Project Gotham Racing 4 (X360)

 








Note générale


Sortie du jeu : octobre 2007
Développeur : Bizarre Creations
Editeur : Microsoft Games
Genre : courses

Support : 1 DVD
Version testée : Française
Voix dans le jeu : FR
Textes à l'écran : FR

Définitions HD : 720p - 1080p
Difficulté :
Multi-joueurs : 8 joueurs online - 2 joueurs en splitté
Abréviation : PGR4
Prix au lancement : 65€
Score des ventes : 1.8 Millions



Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

Project Gotham
Racing 4






Project Gotham Racing
L'intégration des motos est la grosse nouveauté de cette épisode
nous revient après 2 ans d'absence, le temps pour Bizarre Creations de sortir un jeu plus complet, plus abouti techniquement et avec une prise en mains... disons plus réaliste. Je suis le premier à le dire, avec PGR3 on est loin du mixage Arcade/Simulation que certains affirment. Aucune déformation, aucune incidence sur les collisions, notre voiture fonçait droit devant, prenait les virages comme une ouf et par ici les Kudos. Désormais avec PGR4, ce type de conduite bourrine est à proscrire car la licence peut enfin revendiquer ses droits de métissage. En effet rentrer dans un concurrent ou prendre un bas-côté n'est plus sans conséquences et se termine bien souvent par un tête-à-queue. Le jeu est donc un peu plus réaliste sans renier ses origines Arcade (faut pas déconner non plus) et impose une conduite plus souple, plus maîtrisée. La difficulté a d'ailleurs été revue à la hausse et le nombre d'épreuves aussi : courses classiques, point de contrôle, un contre un, sprint à plots, élimination et épreuves spéciales vous attendent. Autant dire que le mode Carrière n'a jamais été aussi riche. On retrouve bien entendu le fameux concept de Kudos qui récompense votre style de conduite, ainsi que les désormais inévitables mode online. On dispose toujours de 5 vues dont une vue capot inédite, capot qui pour la première fois se dégradera légèrement. Il n'y a toujours pas de destruction complète du véhicule mais c'est déjà un bon début. Autre nouveauté, la météo viendra dorénavant pimenter certaines courses. Le brouillard empêche d'avoir une bonne visibilité, la pluie créé des flaques d'eau qui entraînent de l'aqua-planing et la neige rend la conduite vraiment délicate. Faut dire qu'avec 100 comme 500cv, sur la poudreuse ce n'est plus la puissance qui prime mais bien la maîtrise de son véhicule. En tout cas on profitera de 10 conditions climatiques réparties entre ces 3 catégories.


La dernière grosse
Graphiquement, PGR4 déchire !
nouveauté du jeu, c'est l'introduction des motos. Leur jouabilité est très différente des voitures (en vue intérieure c'est injouable) car elles ont un meilleur braquage et une meilleur accélération mais sont bien plus fragiles. Les chocs avec les glissières de sécurité font mal et on n'est jamais à l'abri d'être renversé par un concurrent "à carrosserie". Car oui, les voitures et les motos sont mélangées et bousculer un biker n'est certes pas très fairplay mais ça permet de gratter quelques places. En conséquence, la liste des véhicules s'allonge encore un peu pour passer la barre des 130. On retrouve les grands classiques comme la Ferrari 599GTB, la Lotus Exige GT3 mais aussi beaucoup de nouveaux comme Aston Martin (DB9, Vanquish), Aprilia, Triumph (Speed Triple), Ariel, Audi (R8, RS4), Austin (Mini Cooper S) ou Honda (N750). Si on retrouve les inévitables circuits de Tokyo, New York, Nürburgring, Londres ou Las Vegas, on a aussi 5 petits nouveaux : Shanghaï, St Petersburg, Quebec City, Macao et le célèbre circuit de test de Michelin. Sur un plan purement technique, Bizarre a encore fait du très beau boulot, plus encore qu'avec PGR3. Encore plus beau, plus rapide, baigné d'un soleil aveuglant ou trempé par une pluie battante (sympa les essuie-glaces), autant dire que les graphismes en mettent plein la gueule. C'est sûr il subsiste encore pas mal de scintillements sur les contours des caisses et un fort aliasing mais à part ça, Project Gotham Racing 4 est vraiment magnifique, à tel point qu'il rivalise avec le ténor du genre qu'est Burnout Paradise. Afin de mieux admirer cet étal d'acier qui hennie par rage de vaincre, il sera agréable de passer par un replay efficace et qui propose en plus un sympathique mode photo. On pourra y admirer le cabrage des meules, le soucis du détail, des spectateurs toujours aussi "vivants" ou encore des reflets de carrosserie absolument fantastiques. Pour vous dire, dés l'intro on est dedans car le prologue donne déjà bien envi. Seul regret, la nouvelle plage sonore "fait le boulot" comme on dit mais n'assure plus une place qualitative. Si dans PGR3 elle n'était pas spécialement géniale, elle avait le bon goût de rythmer les courses en proposant des morceaux qui se laissaient écouter facilement. Dans PGR4, Bizarre Creations nous livre des musiques plus vraiment dans le ton et qui tapent vite sur le système. Résultat on les coupe dans les options et comme ça on profite au mieux d'une parfaite retranscription des bruits moteur.



Sur la grande Note
question que "choisir entre PGR3 et PGR4, moi je dirais que ça dépend. D'un point de vue purement esthétique, PGR4 écrase littéralement son prédécesseur, pourtant déjà très beau. PGR4 offre plus de contenu (plus de véhicules et de modes de jeux), les motos et la météo. Mais PGR3 offre une prise en mains plus immédiate, plus Arcade, ainsi qu'une plage musicale plus appropriée. Et niveau conduite, les erreurs qu'on peut se permettre sur PGR3 sont synonyme de gamelles sur cette suite. C'est donc à vous de choisir selon votre façon de conduire. Mais dans tous les cas, Project Gotham Racing 4 reste un excellent jeu, un pur moment d'adrénaline, à la fois très beau, rapide et varié. La série repart de plus belle...



Test réalisé par iiYama

juin 2009