus grands personnages de SEGA (Sonic, Tails, Knuckles, Silver, Shadow, AiAi, Alex Kidd, Gilius) sur des courts bêtement classiques entourés de décors cette fois plus prononcés (univers de Sonic, House of the Dead, porte-avions d'After Burner...). On peut tirer, lober et même réaliser des effets autrement impossible à réaliser qu'en jeu, en plus d'avoir sous le coude un coup spécial unique à chaque personnage. Seul bémol : j'ai trouvé le gameplay fort simpliste et la jouabilité pas très réactive. Notre personnage bouge lentement, contrairement à la vitesse de certaines balles, sans parler de tirs qu'on est incapable de rattraper à cause d'une mauvaise position sur le court. Une fois que le mode match vous aura gonflé (pour ma part, ça n'a pas pris longtemps), Superstars Tennis propose aussi des challenges d'une autre sorte via 8 mini-jeux. Avec la balle on peut par exemple, exterminer les zombies de The house of the Dead avant qu'il ne nous croque. Je dirai même mieux, les mini-jeux m'ont plus éclatés que le tennis classique. Techniquement, ça reste propre, les décors étant sobres bien que colorés et agréables (rien d'extraordinaire pour autant). Les voix sont en Français pour l'arbitre et nous avons un mélange d'Anglais et de Japonais pour les voix des personnages (selon son origine). Ce qui rebute par contre, c'est que les bruitages sont légèrement effacés au profit de musiques bruyantes et donc, vite saoulantes.



Avec ses 10 cours Note
aux allures originales, ses 8 modes de jeux (dont un online) et ses 8 mini-jeux, on pourrait croire que SEGA a réussi un sacré pari avec ce titre-là (et quoique j'en dise, avec plus de 5 Millions de ventes, c'est de toute façon un succès). Et bien moi je dis que non, notamment parce qu'on se lasse vite, parce que malgré tous les efforts des développeurs on s'ennuie et que la jouabilité est sérieusement moyenne. J'ai tout de même pas voulu être trop sévère avec SEGA Superstars Tennis mais à mes yeux, on ne tient pas là un super titre du genre, qui mélange le fan-boyisme aigu au tennis désinvolte. Mais bon, après tout je ne suis pas un spécialiste du genre...



Test réalisé par iiYama

mars 2008