Revolver360 (X360)

 






 


Note générale


Sortie du jeu : décembre 2010
Développeur : Cross Eaglet
Genre : shoot-them-up

Support : en téléchargement sur XLA
Version testée : Française
Voix dans le jeu : US
Textes à l'écran : US

Espace disque nécessaire : 68Mo (nstall)
Définitions HD : 720p - 1080p
Compatible 3D : non
Difficulté :

Compatible Kinect : non
Multi-joueurs : non
Titres alternatifs : Revolver 360 - REVOLVER360
Prix au lancement : 240pts (3€)



Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

Revolver360









Revolver360
Le gameplay est particulièrement original et la réalisation est vraiment impressionnante. Dommage que la durée de vie ne suive pas
est un manic-shooter en apparence assez classique. Comme c'est un jeu Indie, comprenez un jeu amateur ou semi-amateur, on ferme volontairement les yeux sur l'absence de scénario et même d'intro. Un petit tour dans les options permet d'apprécier un sound-test (c'est devenu rare de nos jours), de configurer ses touches (ça aussi c'est devenu trop rare) et 2~3 babioles ça et là. Il est temps de se lancer dans l'aventure et pour ça nous avons 2 modes : le "short range" et le "infinite range". La "version courte" ne dispose alors que d'un seul niveau, celui-là même qu'on est en droit de jouer lors de la démo. La "version infinie" nous propose de jouer sans fin, jusqu'à ce mort s'en suive, tout ça pour faire le plus gros score possible. Et dire qu'on pensait que l'Arcade et ses vieux principes étaient morts... Malheureusement le gros défaut du titre, c'est sa durée de vie car en réalité, malgré une réalisation du tonnerre, le solo du "short range" ne dure que 3 minutes. D'ailleurs le jeu ne dispose que d'un seul véritable boss. Du coup on se rabat sur le mode "infinite range" mais au final pourquoi, puisqu'on n'en verra jamais le bout ? Etant donné l'efficacité de cette équipe, qui a vraiment planchée sur le gameplay et les graphismes, je reste étonné de ce contenu tronqué. Basé sur le même principe, je suis sûr que réaliser 5 niveaux et torcher une fin vite fait, ne devait pas être si difficile. Car c'est vrai, le gameplay est atypique, très original. Ceux qui pensent avoir tout vu en matière de shump vont être surpris. Nous avons donc un tir normal, un tir chargé (si on n'appuie pas) et même une bombe pour faire le ménage. Chaque ennemi détruit délivre des cristaux qui dopent le score et pour le reste, les réflexes sont rois. Sauf que Revolver360 apporte sa petite touche bien à lui. En effet avec les gâchettes LT et RT, on peut faire pivoter le décor, comme si on évoluait dans un tube (ça rappelle le principe de Ballistics). Entièrement en vue de profil, un tir qui prend tout l'écran, se voit totalement décalé en tournant autour d'un point central. Donc s'il possible d'éviter la plupart des tirs ennemis, pour les barrages et autres attaques impossibles à éviter, il suffit de tourner. Ce concept est génial ! Enfin une vraie nouveauté en matière de shoot, comme quoi tout est possible. En plus, sur un plan purement technique, il y a de quoi être impressionné. Entièrement en 3D, les décors sont vraiment superbes, très variés et le moteur graphique tourne à merveille. Malgré un scrolling hyper rapide, de centaines de tirs simultés, de dizaines de sprites et de superbes explosions, on ne déplorera aucun bug. Un vrai travail de maitre qui fait passer certains jeux dit professionnels, artistiquement et techniquement dépassés. Enfin les musiques, entre Electro et Techno, collent bien à l'ambiance et les bruitages sont efficaces.



Il ne Note
manquait pas grand-chose à ce Revolver360 pour atteindre un degré d'estime plus élevé. Il suffisait juste d'étoffer le mode normal, avec plus de contenu, et le tour était joué. Car c'est bien là que le bas-blesse puisque le jeu tourne en boucle, sans but (à part le scoring) et donc sans fin. Et c'est bien dommage car la réalisation est absolument bluffante pour une production telle que celle-ci, et le gameplay s'avère original. Mais bon, à 3€ le jeu, on ne va pas râler non plus puisque le mode infini reste quand même bien sympa...



Test réalisé par iiYama

aout 2011